Sujets Divers -Cours pour les élèves étrangers- Session de 1998-Doctrine-(leçon 06-11) : Le Jour Dernier et L’Heure Suprême.

1998-07-11

 Louange à Allah, Seigneur de l’univers. Que la paix et le salut soient sur notre maître Mohammad, sa famille et ses compagnons tous ensembles. Ô Allah, enseigne-nous ce qui utile et fais-nous profiter de ce que Tu nous as appris, et augmente notre savoir, ô Seigneur de l’univers

Le Jour Dernier et L’Heure Suprême :

   Allah, exalté soit-Il, a associé la foi en Lui à celle du Jour de la Résurrection dans de nombreux versets Coraniques. En effet, la foi au Jour Dernier parachève la foi en Allah et la droiture sur le Chemin du Bien. La doctrine de la foi au Jour Dernier est un des facteurs les plus importants de la droiture suivant laquelle Allah a formé Ses serviteurs pour les inauthorr à faire de bonnes œuvres.
  Nous aspirons à voir l’effet de la foi au Jour Dernier sur la formation du Musulman à partir de la comparaison établie entre celui qui croit au Jour Dernier et celui qui n’y croit pas, afin de discerner la différence dans le comportement des deux parties. Celui qui conteste le Jour Dernier et le renie voit en la vie d’ici-bas une opportunité précieuse dont il lui faut profiter pour chercher à gagner de l’argent, satisfaire ses plaisirs et vivre ses délices. Il est persuadé que la vie est éphémère et qu’il doit s’en réjouir quel qu’en soit le prix, sinon il aura tout à perdre.
   Comment peut-on le convaincre pour éviter l’illiauthor et s’engager dans la voie du liauthor ?
   Comment peut-on le convaincre pour renoncer à ses passions et ses désirs ?
   Qu’est-ce qu’il aura à gagner s’il renonce à ses plaisirs tant qu’il ne croit pas au Jour Dernier?
   Toute interdiction qui l’oblige à renoncer à une certaine conduite est pour lui une privation puisqu’il trouve que la vie est une opportunité à laquelle il faut tenir sinon il se jugera idiot.
 En revanche, celui qui a foi au Jour Dernier voit les choses sous leur vrai jour parce qu’il a su interpréter les injonctions d’Allah à juste titre ; la vie ici-bas n’est pour lui qu’une suite d’épreuves et de calamités alors que l’au-delà est le lieu de stabilité et de séjour éternel.
   A bien observer l’âme du croyant qui a foi au Jour Dernier et son comportement, nous remarquons qu’il s’est complètement soumis à la doctrine de la croyance au Jour Dernier qui présume que l’engagement à l’ordre d’Allah conduit au Paradis alors que la violation des lois d’Allah mène à l’Enfer et quelle mauvaise destination…
   Comment prévoit-on son comportement après cette foi ?
   Certes, il se peut qu’il commette une faute parce qu’il est un être humain mais il ne tardera pas à se rattraper, à regretter son péché et à se repentir. En effet, Allah exalté soit-Il, a dit :

( Ceux qui pratiquent la piété, lorsqu’une suggestion du Diable les touche se rappellent du châtiment d’Allah ; et les voilà devenus clairvoyants )

 

Coran 07 AL A’râf : 201


   Il est à noter à cet égard que le croyant au Jour Dernier qui a suivi la méthode d’Allah, peut vivre une sensation de privation en raison de son humanité, et ce, durant la période où son âme serait toujours attachée aux mondanités de cette vie Allah, exalté soit-Il, a décrit ce type dans le Coran :

( Ceux qui disent : (Notre Seigneur est Allah) et qui se tiennent dans le droit chemin, les Anges descendent sur eux. «-N’ayez pas peur et ne soyez pas affligés ; mais ayez la bonne nouvelle du Paradis qui vous était promis )

 

Coran 41 FUSSILAT (LES VERSETS DÉTAILLÉS) : 30

   Ceux-là ont persévéré dans le chemin de la droiture et ont pu goûter au plaisir.
   Cependant, pour se débarrasser du sentiment de privation, le croyant sincère est appelé à faire une analyse au plus profond de son âme:
   Qu’est-ce qui est plus beau, plus délicieux et plus sublime ?
   Serait-ce cette jouissance temporaire de cette vie ici-bas, entachée de souillure dont la moindre se traduit par l’inquiétude de la voir se dissiper en même temps que les jours de la vie, la santé et les biens ou alors cette jouissance inépuisable, éternelle et satisfaisante à tout jamais ?
   Ceci dit, laquelle de deux jouissances mériterait-elle le plus qu’on s’active pour l’acquérir ? Celle de la vie d’ici-bas ou celle de la vie future ?
   Allons-nous céder la félicité et le paradis éternels qu’Allah, exalté soit-Il, a signalés dans le Coran en vue de vivre quelques moments de faux plaisir provisoires, éphémères, illiauthors et dérobées sans cesse à la vie ?

( Cette vie ici-bas n’est qu’amusement et jeu. La Demeure de l’au-delà est assurément la vraie vie. S’ils savaient )

Coran 29 AL-˒ANKABŪT (L’ARAIGNÉE) : 64

  Toutes les fois que le croyant se sent dominé par un sentiment de privation, il doit avoir présent à l’esprit le châtiment d’Allah, exalté soit-Il qui le guette, établir à nouveau la comparaison dans son for intérieur et se demander : que lui faut-il éviter ? Le feu de la privation vécue dans cette vie qu’il est à la hauteur de supporter ou bien le feu intolérable et interminable dans le lieu de résidence éternelle ?
  La brûlure est la peine la plus douloureuse qui peut toucher l’homme, bien qu’elle ne dure que des heures. Que dire alors du Feu de la vie future dont Allah a parlé :

( Certes, ceux qui ne croient pas à Nos versets, (le Coran) Nous les brûleront bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Allah est certes Tout Puissant et Sage ! )

Coran 4 AN-NISA< (LES FEMMES) : 56

  C’est dans cette perspective que le croyant vit cette question, c’est pourquoi il s’engage dans cette voie en ayant l’âme satisfaite et paisible même si au début, il souffre des privations dont il est sujet. Il persistera dans cet état jusqu’à ce qu’il vive pleinement la droiture. Plus tard, Allah le récompensera du plaisir de l’obéissance qui lui a fait défaut lorsqu’il vivait ce faux plaisir. Il ressentira la sérénité et la satisfaction l’inonder en plus de la souplesse spirituelle.
  Désormais, il n’a cure des privations, bien au contraire, il vit un sentiment de bien-être pour s’être détaché des faux plaisirs de cette vie et s’être frayé un chemin plus sublime qui lui fait profiter à tous les niveaux ; ainsi en matière de biens, il s’engage à observer le liauthor et à se retenir de frôler l’illiauthor, bien plus, il vit le délice de la dépense dans la voie d’Allah à chaque fois qu’il fait l’aumône. C’est en quoi, il se sent disposé à exécuter des œuvres bénévoles et charitables.
   Celui qui a foi au Jour Dernier vit le moment où il aura à comparaitre au-devant d’Allah, exalté soit-Il ; en fonction de quoi, il prépare des réponses aux questions qui lui seront adressées ; le réel effectif pour lui dépasse les instants qu’il vit pour parvenir aux évènements du Jour Dernier … Déjà il voit d’une part les gens qui vivent la félicité des grâces d’Allah et d’autre part, ceux qui subiront le châtiment d’Allah ; ce qui l’inauthor à s’activer dans les œuvres qui lui vaudront la satisfaction d’Allah, le feront compter du nombre des favoris d’Allah , et l’inauthorront à éviter les œuvres louches qui lui causeront la colère d’Allah et Son châtiment.

   A ce moment-là, son comportement sera conforme à la volonté d’Allah: un homme pieux qui se trouve perpétuellement en quête de la satisfaction d’Allah.
   Ô Allah, accepte nos œuvres et rends-nous du nombre de ceux qui écoutent le discours et qui en suivent le meilleur.