Au Nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

 Louange à Allah. Nous le louons pour nous avoir guidés. Je reconnais que ma réussite, mon refuge et ma confiance ne dépendent que d’Allah. Je témoigne qu'il n'y a de Dieu qu'Allah Seul sans associé, en reconnaissance de Sa divinité, et forçant ceux qui le nient et ne croient pas en lui et je témoigne que Muhammad (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) est le Messager d'Allah, le maître des humains et des créatures, tant qu'il y a âme qui vive.
 Ô Allah, accorde Tes salutations et Ta bénédiction à notre maître Muhammad, à sa famille, à ses compagnons, à sa progéniture et à tous qui l’ont suivi jusqu’au Jour de la Résurrection.
 Ô Allah accorde-nous Ta miséricorde, Tu es Le Seul Miséricordieux, ne nous inflige pas Ton châtiment, Tu es Le Tout-Puissant ; comble-nous de Ton obligeance contre les revers de fortune, Tu es L’Omnipotent.

Les rites du pèlerinage:

 Ô frères croyants !
 Vendredi dernier, nous avions abordé le sujet des rites du pèlerinage au niveau d’Arafat. J’avais démontré que « le pèlerinage c’est être à Arafat », comme nous l’a dit le prophète, paix et bénédiction soient sur lui ; ce qui veut dire qu’être présent à Arafat est la clause primordiale du grand pèlerinage, être à Arafat veut dire que tu dois connaître Allah qu’IL soit glorifié, et que la présence à Arafat est la plus grande des rencontres avec Allah, qu’IL soit exalté!

Le jet des pierres:

 Ô frères croyants !
 Le pèlerin ramasse de Mouzdalifa, sept pierres qui doivent être petites d’après la sunna, pour accomplir jamarate Elaaqaba (La stèle d’Elaakaba), de la taille d’un pois chiche ou un peu plus grand ! Il ne faut pas accomplir le jet avec quelque chose de plus grand, comme le font quelques pèlerins, c’est interdit ! C’est ainsi que beaucoup d’incidents ont lieu chaque année: ils ont pour cause l’ignorance de certains pèlerins ! Il a même été dit parait-il – « renseignez-vous avons d’aller au pèlerinage » !
 Chers frères, le jet de pierres représente l’état d’esprit du pèlerin, qui, venant juste de quitter le mont de la Clémence (près de Arafat), est spirituellement illuminé par sa fraîche rencontre avec son créateur, et purifié par les émanations dues à la « proximité » divine ! Avec cet état d’esprit qui éclaire sa raison, lui faisant voir le vrai, authenticité et l’erroné, erreur le pèlerin jette des pierres pour symboliser son aversion à Satan ! Les rites du pèlerinage sont des actes concrets, qui, s’ils sont dénués de tout état spirituel adéquat, n’ont aucune valeur: aussi le jet de pierres sans état d’âme correspondant n’a pas de sens ! Dans les religions polythéistes, on s’aperçoit qu’il y a des liturgies sans aucun sens, sans raison d’être, sans objectif, sans explication, mais en islam, les adorations ou les cultes tel que je l’ai dit dans le dernier sermon, sont justifiées par de nobles objectifs !

(En vérité la Ṣalāt préserve de la turpitude et du blâmable)

(AL-˒ANKABŪT (L’ARAIGNÉE): 45)

(Ô les croyants! On vous a prescrit aṣ-Ṣiyām(2) comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, ainsi atteindrez-vous la piété)

(AL-BAQARAH (LA VACHE): 183

(Prélève de leurs biens une Ṣadaqa(2) par laquelle tu les purifies et les bénis)

(AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR ):103

La connaissance en jurisprudence islamique (le fiqh) est une condition essentielle pour accomplir les cultes:

 Aussi, si tu ignores le but des rites du pèlerinage, si tu ignores leur sens moral, si tu n’es pas dans l’état spirituel adéquat, si tu ignores tout cela, eh bien ces rites n’auront aucun sens ! C’est contre qui ce jet de pierre ? Le jet de pierres du pèlerin symbolise son aversion et sa déclaration de guerre au démon ! Après quoi ? Eh bien après avoir compris ces enseignements, désormais le pèlerin ne devrait plus être influencé par le démon! Donc celui qui va à la Mecque, et qui, à son retour, reste soumis au pouvoir de Satan, c’est comme s’il n’avait pas accompli de pèlerinage.

(Et quand tout sera accompli, le Diable dira: «Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n’ai pas tenue. Je n’avais aucune autorité sur vous si ce n’est que je vous ai appelés, et que vous m’avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches; mais faites-en à vous-mêmes. Je ne vous suis d’aucun secours et vous ne m’êtes d’aucun secours. Je vous renie de m’avoir jadis associé [à Allah]». Certes, un châtiment douloureux attend les injustes [les associateurs].)

(IBRAHIM [ABRAHAM ]: 22

 Donc cher frère, cher pèlerin, sache qu’en apparence comme dit Abou Hamid ElGhazali, qu’Allah soit satisfait de lui, tu jettes les pierres contre la stèle d’Elaaqaba, mais en réalité tu vises Satan ! Et tu ne réussiras à le « luncher » vraiment que si tu suis à la lettre les ordres d’Allah, qu’il soit exalté. Ceci revient à dire, que si un pèlerin a ramassé les sept pierres telle que la sunna et les rites du pèlerinage l’exigent, qu’il les ait jetées contre la stèle d’Elaaqaba, puis qu’il revienne dans son pays pour continuer à suivre son démon, je jure par Allah, Seul qui n’a pas d’associé que ce pèlerin n’aura en aucune manière lapidé satan !
 En islam il n’y a pas de passion, ni d’actes sans raison ! Quand les musulmans ont maîtrisé à fond les lois divines, ont pris connaissance de la raison des ordres, de la sagesse des interdictions d’Allah, exalté soit-Il, ils réussirent à conquérir le Monde!

( Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu'Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent et ne M'associent rien, et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers.)

(AN-NŪR (LA LUMIÈRE): 55)

 Maintenant si on arrive à exécuter les actes religieux de façon superficielle, prier et pécher, jeûner et contourner les règles, faire le pèlerinage et manquer à nos devoirs, si on devenait ainsi alors il serait temps de dire adieu à cette communauté !

( Puis leur succédèrent des générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils se trouveront en perdition,… )

(MARYAM (MARIE): 59)

L’offrande:

 Après le jet de pierres, le pèlerin doit sacrifier un mouton en guise d’offrande à Allah qu’il soit exalté ! Ceci dit il ne faut en aucun cas égorger le mouton, puis l’abandonner n’importe où, cela en ferait un cadavre aux odeurs pestilentielles ! Non cela n’a jamais été dicté dans les rites du pèlerinage ni n’a été prescrit dans les lois divines ! Après tout quel est le but de l’offrande? C’est que cette nourriture remplisse des estomacs affamés ! Telle est la place réelle de l’offrande ! Il faut bien que cette offrande atteigne son lieu d’immolation !
 Les rituels du pèlerinage ont tous des buts nobles ! Ce n’est que lorsque les gens ont perdu leur réelle signification, et les ont accomplis de façon superficielle, qu’ils (les rites) sont devenus matière à discussion chez les non musulmans, et sujets à des commentaires mordants dans leurs journaux! Le pèlerin qui doit faire ce sacrifice, fait en réalité une offrande à son Créateur, qu’il soit exalté ; ce sacrifice serait l’expression même de la gratitude de l’homme envers son Créateur, pour l’avoir mis sur la bonne voie ! Sois dit en passant, le mot offrande (phonétique arabe: elhad’ye) semble être pris du mot (arabe phonétique) elhouda, la bonne voie ou bien du mot (arabe phonétique) elhadiyatou = le cadeau. Le choix des mots est quelque chose de très précis en langue arabe, la Zakate (arabe phonétique) qui est l’aumône légale rappelle la notion de purification de l’esprit, la Salate (= prière) rappelle le mot assilato (= connexion, lien), le hajj, rappellerait le mot elhoujja (= la preuve !)
 C’est vrai, en accomplissant le pèlerinage, tu as la preuve, car tu as vu de tes propres yeux que seule la vérité est conformité, et le faux, égarement ! Tu as vu grâce à la lumière divine la réalité de la vie, le pourquoi de ton existence sur terre ; tu réalises ce qui est de plus précieux dans cette vie, que ton rapprochement d’Allah n’a pas de prix, combien ta soumission à ses ordres est décisive, que dans le paradis il y a, ce qu’aucun œil n’a vu, ce qu’aucune oreille n’a entendu, et ce qui n’a jamais effleuré l’idée de qui que ce soit ! Donc, le pèlerin immole son mouton pour l’offrir à Allah qu’il soit exalté, afin de le remercier de l’avoir bien guidé et de l’avoir éduqué ! Par ce sacrifice, le pèlerin immole aussi ses convoitises qui le séparent de son Créateurs, et sacrifie ses passions qui déplaisent à Allah, qu’il soit exalté !

