Au Nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

Premier sermon:

 Louange à Allah, Seigneur de l’univers. Nous demandons Son aide et Sa guidée contre les maux de nos esprits et de nos actes. Quiconque qui est guidé par Allah, ne sera point égaré; et quiconque qui est égaré, on ne lui trouvera aucun directeur qui le guide. J’atteste que point de divinité à part d’Allah, Lui Seul sans association, tout en attestant de Sa divinité et en forçant de ceux qui Le dénie. J’atteste que Mohammad, paix et salut sur lui, est le messager d’Allah, qui a transmis le message divin et qui a conseillé la nation et fait disparaitre l’angoisse, et qui a lutté véridiquement dans le sentier d’Allah. Ô Allah, fais-nous sortir des ténèbres de l’ignorance et de l’illusion aux lumières de la connaissance et du savoir, et des impuretés des désirs aux paradis du voisinage.

Le traitement de l’apathie:

 imageChers frères, le sujet abordé la semaine passée portait sur une maladie dangereuse qui touche les Musulmans en général et les gens qui travaillent dans le domaine religieux en particulier ; à savoir l’apathie. Je vous ai démontré que le croyant, selon l’honorable Prophète, passe d’un état à un autre en une heure. Cela veut dire qu’il est tantôt en état de ferveur tantôt dans un engourdissement complet. L’apathie naturelle ne représente pas d’état maladif, et n’implique pas d’actes de désobéissance non plus. Il arrive que le croyant vive un changement d’état entre la ferveur et la proximité d’Allah d’une part et la tiédeur d’autre part. Quant à l’apathie en tant qu’une maladie grave qui touche la majorité des Musulmans même parfois les gens qui travaillent dans le secteur islamique, j’en ai déjà soulevé les causes et donné la définition. J’essaie aujourd’hui, d’évoquer quelques points qui sont susceptibles de surmonter cet état d’insensibilité et d’indifférence.

1-La réussite attribuée à l’homme par Allah exalté soit-Il:

 Nous commençons par un verset d’AL Fatiha:

(C’est Toi (Seul) que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours.)

Coran 1 Al-Fâtiha (PROLOGUE ou OUVERTURE): 5

 Puisque nous avons la certitude que rien dans le monde ne peut être réalisé qu’avec la réussite dont Allah, exalté soit-Il, nous fait don ; ce verset appuie cette idée:

(… Et ma réussite ne dépend que d’Allah… )

Coran 11 HŪD: 88

 Ceci dit, le croyant adore Allah, exalté soit-Il, et Le solliauthor, exalté soit-Il, pour le soutenir dans son adoration. Notre maître Youssef (Paix sur lui) a dit:

( Et si Tu n’écartes pas de moi leur ruse, je pencherai vers elles et serai du nombres des ignorants )

Coran 12 YŪSUF (JOSEPH): 33

 Le croyant qui unifie Allah, ne voit pas son œuvre mais il en perçoit la grâce dont Allah, exalté soit-Il, l’a comblé. Il ne voit pas sa droiture mais il est touché par la grâce d’Allah, exalté soit-Il, qui le submerge. Il ne voit pas l’étendue de sa bonne œuvre mais il réalise la grâce d’Allah, exalté soit-Il qui le couvre. Ceci dit, il est indispensable d’obtenir la réussite de la part d’Allah afin d’être délivré de l’apathie en tant qu’une maladie. Le Prophète, paix et salut sur lui, a dit:

(( Si Allah veut du bien à un serviteur, Il l’utilise)).

 « et comment l’utilise-t-Il, ô messager d’Allah » ? lui ont-ils demandé.

((Allah le guide vers une bonne œuvre et puis Il le fait mourir)).

 Leur a-t-il répondu.

Ahmad d’après Anas

2- L’intention et la modération dans les adorations:

 imageL’intention et la modération doivent être visées dans les adorations sans extravagance ni négligence parce que tous les actes entrepris par le Prophète, paix et salut sur lui, étaient permanents:

(( Les actes les plus appréciés par Allah sont les plus permanents même s’ils s’avèrent être modestes ))

Al-Boukhari et Moslim d’après ‘Aicha

 L’acte modéré persiste alors que l’acte déraisonnable ne dure pas. De ce fait, la modération est requise pour garantir la permanence du bon acte et l’accomplissement ininterrompu des adorations:

(( Ton Seigneur a un droit sur toi, ton âme a un droit sur toi et les tiens ont un droit sur toi ; donc donne à chaque ayant-droit son dû ))

AL Boukhari d’après ‘Awn ibn Abu-Djouhaïfa

 En foi de quoi:

(( Cette religion n’implique pas d’extravagances ; quiconque force la dose dans les cultes, sera vite battu. Acquittez-vous des prescriptions divines avec modération, si vous n’arrivez pas à parfaire vos cultes tâchez d’en faire ce qui est en votre possibilité ; annoncez la bonne nouvelle méfiez-vous du désespoir ; accomplissez vos cultes aux moments où vous disposez de votre énergie, soit entre la Salât du Fadjr et celle du Duha, et en début de la journée ainsi qu’à la fin de la nuit 1))

Al-Boukhari et Moslim d’après Abou Houraïra

 Autrement dit: pour pouvoir accomplir les cultes il est recommandé de prendre un moment de répit. Dans les deux sahihs, Anas a rapporté qu’en entrant à la mosquée, le prophète, paix et salut sur lui, a trouvé une corde attachée à deux piliers. Il a demandé:

(( Qu’est-ce que c’est ? ))

 C’est la corde de Zeinab, lui a-t-on répondu, si elle ressent quelque fatigue pendant l’accomplissement de la Salât, elle s’y cramponne. Il a dit:

((Point de divinité à part qu’Allah)).

 La mère des croyants a suspendu cette corde ?! Si elle ressent de la fatigue pendant l’accomplissement de la Salât, si elle ressent quelque paresse ou de l’apathie, elle se cramponne à la corde pour ne pas interrompre la Salât.
 Le prophète, paix et salut sur lui, a alors dit:

(( Détachez-la, détachez-la ))

 Puis il a repris:

(( Accomplissez la Salât surérogatoire tant que vous en êtes à la hauteur, mais si vous êtes pris de fatigue, prenez un moment de répit ))

Al-Boukhari et Moslim d’après ‘Aicha qu’Allah soit satisfait d’elle

 Les adorations et l’application de la sunna du prophète doivent être modérées, cela aide à persister à ces adorations. Anas a rapporté: « Trois hommes sont venus chez les femmes du prophète, paix et salut sur lui, pour s’enquérir à propos de ses adorations et quand ils en ont été informés, il semble qu’ils les ont trouvées médiocres, ils ont alors dit: (Où en sommes-nous du Messager d’Allah dont les péchés ont été pardonnés, ceux commis antérieurement et ceux qu’ils commettra postérieurement) ; l’un d’eux a dit: « moi, je vais passer la nuit à accomplir la Salât tant que je vivrai ». Le deuxième a dit: « je vais observer le jeûne sans interruption ma vie durant ». Alors que le troisième a dit: « je vais me passer des femmes et je ne me marierai jamais ». En apprenant les décisions prises par les trois hommes, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) leur a dit:

(( Est-ce bien vous qui avez dit telles et telles paroles ! Par Allah je crains Allah plus qu’aucun d’entre vous et je redoute Sa colère plus qu’aucun d’entre vous. Cependant, je jeûne et j’interromps le jeûne, je prie et je me repose, et je me marie avec les femmes. Quiconque dévie de ma sunna n’est pas de ma nation ))

Al-Boukhari et Moslim d’après Anas

3- La progression dans l’obéissance:

 Chers frères, le troisième point qui aide à mettre fin à cette maladie incurable, celle de la paresse dans l’accomplissement des obéissances et des bonnes œuvres s’incarne dans la progression dans l’accomplissement des cultes. Il s’agit de faire les Salâts imposées et de les faire suivre par les surérogatoires. Cela ne veut pas dire qu’on ajourne le jeûne en attendant de parfaire la Salât. La progression signifie devoir commencer par ce qui est plus facile. Allah, exalté soit-Il, a devancé le sacrifice de l’argent à celui de l’âme ; les versets qui font allusion à cette question dépassent les vingt:

( Lutté de leurs biens et de leurs personnes )

Coran 8 AL Anfâl (LE BUTIN): 72

 Dépenser son argent dans les œuvres pies est plus facile que de sacrifier son âme. La progression correspond à commencer par ce qui est plus facile et plus proche de son cœur. Si tu n’accomplis pas la Salât de la nuit, tu peux commencer par une Rak’ât, deux ou trois jusqu’à ce que tu arrives à onze Rak’âts. Commence par les adorations que tu apprécies le mieux, si Allah te favorise le chemin de la sollicitation, vas-y. Si Allah te favorise celui de l’invocation, n’arrête pas, s’Il t’inspire la voie de la charité envers les pauvres, engage-toi dans cette voie et si Allah te favorise plus d’une issue, commence par celle qui te semble être la plus aisée et que tu préfères aux autres. De cette façon, tu seras hanté par le désir de l’adoration et de l’obéissance.

La progression vaut mieux que la mutation:

 imageChers frères, ‘Aicha, qu’Allah soit satisfait d’elle, a dit:

(( Les premières révélations du Coran évoquaient le paradis et l’enfer. Lorsque les gens ont embrassé l’Islam, les versets qui parlent du liauthor et de l’illiauthor ont été révélés: ne faites pas de la fornication et ne buvez pas de vin. Si le Coran avait dit au début: ne buvez pas de vin et n’approchez pas la fornication, les gens auraient systématiquement refusé de se plier à ces ordres ))

AL Boukhari d’après ‘Aicha, qu’Allah soit satisfait d’elle

 Concernant la prédication, commence par le plus facile, cherche à convaincre les gens à propos de l’existence d’Allah, de Sa perfection, de Son unicité, interdit-leur de commettre les grands péchés, et les actes illiauthors, etc.
 Abdoul Malek n’avait que dix-sept ans lorsque son père Omar Ben ‘Abdel ‘Aziz est devenu califat et a été élu dans la mosquée. ‘Omar s’est retiré pour prendre quelques moments de repos, mais son fils l’a rejoint et lui a demandé: « ô père, que fais-tu ? Tu dors avant de restituer leurs droits aux lésés, je ne te vois pas incitant les gens à suivre le droit chemin ? Puis ce jeune homme a ajouté avec une ardeur et une grande fidélité: par Allah, peu m’importe si nous devions être brûlés tous les deux pour faire prévaloir la Cause d’Allah. ‘Omar Ben Abdel ‘Aziz, le savant sage a dit: ne te hâte pas car Allah, exalté soit-Il, a critiqué le vin à deux reprises dans le Coran avant de l’interdire à la troisième. Je crains d’exhorter les gens à établir la vérité en une seule fois de peur qu’ils ne s’en désintéressent en une seule fois, ce sera alors une dure émeute. C’est ainsi que le califat sage évalue les faits.
 Inauthor ton fils à commencer par parfaire la Salât, peut-être il ne pourrait pas supporter toutes les obéissances en une seule fois. La progression est pour ainsi dire, meilleure que les actes accomplis par-à-coups.

Tenir compagnie aux pieux qui ont du zèle:

 imageLa deuxième chose qui t’aide à vaincre l’apathie, consiste à tenir compagnie aux gens pieux qui jouissent d’un zèle poussé. L’exemple est le mieux adapté à concrétiser les paroles: si tu mets un rectangle gris dans un cadre noir, tu constateras qu’il fait contraste avec le cadre noir. Le même rectangle gris, mets-le dans un cadre blanc, tu le verras foncé. Or, le rectangle n’a pas changé. Parallèlement, quand tu fréquentes les pieux, tu réussiras, mais quand tu es entouré d’une mauvaise compagnie, tu te verras un homme très pieux même si tu n’as fait aucune bonne œuvre. Alors il est indispensable d’établir une relation d’amitié avec les pieux:

( Fais preuve de patience en restant avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d’eux, en cherchant le (faux) brillant de la vie sur terre. Et n’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier )

Coran 18 AL-KAHF (LA CAVERNE): 28

(( Ne fréquente qu’un croyant et ne permet qu’au pieux de partager ton repas ))

Abou Dawood, AL Tirmidhi, Ibn Hibbân et aL Hakem d’après Abu Sa’id

( Ô Vous qui croyez ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques )

Coran 9 AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR): 119

 Il est indispensable d’avoir pour amis les véridiques afin que tu sois capable d’adorer Allah, L’Unique et le Qahhâr (le Dominateur Suprême)
 En foi de quoi, le Prophète paix et salut sur lui, a dit ainsi que rapporté dans les deux sahihs:

(( Le bon compagnon et le mauvais compagnon sont pareils à celui qui tient le musc et celui qui souffle le fer 2))

Al-Boukhari et Moslim d’après Abou Moussa AL Ach’ari

 Chers frères, un des savants a dit: « Il est des gens dont le visage te rappelle Allah ». En plus:

(( Les meilleurs parmi vous, sont ceux qui, à leur vue, on invoque Allah ))

AL Bayhaqi selon ‘Omar

 Sans oublier les paroles formidables qu’ils tiennent, les actes qu’ils accomplissent et surtout leur modestie. Par contre, il est des gens dont le visage te rappelle le diable. Ils t’exhortent à commettre les désobéissances et les péchés, leurs mots susauthornt tes désirs, leurs visages éveillent tes convoitises. Méfie-toi de tenir compagnie à de tels hommes. Établis des amitiés avec les pieux, les pures et les véridiques qui te font rappeler Le Puissant et Le Grand Pardonneur, tout comme ils te rappellent la méthode du Prophète élu (Salla Allahou Alaihi wa Sallam).

5- Un programme d’adoration pour une journée entière:

 Établis un programme d’adoration qui couvrirait une journée entière et impliquerait des invocations, des Salâts, la récitation du Coran, les adhkaars, l’imploration du pardon, la Salât en groupe, la récitation quotidienne d’un chapitre du Coran, les invocations du matin et du soir, l’invocation absolue. Tout cela est susceptible de te tenir attaché à cette religion magnanime et provoquera ta réussite dans cette vie avant l’au-delà. Le hadith Qudusi traduit ces propos:

((Quiconque se montre hostile à l’égard d’un de Mes alliés qu’il se prépare à une guerre que Je lui déclare. Aucun de Mes serviteurs ne peut gagner le rang des privilégiés auprès de Moi qu’en accomplissant ce que Je lui ai imposé. Mon serviteur s’acharne à accomplir des Salâts surérogatoires en vue de se rapprocher de Moi jusqu’à ce que Je l’aime ; et si Je l’aime Je serai son ouïe par laquelle il perçoit les sons, sa vue à travers laquelle il discerne les formes, sa main avec laquelle il sévit, et son pied avec lequel il marche ; s’il Me solliauthor Je l’exaucerai et s’il se réfugie auprès de Moi, Je le protègerai)).

AL Bokhari d’après Abou Houraïra qu’Allah soit satisfait de lui

6- L’évocation du paradis et du feu:

 Chers frères, l’évocation du paradis et du feu signifie que tu vives la vie future, que tu vives le destin final, cela t’aide à persister aux obéissances et à gagner la proximité du Seigneur de la terre et du ciel:

( Fuyez donc vers Allah )

Coran 51 AḎ-ḎĀRIYĀT (QUI ÉPARPILLENT): 50

7- La compréhension des sunnas divines:

 De surcroît, la compréhension des sunnas divines s’impose, car cet univers a des règles et si tu tends à changer la société en un seul jour, tu n’y parviendras pas, ce qui te rendra déçu. La raison de ton échec est provoquée par ton impuissance à assimiler la vérité des sunnas divines. L’affaire doit se faire progressivement pour cela, la foi a besoin d’une grande patience. Les Paroles d’Allah, exalté soit-Il, appuient cette notion:

( Ainsi, faisons-Nous alterner les jours parmi les gens )

Coran 3 AL-˒IMRĀN (LA FAMILLE D’IMRAN): 140

8- Assister aux cercles d’étude:

 imageIl est recommandé de se joindre aux cercles d’études qui constituent une des voies du traitement de l’apathie, parce que la foi dans ces cercles se renouvelle et se renforce.










9- L’évocation de la mort:

 En outre, l’homme est tenu d’évoquer la mort qui est le destructeur des délices, le séparateur des amants et des groupes:

(( Si vous évoquez la mort dans l’abondance, elle la réduit, et si vous l’évoquez dans l’indigence, elle l’accroît ))

Raconté par AL Tabarani d’après Ibn ‘Omar

 En évoquant la mort, celui qui vit dans l’opulence saura parfaitement qu’il sera enseveli dans sa tombe en ayant les mains vides et celui qui souffre mille maux se présentera un paradis aussi large que les cieux et la terre, un paradis qu’Allah a préparé pour Ses serviteurs pieux. D’où:

(( Quiconque dont le souci est l’au-delà, Allah rendra sa fortune dans le cœur, lui réunira les siens et la vie lui sera aisée. Par contre, quiconque dont le souci se restreint à la vie, Allah lui fera mener une vie pauvre, l’isolera des autres, et la vie ne lui présentera que ce qui lui a été destiné ))

Al Tirmidhi d’après Anas

10- Le droit chemin prescrit par Allah, exalté soit-Il:

 Le dernier conseil: un honorable compagnon a demandé au prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam): « Ô Messager d’Allah, apprends-moi dans l’islam une phrase qui me dispensera de demander à quiconque d’autre que toi» le prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a répondu:

(( Dis: Je crois en Allah. Et puis longe le chemin droit qu’Il a prescrit ))

 Chers frères, celui qui ne s’engage pas à suivre les ordres d’Allah, ne pourra profiter des fruits de la religion.

Les assauts menés contre la mosquée Al-Aqsâ:

 imageTel était le premier sujet mais le deuxième sujet fait l’objet d’un grand débat. La mosquée Al-Aqsâ, le domicile de votre père Ibrahim, le lieu d’adoration des Prophètes précédents, le voyage nocturne du dernier des Prophètes, la mosquée qu’Allah a citée dans les versets détaillés et au sujet duquel les Livres Célestes y ont été récités, la première des deux Qiblas des croyants, la deuxième mosquée construite sur terre et la troisième maison sacrée, c’est la seule mosquée où on se dirige juste après les deux mosquées sacrées selon le prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). C’est la mosquée d’Al-Aqsâ qu’Allah a béni les alentours avec les grâces de la religion et de la vie. C’est la mosquée qui, grâce au voyage nocturne du Prophète et à son ascension au septième ciel, est devenue un symbole de l’identité morale des Musulmans. Cette mosquée est exposée aujourd’hui à des attaques répétées. Des travaux de déblais y sont menés dans sa place et ses alentours sous prétexte de prospection à la recherche du temple de Salamon ; c’est un prétexte piteux qui voile des intentions agressives visant la destruction et la suppression de ce monument islamique éminent parmi les monuments et les lieux sacrés islamiques. C’est une profanation claire visant l’aspect sacré et pur de ce lieu. C’est un complot colporté contre cette mosquée. En fait, les sionistes rêvent de construire un temple juif sur les décombres de cette mosquée. C’est pourquoi, ils s’efforcent de convaincre le monde entier que la mosquée d’AL Sakhra n’est autre que la mosquée d’Al-aqsâ en vue de la réduire à néant et d’édifier à sa place le temple prétendu. En vérité, la mosquée d’Al-Sakhra et la mosquée d’Al-Aqsâ citée dans le Saint Coran font deux ; c’est à partir de la mosquée de AL-Sakhra que le prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a fait son voyage nocturne vers le point extrême dans le ciel. Allah, exalté soit-Il, a dit:

( Puis il se rapprocha et descendit encore plus bas, et fut à deux portées d’arc ou plus près encore. Allah révéla à Son serviteur ce qu’Il révéla )

Coran 53 AN-NAJM (L’ÉTOILE): 8-10

Le châtiment infligé à celui qui empêche d’évoquer le Nom d’Allah dans les mosquées:

 En bénissant la mosquée Al-Aqsâ dans le Coran, Allah, exalté soit-Il, fait allusion aux Arabes qui portent le message de l’Islam et aux Musulmans dans les quatre coins du monde, que cette mosquée leur a été imposée.  En fait, Allah a béni son alentour pour qu’ils conservent cette bénédiction. L’agression portée à cette mosquée est un signal aux musulmans qui devrait les exhorter à se réconcilier avec Allah tout d’abord, puis, préparer tout ce qui est en leur pouvoir dans le but de la libérer avec son alentour des mains des envahisseurs. Avec sa libération, ils remémoreront l’histoire de ses héros qui l’avaient libérée, à savoir ‘Omar Ben AL Khattab et Saladin AL Ayyoubi. Dès lors, les croyants seront ravis de la victoire accordée par Allah. Allah a dit:

( Qui est plus injuste que celui qui empêche que dans les mosquées d’Allah, on mentionne Son nom, et qui s’efforcent à les détruire ? De tels gens ne devraient y entrer qu’apeurés. Pour eux, ignominie ici-bas et dans l’au-delà un énorme châtiment )

Coran 2 AL-BAQARAH (LA VACHE): 114

 La honte et l’ignominie dans la vie d’ici-bas et le plus dur châtiment seront la punition infligée à celui qui empêche de mentionner le nom d’Allah dans Ses mosquées et qui s’efforce à les détruire. Quant à celui qui construit les mosquées d’Allah et les illumine par la croyance aura traduit l’aspect révélateur du caractère véridique de l’Islam et de la sincérité de la foi. Allah, exalté soit-Il, a dit:

( Ne peupleront les mosquées d’Allah que ceux qui croient en Allah et au Jour dernier, accomplissent la Salât, acquittent la Zakât et ne craignent qu’Allah. Il se peut que ceux-là soient du nombre des bien-guidés )

Coran 9 AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR): 18

 Et finalement:
 Au terme de ces paroles, j’implore le pardon d’Allah pour vous et moi. Demandez-Lui d’absoudre vos péchés et Il vous exaucera. Quelle victoire sera réservée aux gens qui implorent le pardon d’Allah.

******

Le deuxième sermon:

 Louange à Allah Seigneur de l’univers et j’atteste que point de divinité à part qu’Allah le maître des bienfaisants. Et j’atteste que notre maître Mohammad est Son serviteur et messager, qui a de la moralité éminente. Ô Allah, salue et bénis notre maître Mohammad, sa famille et ses compagnons tous ensembles.

Un trait historique:

 Honorables frères, on entend de plus en plus souvent se répéter le terme de « l’évasion en avant », et il se peut qu’elle se fasse en arrière plus précisément lorsque les calamités s’accumulent, la profanation animée par les extrémistes se répand dans les endroits sacrés à ce moment-là, on souffre d’une grande douleur, on fouille dans l’histoire à la recherche d’un trait lumineux qui ferait naître l’enthousiasme au fond de nos âmes et raviver l’espoir de la restituer. On revient dans la mémoire au vendredi, le 27 du mois de Radjab en l’an 583 de l’hégire, le 2 octobre en 1187, ce jour-là, Al-Quds a été conquise par les Musulmans sous la direction de Saladin, il a été libéré des mains des envahisseurs convoiteurs. Les cœurs ont été inondés de joie, les visages ont repris leurs couleurs, les langues ne cessaient d’évoquer le nom d’Allah car les drapeaux ont été hissés, les lampes suspendues, le rappel à la Salât se faisait entendre, le Coran a été récité, les cultes et les Salâts ont été accomplis, les sollicitations ont été répétées, les bénédictions ont été envoyées du ciel, les angoisses se sont dissipées, la tristesse a été supprimée, les âmes ont été réconfortées et les croyants ont été ravis de la victoire accordée par Allah. Allah nous a privilégiés de cette victoire.
 Voilà que les musulmans sont entrés à l’intérieur de la mosquée Al-Aqsâ avec à leur tête Saladin et ses soldats, ils ont tous pris place par terre sans aucune distinction de leurs rangs respectifs. L’émir d’entre eux ne se distingue pas des autres. Leurs sens se sont soumis et leurs mouvements se sont calmés. Ces hommes qui tantôt, étaient des cavaliers dans le champ de bataille sont devenus des moines pieux comme si la quiétude les a comblés dans la place de la mosquée.
 Voilà l’Imam de la mosquée, Mohei Eddine AL Qorachi, le juge de Damas, montant les marches de la chaire pour prononcer son sermon qui aurait fait bouger les graines de sable et les aurait transformées en cavaliers tout comme il aurait ressuscité les rochers sourds. Il a commencé ce sermon par la parole d’Allah, exalté soit-Il:

( Ainsi fut exterminé le dernier reste de ces injustes. Et louange à Allah Seigneur de l’univers )

Coran 6 AL-AN˒AM (LES BESTIAUX): 45

 Nous supplions Allah, exalté soit-Il, de nous faire don de cette victoire.

Quelques extraits du sermon de Mohei Eddine AL Qorachi:

 Lors de la conquête du Quds, Mohei Eddine a dit entre autres au cours de son sermon: « Ô gens, vous avez obtenu la satisfaction d’Allah qui est le cible extrême et le rang le plus élevé, due à la reconquête de cette cité perdue des mains de cette nation égarée en la restituant à sa place en Islam après avoir été violée par les agresseurs et les voleurs il y a près de cent ans, et en purifiant cette maison où Allah a prescrit de lever et mentionner Son nom, loin de l’impureté de l’association. »
 Puis l’Imam de la mosquée a averti les musulmans le jour même de la récupération de la mosquée: « Méfiez-vous, serviteurs d’Allah de la tentation du diable qui vous fait imaginer que cette victoire a été remportée grâce au fer de vos épées et à vos chevaux, non par Allah, car elle n’a été remporté que par la grâce d’Allah. Serviteurs d’Allah ! Après cette conquête glorieuse avec laquelle Allah vous a honorés, méfiez-vous, serviteurs d’Allah de commettre un des grands péchés qu’Il vous a interdits. Conformez-vous aux ordres d’Allah, Il vous assistera et prenez leçon de la grande victoire et de la défaite des ennemis ».
 Nous voilà sortis de la mosquée Al-Aqsâ où nous avons croisé un des européens qui ont vécu la conquête d’Al-Quds et il nous raconté: « Les Musulmans n’ont fait mal à personne, ils n’ont violé aucun bien, ils n’ont tué ni un conciliant pacifique ni un allié. Ils ont permis à quiconque parmi nous de sortir de la cité s’il le désirait en portant avec lui ce qu’il voulait. Nous leur avons vendu le reste de nos affaires et ils les ont achetés avec leurs coûts.  Nous nous déplaçons en toute liberté, en paix et en sûreté. Nous n’avons vu d’eux que le bien et la bravoure car ce sont eux les gens de la civilisation et de l’urbanisation par excellence».
 Celui qui a dit: « L’histoire n’a connu de conquérants aussi cléments que les musulmans » n’a dit que la vérité.
 Par contre, lorsque les croisades ont conquis Al-Quds il y a cent ans, ils ont massacré soixante-dix milles musulmans en un seul jour, alors que Saladin n’a versé aucune goutte de sang. C’est ça la religion véridique.

La sollicitation de la conclusion:

 Ô Allah, guide-nous dans Ta guidée, guéris-nous dans Ta guérison, protège-nous dans Ta protection, et bénis les bienfaits que Tu nous as donnés. Sauve-nous et éloigne-nous du mal de Ton destin car Tu prescris le juste et personne ne peut rien Te prescrire. Quiconque allié à Toi ne sera point humilié et quiconque ennemi pout Toi ne sera point glorifié. Gloire à Toi, notre Seigneur. Louange à Toi dans Tes jugements. Nous demandons Ton pardon et nous repentons à Toi. Ô Allah, guide-nous vers les bonnes œuvres auxquelles nous ne serons guidés sans Toi. Ô Allah, guide-nous vers les meilleures mœurs auxquelles nous ne serons guidés que grâce à Toi. Ô Allah, répare notre religion qui est le pilier de nos affaires, et répare notre vie où nous vivons et répare notre au-delà auquel nous reviendrons. Fais de la vie une garantie de tous les biens et fais la mort un repos de tout mal, notre Seigneur de l’univers. Ô Allah, suffis-nous de Tes liauthors loin des illiauthors, de Ton obéissance loin de Ta désobéissance, et de Ta grâce loin des autres que Toi. Ô Allah, par Ta grâce et Ta miséricorde, élève très haut le mot de la vérité et de la religion et remporte la victoire aux Musulmans partout dans le monde islamique et dans les quatre coins du monde, ô Seigneur de l’univers. Ô Allah, fais-nous voir Ta puissance contre Tes ennemis, Toi le plus Généreux.

 1-Conseil au voyageur de choisir ces heures pour son déplacement car il dispose de toute son énergie.
 2-Celui qui porte le musc peut t’en donner un cadeau, ou bien tu lui achètes du musc ou encore tu trouves une bonne odeur émaner de lui; alors que le forgeron qui souffle le fer peut te brûler les vêtements avec les étincelles qui se détachent du fer.

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers