Des Sujets Divers - Fatwas - Les Adorations - Le Jeûne - fatwa (016) : Est-il toléré à l’étudiant de renoncer à observer le jeûne durant Ramadan en raison de ses examens ?

2011-07-31

 

La question :

   Cher Docteur Mohammad Rateb an-Nabulsi,

   Assalamu Alaykum wa Rahmat Allah wa Barakatuh,

   Je suis étudiante à la faculté de génie mécanique et comme vous devez sans doute le savoir, nous sommes à la veille du mois de Ramadan, or je dois passer les épreuves de la session d’été. Malheureusement, les épreuves ont été fixées entre 16 et 18 heures.
   Suis-je en droit de rompre le jeûne le jour de l’examen en particulier, car les difficultés qu’on trouve à passer les examens le soir tout en étant à jeûne ne peuvent vous échapper.
   Puisse Allah vous rétribuer

La réponse :

   Au Nom d’Allah Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux, que la bénédiction et la paix soient accordées à notre maître Mohammad le véridique et le probe,
   Assalamu Alaykum wa RAhmat Allah wa Barakatuh,
  Cette question revient sans cesse de la part des jeunes étudiants et étudiantes. Sachez que dans la disposition religieuse, la rupture du jeûne n’est tolérée qu’à un vieillard qui ne supporte pas les conditions du jeûne, à une femme durant sa grossesse, à une femme qui nourrit son nouveau-né de son lait ou encore à une personne souffrante d’une maladie qui l’empêche de jeûner.       Les savants en fondements de la Jurisprudence islamique ont cité les tâches pénibles qui tolèrent la rupture du jeûne à l’exemple du boulanger. Personnellement, je ne vois aucun motif légitime qui justifierait à un étudiant le fait de renoncer à observer le jeûne durant le mois de Ramadan, surtout que ces étudiants sont encore jeunes. Ils sont appelés à se sacrifier pour faire valoir leur religion et doivent y faire honneur.