Au Nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

La question:

Cher Docteur Mohammad Rateb an-Nabulsi
Assalamu Alaykum wa Rahmat Allah wa Barakatuh
Est-il toléré à la femme qui a dû rompre son jeûne pendant le mois de Ramadan pour un motif valable et a voulu se racheter au lendemain de ce mois, lui est-il tolérer de jeûner les six jours de Shawwaal ou est-elle tenue de commencer par compenser les jours de rupture ?

 

Qu’Allah vous récompense.

La réponse:

Au Nom d’Allah Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux. Que la paix et le salut soient sur notre maître Mohammad le véridique qui croit en la promesse d’Allah.
Ceci dit:
Assalamu Alaykum wa Rahmat Allah wa Barakatuh
Cette question a fait l’objet de divergence d’opinions entre les jurisconsultes.
Certains estiment que la femme doit commencer par compenser les jours de rupture de son jeûne avant de s’engager dans le jeûne des six jours de Shawwaal.
D’autres lui tolèrent de jeûner les six jours de Shawwaal même si elle n’a pas compensé les jours durant lesquels elle a rompu son jeûne durant le mois de Ramadan.
Personnellement j’opte pour le deuxième avis, et je me fonds sur le hadith qui rapporte que Sayyida Aïcha, qu’Allah soit satisfait d’elle, remettait la compensation desdits jours jusqu’au mois de Sha’baan suivant ; de plus, il est prépondérant qu’elle jeûnait les jours surérogatoires qu’elle désignait elle-même.

 

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers