Catégories
Décembre
25
1998
Sermon de Vendredi-Sermon (0683) :S1-L'ascension durant Ramadan doit continuer après le mois Ramadan.S2-La Zakat (aumône obligatoire).
Dernière mise à jour:2011-08-13
Voir:3304
  Louange à Allah. Nous le louons, implorons Son secours, demandons Sa guidance. Nous cherchons refuge auprès de lui de nos propres maux et de nos mauvaises actions. Quand quelqu'un est guidé par Allah, nul ne peut l'égarer, et quand quelqu'un est égaré par Allah, il ne trouvera nulle part de guide.
  Et je témoigne qu'il n'y a de Dieu qu'Allah seul sans associé, en reconnaissance de Sa divinité, et forçant ceux qui le nient et ne croient pas en lui.
  Et je témoigne que Muhammad (PSL) est le Messager d'Allah, le maître des humains et des créatures, tant qu'un œil puisse voir et qu'une oreille puisse entendre.
  Ô Allah, salut et bénit notre maître Muhammad, sa famille et ses compagnons, "Aal al-Bayt" qui sont bons et purs, les dignes de confiances et dépositaires de son message, et les dirigeants de sa brigade, et soit, Ô Seigneur de l'univers, satisfait de nous et d'eux.

 Louange à Allah. Nous le louons, implorons Son secours, demandons Son Guidage. Nous cherchons refuge auprès de lui de nos propres maux et de nos mauvaises actions. Quand quelqu'un est guidé par Allah, nul ne peut l'égarer, et quand quelqu'un est égaré par Allah, il ne trouvera nulle part de guide.
 Et je témoigne qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah L'Unique, Qui n'a pas d' associé, en reconnaissance de Sa divinité, et par coercition contre ceux qui le nient et ne croient pas en lui.
 Et je témoigne que Muhammad (PSL) est le Messager d'Allah, le maître des humains et des créatures, tant qu'un œil puisse voir et qu'une oreille puisse entendre.
 Ô Allah, salue et bénis notre maître Mohammad, les siens et ses compagnons, "Aal al-Bayt" qui sont vertueux et probes, dignes de confiance et adeptes de Son Message, et les dirigeants de sa brigade, et sois, Ô Seigneur de l'univers, satisfait de nous et d'eux.

Les cultes sont motivés par les intérêts des créatures :

 Honorables frères,
 Allah, Glorifié et Exalté Soit-Il, dit :

(Ô les croyants ! On vous a prescrit as-Siyâm comme on l'a prescrit à ceux d'avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété)

Sourate Al Baqarah/183.

 Comme l'imam Ach-Chafe'y l'a dit : “Les cultes en islam tiennent pour dessein le bien des créatures. Bien plus, entre le culte et ses conséquences s'établit une relation scientifique parce que le culte est la Méthode d'Allah, Glorifié et Exalté Soit-Il, l'Expert de ce qui convient à l'homme en ce monde et dans l'au-delà. D'après les savants, le jeûne consiste à se retenir de manger, de boire et de tout ce qui rompt le jeûne de l'aube au crépuscule. Mais, étant donné que l'être humain tient tant à ces prohibitions qui sont d'ailleurs son point de faiblesse, lui coûte tellement d'accomplir le culte et d'obéir à Allah. Nous avons dans un hadith qudussy :
 D'après Abou Houraïra (agrément d'Allah sur lui), d'après le Prophète (bénédictions et paix sur lui), Allah dit :

((Tout ce que le fils d’Adam accomplit (comme bonnes actions) est pour son bien à part le jeûne qui est pour Moi et que je rétribue Moi-même. Et la mauvaise haleine de celui qui jeûne est pour moi meilleure que l’odeur du musc.))

(Rapporté par Al-Boukhari)

 Dans une autre version il y a en plus :

((Il abandonne son boire, son manger et sa passion pour Moi)).

 Honorables frères,
 Ce verset montre que le principe du jeûne ne change pas d'une époque à l'autre, c'est un culte imposé à toutes les religions célestes qui ont précédé l'islam. C'est la Méthode d'Allah dans l'éducation de l'islam. Quant à ces mots

(ainsi atteindrez-vous la piété)

Sourate Al Baqarah/183.

 Ils signifient que le jeûne a été décrété pour que vous cessiez de désobéir à Allah et que vous vous conformiez à l'obéissance non seulement à Ramadan mais durant toute l'année.

Le vrai jeûne consiste à ce que nos sens cessent de commettre des désobéissances non seulement à Ramadan mais après Ramadan :

 Le point le plus important est de savoir que ceux qui s'abstiennent de commettre certains péchés à Ramadan puis y cèdent après le mois du jeûne, ne comprennent rien au concept du jeûne. Allah nous a décrété le jeûne afin que nos aspirions soient sublimes toute l'année. L'idée n'est pas de triompher de soi-même durant Ramadan puis de trébucher le reste de l'année. Le vrai jeûne est de garder cet emblème en tout temps et tout lieu. Le but n'est pas de retenir nos langues de la médisance, de la calomnie et du mensonge pour un certain délai puis de les lâcher après. En vérité, Ramadan rétablit l'ordre des choses : le vrai jeûne nous recommande de garder une attitude probe, vertueuse et stable, tant qu'il y a un souffle qui fait vibrer nos poumons . Il s'agit de choisir un mode de vie qui soit vertueux le long de notre existence, de cesser les calomnies, les regards volés à la dérobée, les mensonges, et les tricheries, il s'agit de contrôler nos désirs illicites de façon éternelle, de ne plus revenir à la charge lorsque Ramadan s'éclipse, car nous serons comme Allah, Glorifié et Exalté Soit-Il, le dit :

(Et ne faites pas comme celle qui défaisait brin par brin sa quenouille après l'avoir solidement filée )

(An-Nahl (LES ABEILLES) : 92)

 Le vrai jeûne nous demande de réprimer nos sens de commettre des bêtises jusqu'à notre rencontre avec le Juge Suprême. L'objectif n'est pas d'adopter le licite de peur de voir notre jeûne réfuté pour ensuite reprendre notre ancienne ligne de conduite en prétendant que ce sont nos attitudes habituelles !
 Le vrai jeûne nous impose de tenir à des principes pieux et stables qui nous dictent une conduite probe perpétuelle. Comme si Allah Exalté Soit-Il ne nous tenait pas à l'œil le reste de l'année ! Ramadan écoulé, la plupart des gens oublient la conduite pieuse provisoire qu'ils avaient adaptée pendant ce mois pour se conduire à leur guise !
 Cet égaré qui se comporte de la sorte n'a rien saisi du concept du jeûne, à l'instar de la chamelle qui a été captivée puis relâchée sans en comprendre les raisons.

La sagesse tirée de la sélection d'Allah pour le mois de Ramadan :

 Honorables frères, le point important que nous devons comprendre est qu'Allah n'a pas élu Ramadan parmi les autres mois pour le consacrer exclusivement à l'obéissance hormis les autres mois de l'année, afin que le serviteur savoure la béatitude de la Proximité d'Allah Exalté Soit-Il. Ainsi le serviteur aura vite fait de prendre sur soi de choisir la résignation complète à Allah Exalté Soit-Il non seulement à Ramadan, mais le reste de sa vie.
 L'essence du jeûne de Ramadan est de persévérer la conduite sélect qui satisfera Allah toute notre existence :

Ramadan est passé apporte-la échanson,
Un passionné cherche l'objet de sa passion.

La sagesse incarnée dans le renoncement au manger, au boire et aux autres aspects qui rompent le jeûne :

 Chers frères, l'autre point important est qu'Allah a voulu que notre probité de Ramadan se prolonge toute la vie. Le motif pour lequel Allah nous recommande de nous retenir de manger, de boire et de toutes les autres actions qui rompent le jeûne depuis l'aube jusqu'au coucher du soleil est ceci : si l'être humain délaisse pendant son jeûne ce qui est licite afin d'obéir à Allah, il ne peut se sentir équilibré en accomplissant l'illicite. Allah Exalté Soit-Il en nous imposant une liste de prohibitions pendant le jeûne, de choses qui nous étaient accordées avant, a voulu nous habituer à exercer un contrôle sur nos désirs. Il est d'autant plus méritoire que l'on délaisse ce qui est autorisé contre ce qui ne l'est pas. On se sent alors plus équilibrés, on se réconcilie avec soi-même. Au fait Ramadan a un double effet purgatif sur nous : corporel et moral.
 Honorables frères, lorsqu'Allah élit un mois pour purger notre relation avec Lui, Allah Exalté Soit-Il tient non seulement à nous voir renoncer à manger et à boire, mais aussi à consolider notre caractère qui apprendra à tenir ferme devant toute tentation et qui nous fera apprécier davantage notre valeur en tant qu'êtres humains.

La sélection du local, du temps et du personnage adéquat afin de combler l'être humain d'une béatitude éternelle :

 Chers frères, lorsqu'Allah Exalté Soit-Il sélectionne un mois parmi les autres, c'est pour que l'âme du serviteur qui aspire à la sérénité, en soit comblée toute sa vie, non seulement à Ramadan. Allah Exalté Soit-Il est Omniprésent, Il a l'œil sur ses serviteurs en tout lieu et en tout temps. Lorsqu'Allah Exalté Soit-Il désigne Mecque comme Lieu de pèlerinage et Point de Mire de tous les musulmans, invitant par là ses adeptes fidèles à accomplir les cultes qui les rapprochent du Seigneur de l'univers, afin qu'ils savourent les délices de Ce Séjour Unique Auquel ils ont eu la chance et la grâce d'être les hôtes privilégiés. Allah Exalté Soit-Il tient à ce que ces sensations d'extase exceptionnelle se répandent partout sur terre. Le Seigneur de l'univers désire nous initier au sujet des Révélations Célestes. Quand Allah Exalté Soit-IL élit une personne, c'est pour la charger de Cette Noble Mission et de Cette Méthodologie Élite afin de les transmettre à tous ses adeptes fidèles.

(Demeure sur le droit chemin comme il t'est commandé, ainsi que ceux qui sont revenus [à Allah] avec toi. Et ne commettez pas d'excès. Car vraiment Il observe ce que vous faites. )

(Hoûd : 112)

 Chers frères, Allah Exalté Soit-Il a recommandé aux croyants ce qu'IL a déjà révélé à Ses Messagers. Quand Il choisit Une Élite pour Lui communiquer cette béatitude éternelle chargeant cette dernière, à son tour, de la transmette à tous les serviteurs désirant qu'ils récoltent la sérénité locale et temporelle adéquate pour tous les lieux et pour tous les temps.

A Nul ne doit supporter plus que ses moyens :

 Allah dit :

(pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d'entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d'autres jours.)

(Al-Baqara (LA VACHE) : 184)

 Allah a consacré quelques jours qui ne dépassent pas le nombre des doigts, dans le motif d'en faire des jours d'obéissance et d'empressement auprès du Seigneur de l'univers, ces jours qui peut-être se prolongeront toute l'année.

(pendant un nombre déterminé de jours. Quiconque d'entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d'autres jours.)

Sourate AlBaqarah/184.

 Nul ne peut supporter plus que ses moyens.
 C'est Allah Seul Exalté Soit-Il Qui évalue ce que l'âme humaine peut supporter. C'est Allah L'Unique Qui crée, Qui établit par Sa Science, Son expertise, Sa Sagesse, et Son Indulgence.
 C'est Lui Seul Qui évalue notre pouvoir d'assimilation, et quand Il estime Exalté Soit-Il que la charge dépasse nos compétences, Il nous accorde l'autorisation nécessaire de nous rendre chez un docteur et diagnostiquer notre maladie qui, si le cas est urgent, nous permet de rompre notre jeûne, à condition que l'autorisation vienne d'un spécialiste musulman, vertueux et scrupuleux. La même chose est valable pour le voyage qui est censé nous donner l'autorisation divine de rompre le jeûne, sachant qu'il est hors de question de se référer à une personne inadéquate en matière de la charge : je suis incapable de dire mon mot dans ton cas, c'est à Allah Seul qu'incombe l'autorisation accordée dans l'une des deux références : Le Coran et La Sunnah. Cependant, si le musulman peut souffrir le jeûne en cas de maladie ou de voyage, cela lui est plus rentable. En raison de ces paroles :

(mais il est mieux pour vous de jeûner; si vous saviez ! )

(Al-Baqara (LA VACHE) : 184)

 Honorables frères, cela est une des nombreuses interprétations du Verset parce que les versets du Coran peuvent comprendre plusieurs sens.
 La Législation n'est que Miséricorde, utilité, et justice. Chaque affaire qui se mue de l'indulgence à la cruauté, de l'utilité à la corruption, de la justice à l'iniquité n'a rien à voir avec La Législation, même si on y introduit mille issues : à savoir, celui qui feint la probité et opte de jeûner malgré les mises en garde des spécialistes surtout les vertueux, les pieux et les experts qui l'ont prévenu des risques qu'il allait courir pour sa santé, il incombe à cette personne de se résigner à la Méthodologie Divine qui lui autorise de rompre le jeûne, sinon elle court à une fin tragique.

Attribuer notre gratitude à Allah Exalté Soit-Il pour les Grâces qu'Il nous accorde : le savoir et le voisinage :

 Puisque le jeûneur apprécie l'extase du voisinage d'Allah pendant le mois de Ramadan, il va, par intuition, destiner sa gratitude à Allah Exalté Soit-IL pour les Grâces qu'IL lui octroie tels la science et le voisinage d'Allah Exalté Soit-IL. Les paroles divines sont donc tellement adéquates :

(Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche : Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés. )

Sourate Al Baqarah/186.

 Le verset dit : (quand) et pas (si) parce (quand) signifie la concrétisation du fait :

(Lorsque vient le secours d'Allah ainsi que la victoire )

(An-Nasr (LE SECOURS) : 1)

 Il doit venir.

(Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] )

(Al-Houjourât (LES APPARTEMENTS) : 6)

 Là il y a une probabilité : la nouvelle peut être transmise ou non.
 Donc :
 (quand) signifie la concrétisation du fait, alors que (si) signifie l'éventualité.

(Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi )

 Sans doute vont-ils te poser des questions Me concernant.

Pour connaître bien Allah Exalté Soit-Il et se délecter de Sa Proximité, il nous incombe de Le solliciter et de L'implorer :

 Chers frères, pour bien connaître Allah Exalté Soit-Il, et se délecter de sa proximité, il est nécessaire de Le solliciter et de l'implorer. C'est la vérité de l'unicité, l'essence de la religion et de toute religion céleste. La Prophète (bénédictions et paix sur lui) dit :

((D'après Abou Houraïra qui a relaté : “Le Messager d'Allah (bénédictions et paix sur lui) dit : “Les invocations de trois personnes ne sont jamais rejetées : celui qui jeûne jusqu'à ce qu'il rompe son jeûne, l'imam équitable, et l'invocation de l'opprimé qui est levée par Allah au-dessus des nuages, Il lui ouvre les portes du ciel et dit : “Par Ma majesté Je te ferai triompher même si cela prendra quelques temps. ))

(Dans Sunan At-Termizi)

 Si vous considérez les versets du Coran, vous remarquerez que la réponse à toutes les questions commencent pas “Dis”

(Et ils t'interrogent : (Que doit-on dépenser (en charité)?) Dis : (L'excédent de vos biens.)

(Al-Baqara (LA VACHE) : 219)

(Et ils t'interrogent au sujet des montagnes. Dis : (Mon Seigneur les dispersera comme la poussière)

(Tâ-Hâ : 105)

 A part dans ce verset :

(Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche )

 L'absence du mot (Dis) entre la question et la réponse de ce verset a amené les savants à en déduire qu'il n'y a pas d'intermédiaire entre Allah et Ses serviteurs.

(Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche )

 A l'instant où vous dîtes : “Mon Seigneur”, Allah, glorifié et exalté soit-Il, vous répond : “Demande Mon serviteur.”

Les serviteurs sont de deux sortes : Un serviteur en état de servitude et un serviteur en état de gratitude :

 Chers frères :

(Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche )

 Certains savants ont dit que les serviteurs sont de deux sortes : Un serviteur en état de servitude et un serviteur en état de gratitude. Tout être humain est asservi à Allah, glorifié et exalté soit-Il, asservi en son existence, dans son réveil, dans ses agitations, dans ses sens, dans son activité. C'est Allah qui l'a constitué tel qu'il est et, si cette assistance s'arrêtait, il disparaîtrait à l'instant. Tout serviteur est absolument asservi, mais le serviteur qui vient à Allah de bon gré, obéissant à Ses ordres, avec amour, confiance et empressement, est un serviteur reconnaissant.  Aussi, le terme de serviteur a en arabe deux pluriels : serviteurs et esclaves. Lorsqu'Allah dit :

(Ton Seigneur, cependant, n'est point injuste envers les esclaves.)

(Foussilat (LES VERSETS DETAILLES) : 46)

 Cela signifie une servitude d'esclavage mais, lorsqu'il dit :

(Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi..)

 C'est le pluriel du serviteur reconnaissant et si vous en faites partie, vous êtes parmi les serviteurs pieux.

(Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre )

(Al-Fourqân (LE DISCERNEMENT) : 63)

Pourquoi Allah n'exauce pas certaines personnes qui l'invoquent ?

 Chers frères, pourquoi Allah n'exauce-T-Il pas certaines personnes qui L'invoquent ? L'honorable Prophète (bénédictions et paix sur lui) a répondu à cette question avec ces paroles rapportées par Moslim dans son Sahih (authentique) :

((D'après Abou Houraïra qui a relaté : Le Messager d'Allah (bénédictions et paix sur lui) dit : “Ô vous les gens, Allah est bien et il n'accepte que le bien. Il a ordonné aux croyants ce qu'Il a ordonné aux messagers et dit : “Ô vous les messagers, mangez des délices que Nous vous avons attribués, car Je connais parfaitement vos actions. Et Il a dit : “Ô vous les croyants, mangez des délices que Nous vous avons attribués”. Ensuite il a mentionné un homme ayant accompli un long voyage, les cheveux hirsutes et poussiéreux, il tend ses mains vers le ciel en disant “Ô Allah, ô Allah” alors que son manger est illicite, sa boisson est illicite, ses vêtements sont illicites et qui a été nourri d'illicite, comment un pareil sera-t-il exaucé?))

(Rapporté par Ahmad)

((Ô Sa'd, fais que ton manger soit licite (d'un gain licite) tes invocations seront exaucées et que ton manger soit licite cela compte comme les neufs dixièmes de la religion !))

 Ce qui signifie que tu l'achètes avec de l'argent gagné licitement. Le gain compte comme un des grands chapitres de l'obéissance, alors que gagné illicitement compte comme un des grands chapitres de la désobéissance.

L'invocation est l'arme du croyant :

 Chers frères,

(Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés.)

(Al-Baqara (LA VACHE) : 186)

 Vous croyez en Allah et vous obéissez à Ses ordres, Il exauce vos invocations. Si vous croyez en Lui et vous Lui obéissez vous êtes guidés vers l'invocation qui sera exaucée et vers le dessein de l'invocation qui vous sera précieux en ce monde et en l'au-delà.
 Chers frères, lorsque l'invocation n'est pas exaucée, cela est dû ou bien à la corruption de celui qui invoque ou bien par miséricorde pour lui. Parce que si le voile révèle le futur vous choisirez le présent. De toute façon, le croyant verra ses invocations exaucées ou bien elles seront considérées comme l'exécution d'un culte puisque le Prophète (bénédictions et paix sur lui) a dit que l'invocation est l'adoration même.

(Et votre Seigneur dit : (Appelez-Moi, Je vous répondrai.)

(Ghâfir (LE PARDONNEUR) : 60)

 Mais, cher frère, n'invoquez pas un être qui n'existe pas et s'il existe, n'invoquez pas un être qui ne vous entend pas, et s'il vous entend, n'invoquez pas un être incapable de vous répondre et, s'il est capable de vous répondre, n'invoquez pas un être qui ne vous aime pas. Lorsque vous invoquez quelqu'un pour une certaine question, vous devez être parfaitement sûr tout d'abord qu'il existe, vous entend, est capable de vous exaucer et prêt à vous traiter avec commisération. En invoquant Allah seul, vous acquerrez ces qualités. Vous croyez en Lui, en Son existence, en Sa science, en Sa Puissance et en Son amour.
 C'est pour cela que l'invocation est l'adoration même. Certains savants ont dit : “Ceux qui ne cessent d'invoquer Allah Exalté Soit-Il durant la prière, leur invocation est persistante.” Certains d'entre eux ont dit : Il incombe au serviteur de montrer qu'il est besogneux d'Allah Exalté Soit-IL Qui n'arrête de leur faire des Grâces et des Dons; La relation qui associe le serviteur en pénurie à Allah Son Pourvoyeur est ainsi : Dons et quêtes. C'est pour cela qu'Allah, glorifié et exalté soit-Il, dit :

(Mon Seigneur ne se souciera pas de vous sans votre prière; mais vous avez, démenti (le Prophète). Votre [châtiment] sera inévitable et permanent )

(Al-Fourqân (LE DISCERNEMENT) : 77)

 Avec votre invocation, vous êtes le plus fort des humains. L'invocation est l'arme du croyant. Le Créateur des cieux et de la terre, celui qui détient tout, celui à qui tout revient vous dit :  “Invoquez-moi, je vous exauce” C'est un point très subtil, Allah ne nous a ordonné de L'invoquer que pour nous exaucer. La question n'aurait pas été aussi claire. il ne nous a ordonné de L'invoquer que pour nous venir en aide et ne nous a ordonné de nous repentir que pour accepter notre repentir. Qui est l'impotent ?
 Celui qui a été incapable de demander pardon à Allah, de L'invoquer, de demander Son aide. Il ne vous a ordonné de demander Son aide que pour vous assister, Il ne vous a demandé de vous repentir que pour accepter ce repentir et ne vous a demandé de L'invoquer que pour vous exaucer. Allah veut vous accorder son pardon après votre repentir et ceux qui suivent leurs passions veulent vous faire dévier.

Ramadan est le mois du repentir, du pardon et de la conciliation avec Allah Exalté Soit-Il :

 Ce mois cher frère est le mois de conciliation avec Allah. Les Fautes passées de celui qui jeûne Ramadan par foi et par confiance dans la générosité d’Allah sont pardonnées. Les fautes de celui qui accomplit la prière de nuit à Ramadan par foi et par confiance dans la générosité d’Allah sont pardonnées.

((D'après Abou Houraïra Le Prophète (bénédictions et paix sur lui) dit : “Puisse le nez de celui chez qui j'ai été mentionné et qui n'a pas fait appel aux bénédictions d'Allah pour moi, soit frotté dans la poussière. “Puisse le nez de celui qui a reçu Ramadan sans avoir été pardonné soit frotté dans la poussière. Puisse le nez de celui dont les parents ont vécu et n'ont pas été la cause de son entré au paradis soit frotté dans la poussière.))

 L' important dans ce hadith pour le sujet que nous traitons est “Puisse le nez de celui qui a accueilli Ramadan sans avoir été pardonné soit frotté dans la poussière”. Si le pardon ne lui a pas été accordé à Ramadan, quand lui sera-t-il accordé ? C'est le moi du repentir, du pardon, de la conciliation avec Allah et de l'affranchissement du Feu. Il vous est donné d'établir un nouveau départ, de reprendre votre spontanéité, de réaliser votre humanité, de jouir de La Proximité Divine. Le mois du repentir et du pardon est une occasion d'effacer le passé et de gagner une charge spirituelle qui vous aidera à suivre la méthode divine tout le reste de l'année.
 Ô Allah, aide-nous à jeûner, à accomplir la prière de nuit, à baisser le regard, à retenir nos langues et fais-nous accéder au paradis en paix.
 Honorables frères, jugez-vous avant d'être jugés, pesez-vos actions avant de les voir pesées et sachez que l'ange de la mort nous a laissés et pris d'autres et qu'il laissera d'autres pour nous prendre. Prenons garde, l'intelligent est celui qui s'impute et agit en fonction du Jour de La Résurrection. À l'encontre de l'impuissant qui se laisse entraîner par ses passions et se leurre au sujet du Pardon d'Allah Qu'Il n'accorde guère à la légère.

Traduction  : Zeinab Hassan
Vérification       : Mayada OMARI