Le pèlerin se doit de raser ses cheveux ou de les couper:

 Par la suite, le pèlerin se doit de raser ses cheveux ou de les couper (écourter).

((D’après Al Boukhari et Muslim, le prophète (paix et bénédiction soient sur lui) a dit: «Allah accorde Sa miséricorde à ceux qui se rasent »
-« et à ceux qui écourtent ? » ô envoyé d’Allah, lui demandèrent ses compagnons
-« et à ceux qui écourtent » ajouta-t-il))

 Donc on peut soit se faire raser soit se faire couper les cheveux !chacun de ces actes a une sagesse particulière.

La désacralisation (Le pèlerin quitte l’état d’ihrâm):

 Chers frères, après s’être fait raser ou couper les cheveux, le pèlerin se libère de quelques obligations du pèlerinage (Elihram).

La circumambulation dite (Tawâf al-Ifadha):

 Ce n’est qu’après la circumambulation dite d’El Ifadha- et c’est ce qui constitue le dernier pilier du pèlerinage- que le pèlerin peut s’en libérer complètement!

Le culte du pèlerinage:

 Le pèlerinage est un culte très raffiné ! Dans sa contrée, l’être humain peut être accaparé par son magasin, son poste, sa situation, sa fortune, la satisfaction liauthor de ses hobbies, tout en étant distrait de sa vie dans l’au-delà ! Mais le pèlerin qui quitte sa maison, son pays, son épouse, ses enfants, sa situation, son poste, sa notoriété et arrive à « la sainte maison d’Allah », ébouriffé, « poussiéreux », méconnu de tous, revêtant des habits très modestes, non cousus, se rend compte alors que le ministre et le gardien, le riche et le pauvre, le fort et le chétif, le sain et le malade, tout le monde est à la même enseigne ! Un peu comme si Allah, qu’il soit glorifié, nous donnait un petit aperçu du jour du Grand Rassemblement (Jugement Dernier)!

(le jour où les gens se tiendront debout devant le Seigneur de l’Univers)

(AL-MUTAFFIFŪNE (LES FRAUDEURS): 6

 Tous ces masques trompeurs, le masque de l’argent, le masque de ta notoriété tout disparaîtra à ta mort ! Dans la tombe il n’y a que solitude ! Où sont passés l’épouse et les enfants, la famille, les voisins ! En pèlerinage, Allah qu’il soit glorifié, te soustrait aux tiens, de chez toi, de ton travail, de ta notoriété, de ton grade, de ta fortune, et t’amène à Lui, pour que tu réalises, ne serait-ce qu’une fois dans ta vie, ce que c’est que d’être entre Ses Mains, dans un lieu précis et à un moment précis !

(le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d’aucune utilité »,« sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain».)

((AŠ-ŠU˒ARĀ< (LES POÈTES): 88-89.

 Cher frère, tu peux considérer le pèlerinage comme du tourisme, oui mais sais-tu où tu vas? Tu vas vers Allah, qu’il soit glorifié ! On peut voyager vers un très beau pays, où l’on trouve le divertissement, la bonne nourriture et les beaux paysages, mais lorsque tu pars en pèlerinage tu te diriges vers Allah, qu’il soit glorifié ! En ce qui concerne le refrain que tu répètes «Je suis à Tes ordres Ô Allah, je suis à Tes ordres », il va sans dire que tu réponds à l’invitation: « laisse tes passions et viens, débarrasse-toi de tes occupations terrestres et viens vers moi, quitte les ennuis qui t’accablent et viens vers moi, laisse les problèmes qui te terrassent et viens vers moi, laisse la vie derrière ton dos, laisse son argent, ses biens immobiliers, son commerce, ses atouts et viens, viens vers moi ! »

Il t’incombera tout ce que tu auras fait,
Jusqu’à quand par les plaisirs tu resteras attaché !

 Tu diras: « ô Allah !, je suis venu ô Allahj je suis là pour t’obéir, je suis venu et j’atteste que tu n’as point d’égal ! Certes les louanges, les bienfaits et l’univers sont à toi, je suis venu ô Allah je suis là, il n’y a aucun égal à Toi ». En fait ce refrain n’est autre qu’une réponse à une invitation ! L’as-tu entendu toi, cet appel ?

 Chers frères, comme je le disais après s’être fait raser ou fait écourter les cheveux, le pèlerin se libère de quelques exigences de létat de sacralisation dans lequel il était (ou l’ihram), et accomplit la circumambulation dite d’El Ifadha, ce qui constitue le dernier pilier des rituels du pèlerinage ! A ce moment le pèlerin se libère complètement de toutes les contraintes de l’Ihram. On a rapporté d’après le Messager d’Allah, paix et bénédiction soient sur lui, ses paroles: « Fais en sorte que la Kaaba soit ta dernière visite avant de retourner chez toi! »

 Autrement dit, le pèlerin doit faire le dernier Tawaf autour de la Ka’ba, avant de repartir chez lui. Il sied au pèlerin à ce moment-là de dire la prière d’Ibn Abbas, qu’Allah soit satisfait de lui: « Ô Allah je suis ton serviteur, fils de ton serviteur, fils de ton esclave, Tu m’as amené chez Toi grâce à ce que tu m’as asservi ; Tu m’as protégé dans Ton territoire, jusqu'à ce que Tu m’aies fait atteindre, par Ta grâce, Ta demeure, Tu m’as aidé à accomplir mes rites, si Tu es satisfait de moi jusque-là, continue à l’être encore plus, et si ce n’est pas le cas alors dès cet instant accorde-moi ton consentement ! Avant que ta demeure ne soit remplacée par la mienne, car c’est le temps du départ, et si j’ai ton consentement, sans que je place mon intérêt ailleurs qu’en Toi, ou en Ta demeure, ni fondant mon espoir ailleurs qu’en Toi, ou en Ta demeure, Ô Allah donne vigueur et santé à mon corps, l’immunité à ma religion, fasse qu’à mon retour je sois meilleur, accorde-moi ta servitude tant que Te me maintiendras en vie, et réunis pour moi le bien sur Terre et dans l’au-delà, Tu es, Ô Allah, l’Omnipotent ! »
 Et le prophète a dit (Salla Allahou Alaihi wa Sallam):

(( Celui qui a accompli son pèlerinage, qu’il s’empresse de retourner chez lui ! ))

 Telle est la sunna !

Le respect de l'engagement:

 Chers frères: Ibn Jarir Attabari a rapporté qu’à son époque, Yazdgard, un des rois perses, avait écrit au roi chinois, pour lui demander des renforts, craignant une invasion par les troupes musulmanes. Ce dernier répondit à l’envoyé de Yazdgard: « certes il se doit à un roi de porter secours à un autre souverain, en temps de guerre, mais auparavant, je souhaite que tu me décrives ces gens qui ont réussi à vous faire quitter vos terres ; je comprends par tes dires que ces musulmans étaient en minorité par rapport à vous ! Or ce genre de prouesse ne peut avoir lieu, que si ce peuple possède un don inexistant chez vous, et qui les démarque de la norme ! Car logiquement seule la majorité peut avoir raison de la minorité ! Il y a là un secret que je voudrais percer ! »
 L’envoyé du roi perse dit alors: « posez moi des questions, Sire, et je vous répondrai ! »
 -« est ce qu’ils respectent leurs engagements ? »
 -« oui ! »
 En l’occurrence, (je m’adresse à vous chers frères) est ce que de nos jours, les musulmans respectent leurs engagements ? IL te vend la maison officiellement, au cours actuel du marché, pour que tu puisses l’occuper dans un an ! Mais, au moment convenu, il ne quittera les lieux que si tu lui rajoutes cent mille lires supplémentaires ! Si tu n’es pas satisfait des nouvelles conditions, les portes des tribunaux sont grands ouverts!
 -« est ce qu’ils respectent leur engagement ? »
 -« oui ! » répondit-il
 -« et que disent-ils avant de vous attaquer ? »
 -je répondis: « en fait ils nous invitent à accepter une des trois conditions suivantes: Soit nous embrassons leur religion et alors, nous devenons leurs semblables et nous subissons ce qu’ils subissent, en matière de droit ou d’obligation. »
 Chers frères, tel est l’Islam: il n’y a de différence entre l’arabe et l’étranger, que dans la piété ! S’ils ont cru, alors ils deviennent vos frères, et il n’y a plus matière à discussion ! Tout individu qui embrasse l’islam devient ton frère en Allah ! « Ô Saad, ne te leurre pas si on dit: « l’oncle maternel du prophète », car tous les êtres vivants sont égaux au devant d’Allah ; il n’y a aucun lien de parenté entre eux, et pour Allah, seule leur soumission compte!»
 « Si nous acquiesçons ils nous font subir leur sort, sinon nous devons payer un tribut pour avoir droit à leur protection contre nos ennemis. Enfin si nous dédaignons les deux premières clauses alors c’est la guerre et le duel ! »  Le roi de Chine ajouta: « et leur soumission à leurs souverains, raconte-moi, comment se fait-elle ? » L’envoyé répondit: « c’est le peuple le plus soumis à ses maîtres ! »
 Abou Soufiane s’était, un jour, fortement étonné: « De ma vie je n’ai vu un si grand amour porté à une personne comme les compagnons le font à Mohamed ! »
 Tout cela c’était du temps où nous nous aimions vraiment les uns les autres, au temps où le croyant ne pouvait dormir la nuit tant que le ventre de son voisin criait famine ! Aujourd’hui, de grâce est ce que nous sommes ainsi, nous ?
 « Je jure par Allah, nul n’aura cru ; je jure par Allah, nul n’aura cru ; je jure par Allah, nul n’aura cru, si quelqu’un d’entre nous dort en ayant le ventre plein tout en sachant que son voisin a faim » !

 Tu me diras « non moi je ne savais pas ! » je te répondrai, « celui qui ne cherche pas à avoir des nouvelles de ses frères musulmans, alors il ne fait pas partie d’eux ! » De nos jours nous sommes très différents de cela !  Chacun de nous ne se préoccupe que de ce qui le concerne uniquement ! S’il arrive à garantir ses intérêts, alors tant pis pour le reste du monde ! Tout peut disparaître autour de lui, pourvu qu’il reste indemne, telle est sa façon de voir les choses !

 Chers frères, pour revenir à notre histoire: Le souverain chinois continua de me questionner: « est ce qu’ils défendent ce qui leur est liauthor ? » je répondis: « Non » -« et est ce qu’ils autorisent ce qui leur est défendu ? Je répondis: « non ! » En fait, cela voulait dire que c’était des gens disciplinés ! Car les lois divines sont claires et le coran est entre nos mains !

( Dis aux croyants de baisser leurs regards )

(AN-NŪR (LA LUMIÈRE): 30

 Actuellement combien de musulmans appliquent à la lettre ce verset ?

( Et si vous ne le faites pas, alors recevez l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de Son messager )

(AL-BAQARAH (LA VACHE): 279

 Là aussi combien parmi les musulmans s’identifient à ce verset ?
 Le roi de Chine s’exclama: « Alors ce sera un peuple qui ne pourra jamais être vaincu ! »
 C’est ce que l’on voit de nos jours, les musulmans ont toléré ce qui leur a été défendu, et défendu ce qui leur a était permis, c’est ainsi que leur épopée s’est éteinte! Le roi chinois reprit « Comment est leur façon de s’habiller ? Et leurs montures ? »- « Je l’en informai » « Oh ! dit-il tout cela fait un excellent rempart autour d’eux ! » Il écrivit alors à Yazdgard ceci: « rien ne m’empêche de vous envoyer une armée qui débuterait de Marot et se terminerait en Chine, s’il m’arrivait d’ignorer ce que j’ai à faire ! Mais ces gens qui m’ont été décrits pourraient démolir les montagnes, et seraient même capables de me faire destituer de mon trône ! Je vous conseille d’être pacifique avec eux, de céder à leurs demandes avec quiétude, et évitez de leur faire du mal, tant qu’ils s’en abstiennent eux-mêmes ! »
 Voilà C’est ça la vérité, Allah, qu’il soit exalté, est avec nous ! Si nous exécutons notre prière, la compagnie d’Allah est obligatoire ; Allah a dit:

(Et Allah dit: «Je suis avec vous, pourvu que vous accomplissiez la Ṣalāt, acquittiez la Zakāt, croyiez en Mes messagers, les aidiez et fassiez à Allah un bon prêt.)

(AL-MĀ-  Chers croyants,
 « Évaluez-vous avant qu’on ne vous évalue et soupesez vos œuvres avant qu’elles ne soient soupesées pour vous ! Sachez que l’ange de la mort nous a épargné pour prendre autrui, et qu’un jour il épargnera autrui pour nous prendre, alors soyons vigilants ! L’intelligent est celui qui dompte son âme et œuvre pour l’au-delà et l’inconscient est quelqu’un qui suit sa passion et passe son temps à faire des souhaits » !

 Louange à Allah, Seigneur de l’univers !

Deuxième sermon:

 Louange à Allah, Seigneur de l’univers, j’atteste qu’il n’y a de dieu qu’Allah, le garant des bienfaiteurs, et j’atteste que notre maître Mohammad est Son serviteur et Son envoyé, celui qui se caractérisa par de prodigieuses qualités ! Ô Allah accorde ta bénédiction et ta paix à notre prophète Mohammad ainsi qu’à l’ensemble de ses proches et de ses compagnons.

La façon idéale de se coucher:

 Chers croyants, quand une personne va se coucher, il faudrait qu’elle fasse attention à sa façon de dormir ! Certains se couchent sur leur ventre, d’autres sur leur dos, d’autres sur leurs flancs droits, d’autres enfin sur leurs flancs gauches !

Les inconvénients de se coucher sur le ventre:

 Ceux qui se couchent sur leur ventre se sentent étouffés car le poids du dos et de la cage thoracique qui encombre les poumons !

Les inconvénients de se coucher sur le dos:

 L’un des systèmes organiques le plus minutieux dans le corps est celui du réchauffement et de l’épuration (qui se trouve dans la partie nasale) ! Dans le nez il existe des surfaces interférentes dotées de muscles qui sont traversés par des artères; en s'élargissant, ces muscles amènent le sang en grande quantité ce qui réchauffe l'air entrant dans les poumons! Il se peut que l'air ambiant soit à zéro degré, mais par le biais du système de réchauffement nasal, la température de l'air devient 38°. La montée de l'air dans ce système se fait de façon hélicoïdale. Ces surfaces sont tapissées d'une substance gluante, qui retient n'importe quelle poussière, n'importe quel corps entrant! Et s'il venait à ce qu'un corps traverse ces surfaces sans être retenu, sachez qu'en plus de cette matière gluante, Allah, qu'il soit glorifié, a prévu une autre barrière constituée de poils qui peuvent retenir tout corps étranger qui flotte dans l'air! Voyez-vous un système de réchauffement mais aussi un système d’épuration tous deux très sophistiqués! L'air peut pénétrer dans les poumons, purifié, tiède, propre !
 Donc en se couchant sur le dos, l’être humain dérange le bon fonctionnement de tous ces systèmes ! Seules les artères du nez, au niveau du corps humain, sont dotées de muscles qui peuvent se dilater !
 Faites attention à votre nez quand il fait très froid, n’est-ce pas qu’il devient rouge écarlate ! Si vous essayez de respirer alors de la bouche, vous vous exposez à un coup de froid, c’est sûr, de plus vous sentirez un desséchement de la gencive, ce qui peut provoquer une gingivite: la maladie du siècle !
 En outre, le ronflement, fort insupportable, n’a pour cause que la respiration à partir de la bouche !
 De tout cela nous concluons que se coucher sur son dos n’est pas bon pour la santé !

Les inconvénients de se coucher sur le côté gauche:

 Reste à voir le fait de se coucher sur le côté gauche: généralement la digestion se fait pendant deux à quatre heures dans l’estomac, si l’individu se couche sur son côté gauche, celle-ci se fera entre cinq à huit heures, car le poumon droit- qui est le plus développé par rapport au gauche- s’appuie sur le cœur, et le foie qui représente le plus grand des organes, reste suspendu, gêné! Maintenant si la personne se couche sur son flanc droit, le poumon gauche, plus petit et plus léger ne gêne pas le cœur, et le foie est confortablement installé, (vers la terre,) alors la digestion se fait rapidement.

Le Hadith qui souligne la façon idéale de se coucher:

 Écoutez alors ce qu’a dit le prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) à son honorable compagnon Elbara’ Ibn ‘Azib:

(( En accédant à ton lit, procède aux mêmes ablutions que tu fais pour aller à la prière, allonge toi sur ton côté droit, et dis: «Ô Allah, je Te soumets ma face, et mets entre Tes mains tout ce qui me concerne ! ))

 Quelqu’un a dit: le sommeil sur le dos est propre aux princes, dormir sur le ventre est propre aux démons, le sommeil sur le côté gauche est propre aux riches, et dormir sur le côté droit est propre aux savants !
 Le prophète a dit:

(( En accédant à ton lit, procèdes aux mêmes ablutions que tu fais pour aller à la prière, allonge toi sur ton côté droit, et dis: «Ô Allah, je Te soumets ma face, et mets entre Tes mains tout ce qui me concerne ! ))

Invocation:

 Maintenant faisons une prière (verbale):

 Ô Allah, guides nous avec tous ceux que Tu as guidé, épargnes nous parmi tous ceux que Tu as épargné, fais nous régner sur ceux que tu as choisi, et fais proliférer ce que Tu nous as donné, protège-nous et éloigne de nous le pire de Tes jugements, car c’est bien Toi qui juges, et nul ne peut Te juger. Celui que tu as élu, ne peut être méprisé. Béni sois Tu ô Allah, Tu es le dominant ! Gloire à toi pour ce que Tu as décidé ! Nous Te demandons pardon et en toi nous nous repentons ! Ô Allah, absous nos péchés, dissimule nos défauts, agrée notre repentir, délie nos liens et perfectionne notre dévouement. Permets-nous d’atteindre les vœux que Tu auras consentis, et fais que notre labeur s’achève par de bonnes œuvres ! Ô Toi notre maître, Seigneur de l’univers ! Ô Allah, ce n’est qu’en Toi que nous trouvons refuge contre la misère, il n’y a d’humiliation en nous que pour Toi ni de frayeur que de Toi ! Nous nous protégeons grâce à Toi, contre le mal incurable, d’être la risée des adversaires, et du dépouillement après le don. Ô Allah, par Ta grâce et ta clémence, hisse la vérité et la religion bien haut, fais triompher l’islam, ennoblis les musulmans, et n’aide de leurs gouvernants que ceux que Tu aimes et agrées ! Certes Tu es le compétent pour tout ce que Tu veux, et apte à nous répondre !

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers