Au Nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

  Chers frères, nous traitons de la quatrième leçon de la série sur la Sourate Al-‘A’râf, et nous commençons par le verset 8. Allah, exalté soit-Il, dit:

« Et la pesée, ce jour-là, sera équitable. Donc, celui dont les bonnes actions pèseront lourd... voilà ceux qui réussiront! »

(La Sourate Al-‘A’râf: 8)

La foi en Allah et en le dernier Jour sont inséparables:

 Chers frères, il n’y pas de piliers aussi inséparables dans le Coran comme la foi en Allah, Exalté soit-Il et en le Dernier Jour. La foi en Allah, Exalté soit-Il, est à la base de toutes les catégories de foi.  Mais si tu n’as pas foi qu’Allah, Exalté soit-Il, sait, et qu’Il demandera des comptes et qu’Il châtie, tu ne pourras pas appliquer ses commandements.

La droiture une des conséquences de la foi:

 Il existe dans le Coran un verset qui est la base de la droiture:

« Allah qui a créé sept cieux et autant de terres. Entre eux [Son] commandement descend, afin que vous sachiez …»

(La Sourate Le Divorce: 12)

« … qu’Allah est en vérité Omnipotent et qu’Allah a embrassé toute chose de [Son] savoir. »

(La Sourate Le Divorce: 12)

 Lorsque l’on sait que la science d’Allah, Exalté soit-Il, nous atteint, que Sa puissance nous touche, qu’Il demande des comptes et châtie, qu’Il demandera des comptes au Jour du Jugement Dernier, prend du fort pour donner au faible, du riche pour donner au pauvre, du tyran pour donner à l’opprimé, et quand on a foi en Lui, tous les malheurs, aussi grands soient-ils, disparaissent.

« Par ton Seigneur! Nous les interrogerons tous sur ce qu’ils œuvraient »

(La Sourate Al-Hijr: 92-93)

« Que ne t’abuse point la versatilité [pour la prospérité] dans le pays, de ceux qui sont infidèles. Piètre jouissance! Puis leur refuge sera l’Enfer. Et quelle détestable couche! »

(La Sourate La Famille D’Imrân: 196-197)

« Ils ont certes comploté. Or leur complot est (inscrit) auprès d’Allah même si leur complot était assez puissant pour faire disparaître les montagnes... Ne pense point qu’Allah manque à Sa promesse envers Ses messagers. Certes Allah est Tout Puissant et Détenteur du pouvoir de punir, »

(La Sourate Abraham: 46-47)

« Et ne pense point qu’Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Il leur accordera un délai jusqu’au jour ou leurs regards se figeront.»

(La Sourate Abraham: 42)

La balance alors est la vérité:

1. La balance légale:

 Chers frères, il existe des systèmes de balance sur terre, des milliers de systèmes, mais Allah, Exalté soit-Il, a une balance. Et c’est un signe de courage, de succès, de brillance, et de réussite que ta balance soit conforme à celle d’Allah, Exalté soit-Il. Et il est de la stupidité, de l’ignorance et de l’absence de vision que de penser que ta balance, qui est loin de celle d’Allah, te suffit.
 Par exemple, lorsque tu penses que l’argent est tout dans la vie, et qu’avec l’argent tu peux tout avoir, que l’argent est une valeur stable en tout temps, et que celui qui en est doté a tout, que sa vie est un paradis ; que celui qui en est privé n’a rien connu de la vie, qu’il vit un enfer… si tu penses ainsi, tu es le plus stupide de toutes les créatures, car tu as utilisé une balance qui n’a pas été prescrite par Allah, Exalté soit-Il.

2. La balance de la science et des actions:

 image Allah, Exalté soit-Il, a prescrit deux balances, celle de la science et celle de l’action. Il dit:

« …«Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas?» Seuls les doués d’intelligence se rappellent. »

(La Sourate Les Groupes: 9)

 Et encore:

« …Allah élèvera en degrés ceux d’entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. … »

(La Sourate La Discussion: 11)

 Ceci concerne la science, quant à l’action:

« A chacun des rangs (des récompenses) selon ses œuvres... »

(La Sourate Les Bestiaux: 132)

 Ainsi, ton rang auprès d’Allah, Exalté soit-Il, équivaut le degré de tes actions. Quant aux balances terrestres, le plus fort est glorifié et célébré, et les gens accourent vers lui, et se détournent du faible. Le riche est glorifié et célébré, et les gens accourent vers lui, et se détournent du pauvre. Le beau est glorifié et célébré, et les gens accourent vers lui, et se détournent du laid.
 Al-Ahnaf Ibn Qayss était un homme brun, de petite taille, qui claudiquait du pied, au menton pointu, aux yeux creux, aux joues saillantes, il avait pris de chaque chose laide une partie. Malgré tout cela, il était le chef de ses gens, s’il se mettait en colère cent milles personnes se déchaînaient à sa colère, ne lui en demandant pas la raison, et si l’eau avait perturbé sa vaillance, il ne l’aurait pas bue.

3. La conformité à la balance légale est du bonheur:

 Quand tes systèmes de mesures sont conformes à ceux du Créateur des cieux et de la terre, tu es le plus heureux des hommes, tu es doté de succès, d’intelligence, de raison, de réussite. Mais si tu te conformes à un système avili par Allah, Exalté soit-Il, rien ne te plaira, ni fortune, ni enfants.

«… Ils ne sont en vérité comparables qu’à des bestiaux. Ou plutôt, ils sont plus égarés encore du sentier. »

(La Sourate Le Discernement: 44)

« Ceux qui ont été chargés de la Thora mais qui ne l’ont pas appliquée sont pareils à l’âne qui porte des livres...»

(La Sourate Le Vendredi: 5)

« … Ils sont comme des bûches appuyées (contre des murs)...»

(La Sourate Les Hypocrites: 4)

4. Evaluer l’âme et les gens conformément à la balance légale:

 Chers frères, il est du courage de se conformer à la balance divine pour s’évaluer et pour évaluer les autres. Et il est du grand malheur et une sorte d’association que de se conformer à un système de mesure terrestre.
 Le plus intéressant est d’être au Jour de la Résurrection conforme à la balance divine.
 Selon le balance terrestre, qui est considéré le plus riche ? Celui qui est fortuné. Et qui est riche selon la balance divine ? Celui qui a de bonnes actions.

« … «Seigneur, j’ai grand besoin du bien que tu feras descendre vers moi».»

(La Sourate Le Récit: 24)

 Quand Moïse a aidé les deux jeunes filles à avoir de l’eau, il a dit cela, signifiant qu’il a besoin de bonne action. C’est la raison pour laquelle, ‘Ali, Qu’Allah soit satisfait de lui, a dit: « La richesse et la pauvreté de quelqu’un seront décidées au jour du Jugement Dernier. »
 Donc, Allah, Exalté soit-Il, a décrété deux systèmes de balance, celui de la science et celui des actions:

« …Allah élèvera en degrés ceux d’entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. … »
Et « A chacun des rangs (des récompenses) selon ses œuvres... »

 Tu es appelé à utiliser ces deux systèmes de balance. Si tu es croyant, il faudra que tu sois doté de bonnes motivations sans trop te préoccuper de l’argent. Si l’or et la poussière ne sont pas égaux pour toi, tu n’es pas croyant.
 On lit à partir de la tradition prophétique:
 « Par Allah mon oncle, s’ils mettaient le soleil dans ma main droite et la lune dans ma main gauche pour que je délaisse cette affaire (islam) je ne le ferai point jusqu’à ce que Allah la fasse triompher ou que je meure en essayant de le faire. »
 Recherche la balance d’Allah au jour de la résurrection. Plus tu respectes Ses préceptes, plus tu es au service de Ses créatures, plus ton rang s’élèvera chez Lui. Alors que chez les gens, plus tu te montres révérencieux envers les plus forts, tu les loues et tu t’humilies devant eux, plus tu t’élèves en rang chez eux. C’est la raison pour laquelle, le croyant est fier de sa foi et ne se préoccupe guère des gens de ce bas-monde:

« Que de jardins et de sources ils laissèrent [derrière eux] que de champs et de superbes résidences, »

(La Sourate La Fumée: 25-26)

« Il en fut ainsi! Et Nous les donnâmes en héritage aux enfants d’Israël. »

(La Sourate Les Hypocrites: 59)

« Ni le ciel ni la terre ne les pleurèrent et ils n’eurent aucun délai. »

(La Sourate La Fumée: 29)

 Chers frères, il est important de se conformer à la balance divine pour s’auto-évaluer et pour évaluer un quelconque prétendant qui demande votre fille en mariage.

« S’il se présente à vous un prétendant au mariage dont vous êtes satisfait de sa religion et de sa moralité, mariez-le. »

(At-termidhi, Ibn Mâdja et Al-Hâkem d’après Abou Horayra.)

 Elle est également le système par lequel tu dois évaluer un partenaire dont l’expertise est énorme mais dont la foi est faible, ceci t’entraîne dans le domaine de l’illiauthor. Tu as donc besoin d’une balance précise pour évaluer toute chose.

5. La balance divine est la Justice même:

 image Au jour de la résurrection, cette balance est la Justice même. Pour expliauthorr: il y a une grande différence entre une balance juste et une balance qui soit la Justice même. Pour illustrer:

« Ô vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu’impureté: qu’ils ne s’approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci. Et si vous redoutez une pénurie, Allah vous enrichira, s’Il veut, de par Sa grâce. Car Allah est Omniscient et Sage. »

(La Sourate Le Repentir: 28)

 Il n’a pas dit qu’ils étaient impurs mais qu’ils ne sont qu’impureté, car si le récipient est impur on peut le nettoyer mais ils sont l’essence même de l’impureté qui ne devient jamais pure. Telle est la différence entre la qualité et l’origine.
 Allah, Exalté soit-Il est parfait, et la Balance divine n’est pas juste mais elle est la Justesse même et Il, Exalté soit-Il, est le Juste. Ainsi, certains savants ont dit: « le bon est ce que la législation a rendu bon, et le laid est ce que la législation a rendu laid. » La législation est la balance de toute chose. Peu importe ce qu’on attribue à la désobéissance comme philosophie, attraits, paroles attrayantes, théories, applications pratiques… que la mixité fait partie de la civilisation et qu’elle discipline les sentiments… le bon est ce que la législation rend bon et le laid est ce que la législation a rendu laid. Cherchez donc la balance divine.

« Et la pesée, ce jour-là, sera équitable … ”

(La Sourate Al-‘A’râf: 8)

La signification de: celui dont les bonnes actions pèseront lourd:

« … Donc, celui dont les bonnes actions pèseront lourd... ”

(La Sourate Al-‘A’râf: 8)

 L’action a certes un poids.

1. Un exemple pour expliquer le sens du verset:

 Si tu établissais un cirque dans une région estivale et que les revenus étaient excellents, ou si tu étais dans un pays islamique opprimé et que tu avais pu fabriquer une bombe nucléaire et que ton pays était devenu par ce fait même puissant, protégé, craint par les autres. Est-ce que celui qui a établi un cirque est comme celui qui a fabriqué une bombe nucléaire pour donner du poids aux musulmans?  Quelle action des deux est plus méritoire ? Surement la deuxième action. En ces temps difficiles, établirons-nous des universités pour avoir des leaders ou des clubs de nuit ? La différence est grande entre les deux.

2. Chaque action a son poids chez Allah:

 Chaque action a son poids chez Allah, Exalté soit-Il. C’est une bonne action quand tu donnes à manger à un être humain et de le guider vers Allah, Exalté soit-Il, est une action encore plus méritoire.  Chaque action a son poids. Etre bienfaisant envers un ami est une bonne action, mais la bienfaisance envers les parents est encore meilleure. Prendre soin des enfants de tes amis fait partie de la bienséance et est de bon goût, mais éduquer tes enfants qui n’ont que toi, est une action encore meilleure. Chaque action que nous accomplissons a un poids chez Allah, Exalté soit-il. Et l’action est pesée en fonction de l’intention qui y est rattachée, car il se peut que l’homme désire recevoir l’admiration des autres.

« Celui qui cherche la science pour être au rang des savants ou pour s’en vanter devant les grivois ou pour qu’il soit reconnu parmi les gens, ira en Enfer. »

(At-Termidhi d’après Ka’b Ibn Mâlek)

 Chaque action à son poids, tout d’abord par l’intention y est associée, ensuite par sa grandeur et par sa profondeur et sa continuité, et finalement par son étendue.
 L’action a un poids. Il y a l’homme que tu nourris une seule fois et celui à qui tu donnes un travail qui lui permettra de vivre pendant toute sa vie. Un homme détourne son regard de ce qui est illiauthor et un autre guide sa femme pour qu’elle soit une bonne croyante.

3. L’intention et les conséquences de l’action déterminent son poids:

 En résumé, chaque action accomplie a un poids. Si tu ouvres ton commerce et que tu as l’intention de réaliser un grand bénéfice pour pouvoir t’offrir une voiture, et aller le vendredi en excursion, et offrir de nouveaux vêtements à tes enfants pour t’en vanter ou pour que tu habites une belle maison bien décorée… comme tu pourrais ouvrir ton commerce pour servir les musulmans et leur offrir des marchandises de bonne qualité à des prix abordables, la différence entre les deux est grande. Chaque action a un poids, qui se pèse par l’intention qui y est attachée, les obstacles devant elle, les conséquences qui en découlent, le sacrifice qui y est associé… Un poids qui est fonction des soucis qui en découlent, les opposants à cette action… chaque action a un poids.
 Chers frères,

« Au Jour de la Résurrection, Nous placerons les balances exactes… »

(La Sourate Les Prophètes: 47)

La balance a deux côtés non un seul:

 Chaque être humain a une balance et chaque action un une balance… Le fait d’offrir des soins à des patients est un acte médical qui a ses propres balances. Tu peux prodiguer des soins particuliers et demander des nouvelles de la santé d’un homme riche, attendant qu’il te rétribue et qu’il te donne crédit pour tes actions et tes soins, et tu peux prodiguer des soins à une personne très pauvre dans un hôpital public, où personne ne prend soin de lui comme s’il avait été dans un hôpital privé. Ceci est une pesée et l’autre en est une autre et chaque personne a son poids.

Un exemple divin pour peser les gens:

 Le quinquagénaire qui vit une adolescence:

« Je méprise les désobéissants et le vieillard désobéissant encore plus »

(Rapporté dans les traditions)

 Le jeune homme, quand il pèche, c'est considéré comme une erreur, car il n’est pas protégé, il est entouré de femmes dénudées, son regard s’est égaré, elle a vu ce qu’il ne fallait pas, il s’est repenti et est revenu au droit chemin. Ceci étant une chose, et le quinquagénaire, qui a une femme et cinq filles qu’il a mariées, et qui se comporte en adolescent, qui harcèle sa secrétaire, ceci est un grand fléau.  Une chose a son poids et l’autre a un autre poids. Chaque action et chaque être humain a un poids.
 Il fut rapporté dans certaines traditions:

« J’aime les obéissants et mon amour pour le jeune obéissant est plus grand. »

(Rapporté dans les traditions)

 image Au début de sa vie, et alors qu'il est plein d’entrain, qu'il a des désirs et des espérances, mais qu'il baisse son regard et ne regarde pas ce qui lui est interdit. Allah, Exalté soit-Il, se vante de lui auprès des anges et leur dit: regardez Mon serviteur qui a délaissé sa passion pour Moi.
 Chers frères,

« J’aime les humbles et mon amour pour le riche humble est encore plus grand. »

(Rapporté dans les traditions)

 Un riche se mêle à ses ouvriers, mange avec eux, leur demande des nouvelles de leurs enfants, leur santé, leurs problèmes, les réconforte, et console leurs cœurs. Un tel riche aurait pu rester dans sa tour d’ivoire et il a des secrétaires et personne ne peut l’atteindre, aucun appel téléphonique ne peut être passé car son téléphone est fermé, ou son numéro est privé, on ne connait pas son numéro. Entre ces deux cas, un riche qui se mêle à ses ouvriers et les réconforte et règle leurs problèmes…

« J’aime les humbles et mon amour pour le riche humble est encore plus grand. Et j’aime les généreux et mon amour pour le pauvre généreux est encore plus grand.»

(Rapporté dans les traditions)

 Il t’offre ce qu’il a entre les mains.
 « Et j’aime les généreux et mon amour pour le pauvre généreux est encore plus grand.»
 « Je méprise trois ‘individus’ et mon mépris pour trois est plus grand. Je méprise les désobéissants et le vieillard désobéissant encore plus »
 Je vous parle d’expérience. Je reçois les plaintes de femmes croyantes vertueuses concernant leurs maris (60, 65, 70, 8 ans) retombés en adolescence.
 « Je méprise les désobéissants et le vieillard désobéissant encore plus. Je méprise les orgueilleux et mon mépris pour un pauvre orgueilleux est encore plus grand.»
 « Et je méprise les avares et le riche avare encore plus »
 Chaque personne et chaque action a sa balance:
 Croyez-moi chers frères, pour l’état la balance comporte dix rangs et chaque rang comporte trois degrés… deux millions d’employés dans trente degrés. Allah, Exalté soit-Il, dit:

« Et il y a des rangs [de mérite] pour chacun, selon ce qu’ils ont fait… »

(La Sourate Al-Ahqâf: 19)

 Si nous sommes six milliards d’individus, Allah, Exalté soit-Il, a six milliards de dossiers, chacun dans un rang, en fonction de sa situation, sa jeunesse, son âge, ses biens…
 L’imâm a demandé de réunir des fonds pour une cause, untel a donné mille alors qu’il possède cent millions et un autre a fait un don de 50 alors qu’il ne possède que 100… un seul dirham offert dans la bienfaisance est meilleur que 100 000 dirhams donnés en ostentation. Un dirham donné pendant ta vie est meilleur que cent offerts après ta mort.
 Encore une fois, chaque action a son poids et une balance, et chaque homme a une balance et les balances pour Allah, Exalté soit-Il, sont la Vérité absolue.

« Et la pesée, ce jour-là, sera équitable … ”

(La Sourate Al-‘A’râf: 8)

 On ne dit pas que la balance est juste mais que la pesée en ce jour-là sera équitable (la Justesse même). Et on ne dit pas que le poids est vrai mais que la pesée en ce jour-là sera la Vraie pesée…
 Les balances disponibles auprès de la mairie sont très précises, si jamais un commerçant utilise une pesée trafiquée, elle est évaluée en fonction de la première… de même pour les métrages, si on doute d’un mètre imprécis on le compare à celui qui est très précis. Et l’origine étant la balance qui est la référence. L’état dispos de toutes les références, des mesures, des métrages, des volumes, des pesées officielles qui sont des références pour évaluer chaque autre pesées.

« Et la pesée, ce jour-là, sera équitable. Donc, celui dont les bonnes actions pèseront lourd... voilà ceux qui réussiront! ”

(La Sourate Al-‘A’râf: 8)

Donc, celui dont les bonnes actions pèseront lourd... voilà ceux qui réussiront !

 Quand une personne décore sa maison, elle ne commet pas d’acte illiauthor, mais le poids de cette action au jour de la résurrection est faible. Une autre personne s’est sacrifiée pour la vérité, il est un martyr, le poids de son action est sûrement plus grand.
 Donc chaque action a son poids.

« … celui dont les bonnes actions pèseront lourd… »

 On pose dans la maison de chacun une balance. Sa maison est bonne, sa voiture, ses voyages et expéditions sont bien, mais tout ceci n’a pas de poids dans l’au-delà. Mais ce qui y a poids est: O Allah, j’étais au service de Tes serviteurs, j’étais sincère et jamais je ne les ai dupés, je ne leur ai pas pris leurs biens, ni tyrannisés, j’étais bienfaisant envers eux, je les ai invités vers Toi et je leur ai fait connaître Ton nom. Je leur ai fait aimer Ton Livre et la sunnah de Ton Prophète, j’ai nourri les pauvres et j’ai habillé les démunis. Pendant la nuit je T’ai invoqué, j’ai accompli mes prières en leurs temps, j’étais au service de Tes créatures. Tous ces actes ont un grand poids.
 J’espère avoir pu vous expliquer que les actions ont leur poids, et qu’elles seront pesées par sa balance le jour de la résurrection. Si elles sont de bonnes actions:

« … celui dont les bonnes actions pèseront lourd… »

 Si une personne a trois diplômes de doctorat qui font de lui la première référence dans son pays en matière nucléaire, par exemple, ou une personne qui a des distinctions en médecin, ou une autre qui a construit une université, ou auteurs d’une centaine d’ouvrages, chacun a son poids.
 J’étais une fois dans une mosquée et il y avait deux personnes qui effectuaient des prières, quand ils terminèrent je me hâtais de saluer l’une d’entre elles d’une manière cordiale. Un ami qui m’accompagnait ne comprit pas mon acte. Deux personnes qui sont habillées des mêmes habits blancs en été, du même âge avancé et quand je me suis précipité vers l’une d’entre elles et que je l’ai saluée d’une manière trop cordiale, mon ami ne comprit pas qui ils étaient. Le premier était le doyen de la faculté de littérature arabe, il était le plus érudit des linguistes de la région et il m’a enseigné pendant quatre ans. Je connais sa position académique, ses ouvrages et sa position scientifique, alors que l’autre est une personne ordinaire, d’un âge avancé, habillé en blanc et il effectuait la prière du maghreb à la mosquée.
 Chaque personne a donc un poids, par ses grandes actions et ses grandes réalisations.

« Et la pesée, ce jour-là, sera équitable. Donc, celui dont les bonnes actions pèseront lourd... voilà ceux qui réussiront! ”

(La Sourate Al-‘A’râf: 8)

Demande-toi chaque jour ce que tu as accomplis:

 image Chaque jour demande-toi ce que tu as accompli. Ce que tu as préparé pour l’au-delà. Si Allah, Exalté soit-Il, te demande ce que tu as fait pour Lui, ce que tu as accompli ?
 Pour la plupart des gens, leurs actions sont exclusivement pour ce bas monde, pour jouir de la vie, pour vivre au sein des gens comme l’un d’entre eux. Il ne s’intéresse ni à guider la ‘Ommah, ni à résoudre des problèmes, ni a connaître Allah, Exalté soit-Il. Ainsi, celui:

« … dont les bonnes actions pèseront lourd... »

 Il réussira et la réussite est agréable et rien n’apporte le bonheur que la réussite:

« …voilà ceux qui réussiront! ”

 Il faudra que tu te demandes des comptes chaque jour. Chacun d’entre nous doit se demander des comptes. Qu’est-ce que j’ai fait ? Ai-je donné une aumône ? Ai-je invoqué Allah, Exalté soit-Il ? Ai-je interdit un blâmable ? Ai-je nourri un animal qui a faim ? Ai-je pris soin de mes enfants ? Ai-je été bienfaisant envers mes parents ? Est-ce que j’ai rendu visite à un pauvre ? Ai-je rendu visite à un malade ? Ai-je donné une aumône à un pauvre ? Ai-je diffusé la vérité ? Ai-je combattu un faux ?  Qu’est ce que j’ai fait ?

Les niveaux des balances:

 image Chers frères, les balances ont des niveaux. Si par exemple, on met sur une balance pour peser les voitures, un kilogramme d’or, elle ne bougera pas. Cette balance fut construire pour supporter quarante tonnes, trente tonnes ou cent kilogramme n’ont aucun effet sur elle. Mais il existe une balance qui si jamais tu y mets une feuille de papier sur laquelle tu écris le nom de Mohammad, elle bougera par le poids de l’encre uniquement. Et il existe une balance qui si tu mets ta main dessus et que tu la bouges, elle changera de position, car l’air l’a fait bouger puisqu’elle est très précise. Et plus la personne s’élève plus sa balance devient plus sensible.
 Le prophète, Bénédictions et paix sur lui, a vu une datte sur le lit et a dit:

« Par Allah ‘A’icha, si je ne craignais pas qu’elle fasse partie des dattes de l’aumône, je l’aurais mangée.»

(Mosnad de Ahmed d’après Amr Ibn Cho’ayb d’après son père d’après son grand père.)

 Il eut envie de manger une datte, qui probablement faisait partie du plat de datte destiné à l’aumône, cette datte en serait tombée, et il a dit:

« Par Allah ‘A’icha, si je ne craignais pas qu’elle fasse partie des dattes de l’aumône, je l’aurais mangée.»

 Certaines personnes ont des balances très sensibles, tellement sensibles que si elles n’accueillent pas suffisamment bien une personne, elles s’en veulent énormément, comme si elles avaient un lourd poids sur leur poitrine. Et celui dont la balance n’est pas sensible le péché pour lui est plus léger qu’une mouche.
 Croyez-moi chers frères, je n’ai pas vu plus stupide que les tyrans. Comment peuvent-ils dormir alors qu’ils massacrent des milliers de personnes. Comment comptent-ils rencontrer Allah, Exalté soit -Il? Des peuples qui meurent de faim, et ils exploitent leurs richesses, et usurpent leurs biens, volent leurs ressources pétrolières, les oppriment, les tuent. Tantôt par des bombes phosphoriques, tantôt par des bombes intelligentes, ou fragmentaires, ou qui brûlent, ou contrôlées au laser ou des bombes au napalm, ou volantes, ou qui perturbent les communications, ou qui exterminent les hommes et laissent les pierres… des balances très précises existent:

« Par ton Seigneur! Nous les interrogerons tous sur ce qu’ils œuvraient. »

(La Sourate Al-Hijr: 92-93)

 Par Allah toute goutte de sang versée sera portée comme charge par l’homme le jour de la résurrection, qu’en est-il alors du massacre de tout un peuple.
 Tuer un homme dans un village est un crime impardonnable… mais tuer toute une nation musulmane est une affaire discutable.
 Tout un peuple est exterminé et on dit qu’on suit de près ce qui arrive là bas. Ils suivent avec inquiétude et répètent que la situation est inacceptable, des balivernes !

« Par ton Seigneur! Nous les interrogerons tous sur ce qu’ils œuvraient. »

(La Sourate Al-Hijr: 92-93)

« Et ne pense point qu’Allah soit inattentif à ce que font les injustes. Il leur accordera un délai jusqu’au jour où leurs regards se figeront. »

(La Sourate Abraham: 42)

 Il arrivera au jour de la résurrection que le juge juste souhaite ne pas avoir jugé dans une affaire ne serait-ce que pour départager deux individus au sujet d’une datte:

«Il arrive une heure au jour de la résurrection où le juge équitable souhaite qu’il n’a jamais eu à départager deux individus ne serait-ce qu’au sujet d’une datte. »

(D’après ‘A’icha)

 Qu’en est-il alors du juge qui juge en fonction des pots de vin qu’il a touchés.

La sensibilité de la balance s’accroit avec l’augmentation de la foi:

 Il existe des balances sensibles et des balances qui ne le sont pas. Et plus ta foi augmente plus la sensibilité de ta balance augmente aussi. On devra rendre compte sur les regards, les murmures que l’on fait, les saluts que l’on a accordés avec chaleur, respect et révérence à un désobéissant et que tous ceux autour de toi en ont témoigné. Alors qu’il est enseveli sous les péchés et les désobéissances. Et il se peut que tu salues un croyant pieux, sur le droit chemin, mais il est pauvre et que ton salut soit moindre, hâtif. Le Prophète, bénédictions et paix sur lui, n’a jamais retiré sa main de celle d’un compagnon qui le saluait. Allah, Exalté soit-Il, t’a doté d’une balance qui est ton cerveau, comporte-toi avec les gens comme tu aimerais qu’ils se comportent vis-à-vis de toi. Allah, Exalté soit-Il, t’a doté de la nature primaire, et ainsi quand tu tombes dans l’erreur, ton cœur se contracte. Il, Exalté soit-Il, t’a doté de cerveau et de nature primaire, nul être humain ne commettrait une erreur sans qu’il ne sente mal.
 Près d’un lit dans un hôtel en Allemagne, ils ont écrit: « si vous n’arrivez pas à dormir notre lit n’est pas en cause, il est confortable, grand, et doux, mais la cause sont vos péchés. »

La prière est une balance:

 Parfois l’homme n’arrive pas à dormir, commet des erreurs, il n’est accusé de rien ici bas mais il n’arrive pas à dormir. Et la prière est une balance. La bonne action arrive à ta rapprocher d’Allah, Exalté soit-Il. Mais la mauvaise action t’empêche par la suite de te rapprocher d’Allah, Exalté soit-Il. Le croyant est très sensible, et sa prière est une balance pour lui. Pourquoi t-es-tu moqué de untel ?  Pourquoi as-tu eu cette conversation anodine avec cette femme au centre commercial ? Pourquoi l’as-tu regardée avec convoitise ? L’appel à la prière du dohr se fait entendre, mais tu as parlé avec elle et tu t’es régalé à la regarder, un voile se forme donc entre toi et Allah, Exalté soit-Il.

« Il dit: «Que voulez-vous?» »

(La Sourate Le récit: 23)

 Que faisaient les jeunes filles par ici ? Sa parole pour elles étaient concise: que voulez-vous ? Elles répondirent:

« «Nous n’abreuverons que quand les bergers seront partis;… »

(La Sourate Le Récit: 23)

 Pourquoi donc ?

« … et notre père est fort âgé.»

(La Sourate Le Récit: 23)

 La réponse fut aussi concise que la question.

«… ne soyez pas trop complaisantes dans votre langage, afin que celui dont le cœur est malade [l’hypocrite] ne vous convoite pas. Et tenez un langage décent. »

(La Sourate Les Coalisés: 32)

 C’est la raison pour laquelle la prière est une balance. Je vous dirai même qu’elle est parmi les balances les plus précises. Quand tu accomplis une bonne action, tu te tiens entre les Mains d’Allah, Exalté soit-Il, te rapprochant de Lui. Et si tu n’as pas honte de commettre une mauvaise action devant Lui, fais donc ce que tu veux.
 La prière est une balance, tout comme la raison en est une autre.

« Et quant au ciel, Il l’a élevé bien haut. Et Il a établi la balance, afin que vous ne transgressiez pas dans la pesée »

(La Sourate Le Tout Miséricordieux: 7-8)

Prenez garde aux deux poids deux mesures:

 Pourquoi tu lâches le tissu en le mesurant quand tu veux l’acheter et tu tires au maximum quand tu veux le vendre ? Car tu as une balance double. Pourquoi traites-tu ta fille différemment que ton fils ?  Pourquoi tu pardonnes à ta fille et non pas à ta belle fille ? Pourquoi traites-tu l’employé qui a le même âge que ton fils différemment que ton fils ? Tu lui fais porter plus de charges qu’il ne supporte et tu lui dis qu’il est encore jeune, mais quand ton fils veut en porter tu lui demandes de faire attention à son dos. Tu as deux systèmes de balance.

Des exemples concrets de balances doubles:

 Il n’y a pas que les pays puissants qui ont un système de deux poids deux mesures, la plupart d’entre nous ont ce double système. On a une mesure pour chaque personne. Si tu avais une marchandise, tu la considèrerais comme la meilleure au monde. Mais si un client demande une marchandise que tu n’as pas, et qu'elle est meilleure que la tienne, tu essayes de la dévaloriser à ses yeux. Je pourrais vous donner d’innombrables exemples de deux poids deux mesures.
 Une mère est heureuse car son beau fils a acheté une nouvelle machine à laver à sa fille, mais quand son fils à elle achète la même machine à sa femme, elle se met en colère. La même journée, la mère a utilisé deux systèmes de mesure.
 Quand tu utilises deux systèmes de mesure, tu te dévalorises chez Allah, Exalté soit-Il. Et tomber d’en haut par terre est bien plus supportable que d’être dévalorisé auprès Allah, Exalté soit-Il. N’utilise donc pas ce système de deux poids deux mesures, traite les gens comme tu aimerais qu’ils te traitent.
 L’erreur dans la pesée ne se refait pas, celle dans la balance ne peut être corrigée:
 Chers frères, encore une fois, l’erreur dans la pesée ne se refait pas, mais celle dans la balance ne peut être corrigée. Fais en sorte de ne pas te tromper quand il s’agit de la balance. Si la balance est imprécise et que tu l’utilises plusieurs fois, elle reste imprécise. Mais quand tu t’imagines que le kilo fait deux kilos, c’est une erreur dans la pesée qui ne peut se répéter. L’erreur dans la balance ne peut être corrigée et celle dans la pesée ne peut se répéter.

« Et quant à celui dont les bonnes actions pèseront léger... voilà ceux qui auront causé la perte de leurs âmes parce qu’ils étaient injustes envers Nos enseignements. »

(La Sourate Al-’A’râf: 9)

Et quant à celui dont les bonnes actions pèseront léger…

 Toutes ses actions sont d’ordre matériel, elles sont toutes pour le rendre plus riche, pour être aisé, pour se sentir meilleur que les gens:

« Et quant à celui dont les bonnes actions pèseront léger... voilà ceux qui auront causé la perte de leurs âmes parce qu’ils étaient injustes envers Nos enseignements. »

(La Sourate Al-’A’râf: 9)

La perte la plus grande est celle au jour de la résurrection:

 image La plus grande perte ne concerne pas la perte de ta fortune, ni celle de ta maison, ou de ton négoce, ni d’un contrat, ni d’un poste important, mais la plus grande perte est que tu sois perdu le jour de la résurrection.

« … Dis: «Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection, auront causé la perte de leurs propres âmes et celles de leurs familles»…”

(La Sourate Les Groupes: 15)

 C’est la plus grande perte:

« Et quant à celui dont les bonnes actions pèseront léger... voilà ceux qui auront causé la perte de leurs âmes parce qu’ils étaient injustes envers Nos enseignements. »

(La Sourate Al-‘A’râf: 9)

« Quant à celui dont la balance sera lourde il sera dans une vie agréable; et quant à celui dont la balance sera légère, sa mère [destination] est un abîme très profond. »

(La Sourate Le Fracas: 6-9)

 … Il sera destiné directement au Feu de l’enfer.

« …Et qui te dira ce que c’est? C’est un Feu ardent.”

(La Sourate Le Fracas: 10-11)

 Ainsi, chaque action a un poids qui se pèse par son intention, sa grandeur, l’intensité de son influence, sa propagation, les obstacles qui se dressent devant lui, de ses conséquences… et il existe un millier de balances pour chaque action. Et Chaque être humain a un poids:

«Et la pesée, ce jour-là, sera équitable…. »

 Et Allah, Exalté soit-Il, est L’Equitable.

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers