Au Nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

La question:

Le docteur respectueux, Mohammad Rateb an-Nabulsi
Que la paix, la miséricorde et les bénédictions d’Allah soient sur vous
Quel est le jugement relatif à celui qui a rompu son jeûne pendant le mois de Ramadan en raison d’une copulation ?
Et qu’Allah vous récompense.

La réponse:

Au nom d’Allah le Tout-Miséricordieux le Très-Miséricordieux. Que la paix et le salut soient sur notre maître Mohammad le véridique qui croit en la promesse d’Allah.
Cher frère,
En réponse à votre question:
Quiconque rompt son jeûne durant le mois de Ramadan suite à des rapports intimes qu’il a eus avec son conjoint, doit compenser son jeûne et payer une expiation qui serait égale à la libération d’un esclave, s’il n’en a pas la possibilité, il devra observer le jeûne durant deux mois successifs. S’il n’en a pas la possibilité, il devra donner à manger à soixante pauvres. Quant à l’épouse, elle doit compenser son jeûne mais si la copulation a eu lieu avec son agrément, il lui incombe de payer la même expiation que celle de son mari.

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers