Des Sujets Islamiques - Articles dans un Journal Danois- Leçon (03-12):Le mariage de madame 'Aicha.

2008-09-19

Le mariage du messager d'Allah (PSL) avec Madame 'Aicha:

Premièrement:

  Le mariage du messager d'Allah (PSL) avec Madame 'Aicha, que Dieu soit satisfait d'elle, fut en principe en raison d'une proposition de la part de Khaoula, fille de Hakim. Cette proposition visait à affirmer le lien avec l'homme le plus aimé par lui, c'est notre maître Abou Baker AL Siddiq afin de réunir les deux dans le lien de la parenté.

Deuxièmement:

 Madame 'Aicha que Dieu soit satisfait d'elle, était déjà la fiancée de Joubair Ben AL Mout'am Ben 'Adi. Alors, elle avait une féminité mûre puisqu'elle était fiancée avant la proposition de Khaoula.

Troisièmement:

 Koraïche qui prévoyait les malheurs pour le messager d'Allah (PSL) afin d'ameuter les gens contre lui suite à une petite faute, à un oubli ou à une petite erreur de la part du prophète; n'a pas été choqué par la nouvelle du lien de mariage entre deux amis très intimes et fidèles l'un à l'autre. Mais ils ont reçu cette nouvelle naturellement.

Quatrièmement:

 Madame 'Aicha, que Dieu soit satisfait d'elle, n'était pas la première jeune fille qui se marie dans ce milieu-là, avec un homme beaucoup plus âgé qu'elle, et elle ne sera pas la dernière.

L’union entre la vieillesse et l’enfance:

 En effet, Abdel Mouttaleb AL Cheikh se maria avec Hala, cousine de Amina le même jour du mariage de Abdoullah, le fils le plus jeune, avec une jeune fille qui a le même âge que Hala, à savoir: Amina, fille de Wahab.
 En plus, notre maître 'Omar Ben AL Khattab se maria avec la fille de notre maître 'Ali Ben Abi Taleb, qu'Allah honore son visage, alors qu'il eut l'âge de son grand-père. Et puis, notre maître 'Omar Ben AL Khattab a proposé sa jeune fille, Hafsa, en mariage avec notre maître Abou Baker AL Siddiq alors qu'il y a entre eux une différence d'âge tout comme celle qui existait entre le messager d'Allah et 'Aicha, qu'Allah soit satisfait d'elle. Mais certains orientalistes sont venus après plus de mille quatre-cents ans de ce mariage pour gaspiller les différences de l'époque et du milieu tout en parlant pour longtemps sur le mélange bizarre entre la vieillesse et l'enfance et en comparant, du côté de la passion, un mariage qui a eu lieu à la Mecque avant l'hégire avec ce qui se passe aujourd'hui dans les pays occidentaux où la fille ne se marie, habituellement pas avant l'âge de vingt-cinq ans.

Renforcer le lien familial au moyen du mariage:

  Il faut faire attention au fait que la fille dans les pays chauds atteint la maturité précocement, à l'âge de huit ans habituellement alors que la maturité de la fille dans les pays froids se retarde jusqu'à l'âge de vingt et un ans et c'est le cas de certains pays froids. Quoiqu'il soit, le prophète (PSL) à l'âge de cinquante ans, il ne s'est pas marié avec madame 'Aicha qu'Allah soit satisfait d'elle, pour le plaisir. Mais, ce mariage était une affirmation de sa relation avec l'homme le plus aimé par lui par le biais de ce mariage et notamment après qu'il avait supporté les charges du message qui étaient très lourdes. On ne peut jamais réfléchir à ce sujet.

Le but du mariage du prophète:

 Et si le prophète (PSL) s'intéressait aux femmes et aux plaisirs avec elles, il aurait fait cela durant sa jeunesse quand il n'y avait pas de charges, de soucis ou de la vieillesse, il y avait seulement l'élan de la jeunesse et les désirs potentiels.
 Néanmoins, lorsqu'on pense à sa vie lors de la jeunesse, on voit qu'il s'abstenait de tout cela au point qu'il avait accepté le mariage avec madame Khadija, qu'Allah soit satisfait d'elle, alors qu'elle était très âgées, quarante ans, et que lui, il avait vingt-cinq ans.
 En plus, s'il avait cette passion envers les femmes, pourquoi aurait il accepté ce mariage pour beaucoup d'années jusqu'à la mort de son épouse Khadija? Et si son mariage avec elle était un cas spécial, il ne s'est pas remarié avec une autre femme durant son mariage avec Khadija qu'Allah soit satisfait d'elle, et quand elle est morte, avec qui il s'est marié? Il s'est marié avec Souda, fille de Zoum'a AL 'Amiria pour la récompenser et pour ne la pas laisser seule après qu'elle avait perdu son mari, et elle était âgée et personne ne la désirait parmi les hommes. Cela souligne que le messager d'Allah (PSL) visait dans son mariage les buts humanitaires, législatifs, islamiques, etc.

Le gain du prophète avec le lien de mariage avec la famille d’Abou Baker:

 Un de ces buts, c'est quand Khaoula, fille de Hakim a suggéré son mariage avec 'Aicha, le prophète a pensé: refusera-t-il la fille de Abou Baker? Ce qui l'empêche de faire cela, c'est une relation d'amitié longue et fidèle ajoutant la place d’Abou Baker auprès du messager d'Allah, cette place que personne n'avait atteinte.

L’amour de Aicha vient de l’amour de son père:

 Lorsque 'Aicha, qu'Allah soit satisfait d'elle, est venue chez le messager d'Allah, Souda lui a laissé la première place dans la maison et elle a veillé à son repos jusqu'à sa mort, elle, Souda, obéissait à Allah et L'adorait.  Madame 'Aicha est demeurée après cela une épouse fidèle pour le messager d'Allah (PSL), et elle a appris de lui la science islamique au point qu'elle est devenue plus tard du nombre des gens de la science et de la connaissance dans les lois.
 L'amour du messager d'Allah (PSL) envers madame 'Aicha n'était qu'une étendue naturelle de son amour envers son père, qu'Allah soit satisfait d'eux.

L’homme le plus aimé par le prophète et le plus généreux envers lui:

  Le prophète (PSL) a été interrogé: qui est le plus aimé par toi? Il a répondu: 'Aicha. On lui a demandé: et parmi les hommes? Il a répondu: son père.

 C'est madame 'Aicha, qu'Allah soit satisfait d'elle, l'épouse préférée du messager d'Allah (PSL) et la plus aimée de lui.
 Son mariage avec elle n'était pas dans le but du désir. Et les motifs de son mariage avec elle n'étaient pas le désir conjugal mais ils visaient à honorer Abou Baker, à le rapprocher de lui et à accorder à sa fille une des places les plus nobles dans la prophétie.

L’âge de Madame Aicha lors son mariage:

 Le 6 septembre 2008, le journal "le Moyen Orient" britannique a évoqué le samedi qu'une chercheuse et historienne saoudite vérifie des informations qui dénient la vérité du mariage du messager d'Allah (PSL) avec madame 'Aicha quand elle avait neuf ans.
 Le Dr. Souhaila Zain AL 'Abdine Hammad, un membre dans le comité des études et des consultations dans l'association nationale des droits de l'homme, dit que la logique et l'équation mathématique sur l'âge de madame 'Aicha, la fille de Abou Baker AL Siddiq, par rapport à sa sœur Asma' qui est dix ans plus âgée d'elle, et par rapport à un certain nombre d’ événements et au temps de la migration du messager d'Allah (PSL), tout cela affirment la probabilité du mariage de 'Aicha à l'âge de dix-neuf ans.
 Le Dr. Souhaila Hammad a affirmé qu'elle est en train de vérifier de cette information et de tirer des résultats sûrs vu qu'elle est une historienne et chercheuse dans les affaires islamiques.
 Le Dr. Souhaila Hammad qui est un membre dans l'union mondiale des savants musulmans, a montré que, loin de l'idée du mariage du messager d'Allah (PSL) avec 'Aicha qui était trop jeune et de l'idée qui dénie cela, il faut prendre en considération le changement des circonstances temporelles et la nature de la réponse aux désirs humanitaires tout au long des siècles de même que la différence dans les critères du mariage de nos jours.

L’avis d’Omar sur la mère des croyants:

 J'essaie de réfléchir à haute voix pour déduire l'âge de la mère des croyants, que la miséricorde d'Allah soit sur elle, de façon historique loin de l'ambiguïté historique dans laquelle nous sommes plongés à cause des gens idiots qui avaient fait une propagande contre le prophète en disant, à l'âge de vint-cinq ans, il s'est marié avec une femme quinze ans plus âgée que lui, et à l'âge de cinquante-trois ans, il s'est marié avec une fille qui est quarante- quatre ans plus jeune que lui.

L’interprétation des historiens sur le sermon de Madame Aicha:

 Les historiens ont évoqué le fait que 'Aicha était la fiancée de Mout'am Ben 'Adi avant de son mariage avec le messager d'Allah. Mais notre question c'est: quand est-ce que 'Adi l'avait demandée en mariage avec Mout'am? Ainsi les sources historiques gardent le silence.

1-Des probalités lues sur le sermon de Madame Aicha:

 La première théorie: il l'a demandée en mariage après la mission prophétique et c'est une chose imprévue vu de l'animosité intensifiée de la part des mécréants au message de Mohammed, envers ceux qui y croient et notamment 'Aicha qui est la fille de Abou Baker, l'ami du messager d'Allah et un des premiers croyants en son message. Donc, il n'est pas possible que 'Adi demande 'Aicha en mariage avec son fils alors que son père est un des premiers croyants.

2- L’hypothèse sur l’âge de madame Aicha à ses fiançailles:

 La deuxième théorie: il l'a demandée en mariage avant la mission et c'est la théorie la plus forte mais elle aboutit à une question importante: quel âge elle avait avant la mission? Un, deux, cinq ou dix ans? Ainsi l'histoire garde le silence comme elle avait déjà fait. Donc on va poser quelques hypothèses:
 La première hypothèse: 'Adi l'a demandée en mariage avec son fils avant la mission quand elle avait quinze ans par exemple. Et selon cette hypothèse, l'âge de 'Aicha lors de son mariage avec l'honorable messager c'est vingt-huit ans parce que le prophète s'est marié avec elle après la migration à Yathreb et puisqu'il a résidé à la Mecque pendant treize ans de la prédication de la Mecque avant la migration.
 La deuxième hypothèse: 'Adi l'a demandée en mariage avec son fils avant la mission quand elle avait dix ans par exemple. Et selon cette hypothèse, l'âge de 'Aicha lors de son mariage avec l'honorable messager, c'est dix-huit ans.
 Le quatrième hypothèse: 'Adi l'a demandée en mariage avec son fils Mout'am avant la mission quand elle avait un an par exemple et c'est une chose impossible bien sûr mais proposons- là. Et selon cette hypothèse, 'Aicha avait quatorze ans lors de son mariage avec l'honorable messager d'Allah et c'est un nombre plus grand que celui mentionné de cinq ans.

Prévalence de la première et de la deuxième hypothèse:

 A mon avis, le messager d'Allah ne s'est pas marié avec une fille qui a l'âge de sa petite fille ou plus jeune qu'elle. Si on a appris que Fatima, que le salut soit sur elle, est née cinq ans avant la mission, on va savoir qu'elle avait après la migration dix-huit ans. De faite, il est probable pour moi que 'Aicha soit plus âgée que Fatima et je pense qu'elle avait: 28 ans ou 23ans.
 Elle est dix ans plus âgée que sa sœur 'Aicha, la mère des croyants. Et cela montre que 'Aicha avait avant la mission au moins cinq ans environ. Il se peut que l'histoire qui dit qu'elle avait six ans lorsque le messager d'Allah a demandé sa main, soit une faute a été commise par le narrateur. Peut être il a voulu dire qu'elle avait six ans lors de la mission du prophète (PSL).
 Si on ajoute cinq ou six ans, qui est l'âge approximatif de 'Aicha pendant la mission, à 13 ans qui représente son âge à Médine après la migration, on aura 19 ans et si on élimine le temps perdu à la Mecque, on aura 18 ans.
 Puisque Fatima avait 18 ans à cette période-là, on pourra dire que l'âge approximatif de 'Aicha lors de son mariage n'était pas moins que 19 ans et ce nombre représente l'âge minimum à partir des sources dont je dispose.

L'échec de certains savants parfois:

 A ce propos, je dis toujours que les savants qui avaient rassemblé les hadiths, sont sans doute, des savants compétents, fidèles et aimants énormément leur religion et leur prophète. Mais cela ne signifie pas qu'ils sont infaillibles et préservés de l'inattention, de la faute et de l'oubli. Ils sont vraiment compétents mais ils sont avant tout des êtres humains. Et je dis souvent qu'ils ressemblent aux pécheurs qui lancent les nets dans la mer pour capturer les poissons. Néanmoins, quoi que le net soit solide, il arrive que certains petits poissons s'en enfuient comme les Pissaria par exemple. Cependant, cela ne signifie pas qu'on puisse critiquer sévèrement les livres de hadiths et leurs écrivains ou qu'on puisse les mettre en doute selon la volonté de certains offensifs et destructeurs, sinon on aurait réalisé leur but et on aurait détruit une partie chère, précieuse et importante de notre patrimoine sans lequel notre vie scientifique et religieuse ne peut jamais être droite. On remarque aussi que le jeune journaliste qui a fait attention à ce qu'il voit qu'il est faux dans certains livres de hadith, ce jeune s'était refugié dans ces livres et cela affirme leur importance inestimable. De l'autre côté, la croyance en l'infaillibilité des savants du hadith, les met dans la place de la prophétie et c'est une chose illiauthor. En plus, leurs livres, malgré la grandeur de l'effort, de la fidélité et de la révision effectués, ne peuvent pas rivaliser le Coran sacré.

L’écriture de Dr. Chawki:

 Et à ce propos également, le docteur Chawki Deif a écrit dans son livre "Mohammed, le dernier messager" en s'appuyant sur vingt sources, a écrit que 'Aicha avait 18 ans quand elle se maria avec le messager d'Allah. D'où notre jeune journaliste a tiré son idée (page 171 de l'édition Dar AL Ma'aref).

 Quant à AL 'Akkad, il voit qu'elle avait à cette époque entre 12 et 15 ans (regarde son livre "AL Siddiqa, la fille de Siddiq/ la renaissance de l'Egypte/2004/48)

Les comportements de Madame Aicha sont complètement mûrs:

  Quoi qu'il en soit, les comportements de madame 'Aicha dans la maison du prophète selon la majorité des versions, soulignent qu'elle était une épouse très sage et mûre et non pas une jeune fille qui ne saisit ni dans quelle maison elle vit ni avec qui elle est mariée. Et quoi qu'il en soit, elle était tellement heureuse de son mariage avec le prophète (PSL) et elle considérait ce mariage comme une fierté et un honneur pas comme les autres. Elle l'aimait de façon incroyable et elle était tellement jalouse et il y a des hadiths qui parlent de ce grand amour et cette forte jalousie qui souligne l'étendue de cet amour dans son cœur. En plus lorsque le prophète (PSL) lui avait donné le choix de rester avec lui malgré la pauvreté de sa maison ou bien d'aller chez son père, et il lui a demandé de consulter ses parents à ce sujet; mais elle a refusé cette solution immédiatement et violement et elle a insisté pour rester chez lui comme vous savez tous. De même qu'elle s'est engagée à l'instar de toutes les mères des croyants, ayant satisfaction, croyance, amour et glorification à l'imposition du Coran dans l'interdiction de se marier avec un autre homme après la mort du prophète (PSL). Pourquoi donc a-t-on crée des soupçons concernant ce mariage qui fut basé sur l'amour et le bonheur?

Les doutes et les soupçons quant à l'âge du mariage de Aicha:

 Une autre chose, c'est que 'Aicha était la fiancée d'un des hommes de la Mecque avant la demande du prophète en mariage et cela montre qu'elle avait l'âge convenable à l'engagement du mariage au moins selon les critères de la société de la Mecque à cette époque-là. Pourquoi donc ces évangélistes idiots n'ont pas mis en doute ces fiançailles et ils adressent leur haine au prophète tout en mettant en doute sans raison claire autour de son engagement avec elle? D'ailleurs, la femme qui l'avait proposée au prophète, est une femme de la Mecque aussi.  C’est-à-dire qu'il n'avait pas pensé à elle au début et elle n'a pas été proposée à lui par un homme comme lui.  Cela ne signifie-t-il pas qu'elle était aux yeux des femmes, arrivée vraiment à l'âge du mariage? D'autre part, ni Abou Baker ni Om Roman n'avaient dit que la fille n'est pas compétente pour le mariage et cette idée appuie ce qu'on a déjà dit: elle était, qu'Allah soit satisfait d'elle, mûre suffisamment au point de pouvoir se marier au moins selon les critères de cette société et cette époque-là. Cet analyse détruit tous les essais des évangélistes et ceux qui les suivent et qui portent malheureusement des noms islamiques.

Marie que la bénédiction d’Allah soit sur elle:

 La dernière chose, c'est que Mariam que le salut soit sur elle, il fut prévu qu'elle se marie avec Youssef, le menuisier, alors qu'elle avait 12 ans et Youssef était un vieil homme qui dépassait les cinquante ans de quelques décennies, comme je me rappelle selon les histoires concernant ce sujet.

 Alors, prendrons-nous ce point comme une base sur laquelle on créera des soupçons qui font mal à son honorable niveau?