Au Nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

Premier sermon:

 imageLouanges à Allah. Nous le louons, implorons Son secours, demandons Sa guidance. Nous cherchons refuge auprès de lui contre nos propres défauts et nos mauvaises actions. Celui qu'Allah guide ne peut être égaré et celui qu'Il égare ne peut trouver de patron guide. Je témoigne qu'il n'y a pas de dieu à part Allah, Unique, sans associé, en reconnaissance de Sa Seigneurie et y contraignant celui qui le nie et n'y croit pas, et je témoigne que notre maître Mohammad (bénédictions et paix d'Allah sur lui) est le messager d'Allah, le maître des créatures et des humains tant qu’il y a âme qui vive. Ô Allah, bénis Mohammad, accorde-lui la paix et le salut. De même qu’aux membres de sa famille et à sa descendance et à ceux qui les ont suivis jusqu’au Jour de la Résurrection.
 Ô Allah, apprends-nous ce qui nous sera utile, fais-nous profiter de ce que Tu nous as appris et donne-nous plus de science. Fais-nous voir le vrai tel qu'il est et fais-nous le suivre, fais-nous voir le mal tel qu'il est et fais-nous l'éviter, place-nous parmi ceux qui suivent le meilleur de ce qu'ils entendent, place-nous parmi Tes Serviteurs pieux et fais-nous sortir des ténèbres de l'ignorance et de l’illusion vers les lumières de la connaissance et de la science et de la force des désirs vers les paradis du Voisinage.

 

La commémoration de l’anniversaire du Prophète entre la vérité et la réalité:

 imageVous vous attendez sans doute à ce que j’interrompe le sujet en série que nous avions entrepris pour parler de la commémoration de l’anniversaire du Messager d’Allah (bénédictions et paix d'Allah sur lui). Les prêcheurs se sont habitués en Syrie à le fêter mais il faut faire la distinction entre deux genres de festivité dont l’une est folklorique: elle consiste à placer des décors, faire des discours, distribuer des douceurs et fait partie des traditions et des mœurs de la société musulmane de nos jours alors que l’autre festivité consiste en l’affiliation. Mais quelle différence entre les deux !
 Pour commencer, nous pouvons établir un lien entre le deuxième sens de la commémoration qui est l’affiliation et ce qui se passe dans le monde musulman au niveau des cinq continents, la guerre qui est déclarée dans tous les pays contre les musulmans, l’occupation de cinq de leurs contrées, le vol de leurs richesses, l’assassinat de leurs enfants et l’humiliation de leurs peuples.

 

Mais Allah ne saurait les châtier tant que tu te trouves parmi eux:

 imageLe verset est catégorique à ce sujet, il dit:

( Mais Allah ne saurait les châtier tant que tu te trouves parmi eux )

(Al-'Anfâl (LE BUTIN): 33)

 De nos jours, nous subissons toutes sortes de tortures, nous sommes assassinés avec ou sans raisons, nous sommes obligés d’émigrer de la Somalie, du Soudan, de la Palestine, du Liban, de l’Irak et de l’Afghanistan …

( Mais Allah ne saurait les châtier tant que tu te trouves parmi eux )

 imageSi nous commémorions l’anniversaire du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) avec l’idée de l’affiliation, Allah ne permettrait pas aux autres de triompher de nous. Ce verset comprend une des formes de négation les plus fortes du Coran. Les savants la nomment la négation d’appropriation.
 Si je demande à quelqu’un d’entre vous: ( As-tu faim ?) il me répondra: ( Non.) cela est une figure de négation. Mais si on demande à une personne honorable si elle a volé, elle ne se limitera pas à dire ‘Non’ mais poursuivra: ‘Je ne saurais voler’ c’est-à-dire je ne pratique pas ce genre de chose, je ne l’admets pas, je ne l’approuve pas et je dénie celui qui l’accomplit. Les savants ont dénombré dix formes de négations dans ce cas:

( Mais Allah ne saurait les châtier tant que tu te trouves parmi eux )

 Cela signifie que si ta Sunna était appliquée dans leurs maisons, dans l’éducation de leurs enfants, dans le choix de leurs époux ou épouses, dans le gain de leurs biens, dans leurs dépenses, dans leur commerce, dans la nature de leurs produits commerciaux, leur mode de vie, dans le lieu de leur résidence et durant leur voyage, ils bénéficieraient de ce verset:

( Mais Allah ne saurait les châtier tant que tu te trouves parmi eux )

(Al-'Anfâl (LE BUTIN): 33)

 Lorsque nous célébrons cette fête selon nos traditions, généralement les chanteurs d’hymnes viennent et élèvent leurs voix avec plein d’éloges, les orateurs débitent leurs discours et la célébration se termine en un mois de l’année, en un jour, ou même durant deux mois de l’année. Après cela, les gens reprennent le rythme de leur vie en marge de la religion.
 Nous croyons que la religion se constitue de cultes rituels non d’un système complet global qui couvre tous nos mouvements et même nos moments de silence. Comme vous le réalisez nous nous sommes suffis de commémorer l’anniversaire du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) d’une façon folklorique comme une part de notre culture, notre civilisation et nos traditions.

Nous sommes les fils d’Allah et Ses favoris !:

 imageA ce verset:

( Nous sommes les fils d’Allah et Ses favoris ! )

(Al-Mâ'ida (LA TABLE SERVIE): 18)

 Allah leur répond:

( Pourquoi alors vous punit-Il pour vos péchés? En réalité, vous n'êtes que de simples mortels faisant partie de ce qu'Il a créé )

(Al-Mâ'ida (LA TABLE SERVIE): 18)

 Par analogie à ce verset, si les Musulmans prétendent: ( Nous sommes la nation de Muhammad le maître de l’humanité, le bien-aimé d’Allah, nous avons le sceau des messages célestes, notre prophète est le seigneur des prophètes, notre Livre est le sceau des Livres. ) Nous recevrons la même réponse que celle que le Coran a fournie aux gens du Livre:

( Pourquoi alors vous punit-Il pour vos péchés? )

(Al-Mâ'ida (LA TABLE SERVIE): 18)

Les réalités amères:

1- Ce n’est pas cela la religion:

 imageLa vérité amère est que:

( En réalité, vous n'êtes que de simples mortels faisant partie de ce qu'Il a créé )

(Al-Mâ'ida (LA TABLE SERVIE): 18)

 Je ne veux pas vous décourager, par Allah non ! Je le dis parce que c’est la vérité amère qui est de mille fois plus bénéfique que l’illusion réconfortante. La religion, ne consiste pas à célébrer l’anniversaire du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui), mais d’observer les limites du liauthor et de l’illiauthor, d’être là où Allah t’a ordonné, de ne pas être là où Il te l’a interdit, de ne pas tricher les Musulmans, ne pas hausser les prix d’une façon frauduleuse pour réduire de la force du pouvoir d’achat chez ceux dont le revenu est faible et de les rendre incapables de pourvoir aux besoins de leurs enfants.
Chers frères, l’argent est le support de la vie. Lorsque vous haussez le prix par convoitise personnelle aux dépens de millions de gens dont les revenus sont limités, le pouvoir d’achat diminue chez celui qui a un petit revenu. Il ne peut satisfaire les besoins de ses enfants, à moins de commettre ce qui est illiauthor ou de mener une vie de privation, ou encore de renier sa paternité en évitant de voir ses enfants le matin et le soir, au sens qu’il sort de chez lui alors que ceux-là dorment encore et ne rentre qu’une fois qu’ils seraient au lit ; Cet homme honnête a choisi de combler ses moments de loisirs et d’éviter de se réunir avec sa famille, en un mot, il a choisi d’annuler son autorité de père et d’époux.

2- L’universalisme de la religion au niveau de la vie:

  imageChers frères, la religion ne se limite pas à la fréquentation de la mosquée, elle est dans ton cabinet d’avocat, ta clinique de médecin, ton magasin de commerçant, dans les produits que tu importes de l’étranger. Est-il possible que tu importes des produits d’un pays de dixième classe et ensuite, avec l’assentiment de la compagnie, tu changes les étiquettes en écrivant dessus qu’ils ont été fabriqués dans un pays de première classe tout en accomplissant les Salâts en groupe à la mosquée. Non, par Allah, ce n’est pas cela la religion, car abandonner un centime illiauthor vaut mieux que de faire suivre un Hajj (pèlerinage) par un autre. Par Allah, venir à l’aide d’un ami, sera meilleur pour moi que de jeûner un mois en le passant en retraite spirituelle dans la mosquée. La religion requiert une société forte, disciplinée, qui se suffit à elle-même, qui s’entraide, où il y a de la véracité, de l’honnêteté, de la chasteté. La religion permet-elle à ta fille, toi le père musulman, de porter des vêtements serrés ? Que fais-tu à la mosquée si tu lui permets d’exhiber ses atouts à tout le monde ?
 De nos jours, nous avons une fausse conception stratégique de la religion. Nous pensons qu’elle se réduit à fréquenter les mosquées, à accomplir la Salât, à jeûner le mois de Ramadan, à accomplir le Hajj (pèlerinage) et plusieurs ‘Oumra. Mais la religion implique d’être véridique dans toutes ses affaires, honnête et chaste, de gagner son pain d’une source liauthor sans fraude, ni tricherie ni monopolisation des produits ni pratique de forfaits dans le commerce.

3-Toute célébration dénuée de droiture est inutile:

 Tout vacarme, tout haussement de voix durant la commémoration de l’anniversaire du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) sans être accompagné de droiture et sans être suivie de sa méthode n’aide ni à avancer ni à reculer. Allah, glorifié soit-Il, dit:

( Les juifs et les chrétiens affirment: (Nous sommes les fils d’Allahet Ses favoris !) Dis-leur: (Pourquoi alors vous punit-Il pour vos péchés? En réalité, vous n'êtes que de simples mortels faisant partie de ce qu'Il a créé. )

(Al-Mâ'ida (LA TABLE SERVIE): 18)

 imageJe suis pour la célébration de l’anniversaire du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui), car Allah dit:

( Tous les récits que Nous te rapportons sur les prophètes sont destinés à raffermir ton cœur.)

(Hoûd: 120)

 Si le cœur du maître de l’humanité, le bien-aimé d’Allah, le seigneur des Fils d’Adam est mieux consolidé par l’écoute de l’histoire d’un prophète, est ce que notre cœur à nous ne s’emplira-t-il pas de foi et de force en écoutant sa propre biographie ? Je suis pour la véritable célébration, celle de l’affiliation, non celle folklorique.

N'ont-ils pas suffisamment connu leur Prophète?:

 Si Allah, glorifié soit-Il, dit:

( N'ont-ils pas connu suffisamment leur Prophète?)

(Al-Mou'minoûn (LES CROYANTS): 69)

 imageC’est donc Allah qui nous invite à connaître ce messager dont la connaissance fait partie de la religion, voire, elle représente la moitié de la religion parce que la première parole de l’islam dit: ( Il n’y a pas de divinité en dehors d’Allah, Muhammad est le messager d’Allah.) Les moralités supérieures et les nobles principes avec lesquels le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) a prêchés n’ont aucune valeur s’ils ne sont pas concrétisés par une personne vivante. C’est pourquoi si tu dis aujourd’hui un mot idéaliste, on se moquera de toi parce que la réalité s’est dissociée de l’idéalisme.
 Ce qu’il y a de plus magnifique dans l’islam est qu’il est venu avec une réalité idéaliste et un idéalisme réaliste. Mais de nos jours on te dit: ( La politique ne peut se préoccuper d’idéalisme, elle n’est que mensonge et hypocrisie. ) Tout cela est faux, si nous ne faisons pas concorder l’idéal et la réalité, nous ne serons pas des musulmans. Certains peuvent dirent d’une personne: ( Si tu t’associes à lui dans son commerce, tu le perdras. ) Quelle est cette religion qui te fait perdre ton frère si tu t’associes à lui ? Cette méthode est erronée, tu dois pouvoir t’associer à lui, prendre tes droits et lui donner les siens. C’est ainsi que la religion doit être dans les marchés, les compagnies, le commerce, la vente, l’importation, dans toutes tes activités.
 Durant les noces où de nos jours on trouve du laisser-aller, on se donne des droits qui dérogent à la religion, ce sont les chansons mondaines, la danse, les vêtements qui découvrent les parties intimes. Si la religion ne forme pas de méthode à suivre et ne recouvre pas toutes nos affaires, nous ne mériterons pas les promesses d’Allah pour nous.

Les promesses d’Allah pour les croyants en ce monde:

 Les promesses d’Allah sont très nombreuses dans le Coran:

( À ceux d'entre vous qui croient et font œuvres pies, Allah a promis de faire d'eux des vicaires sur Terre, comme Il l'avait fait de ceux qui les ont précédés, d'affermir le culte qu'il Lui a plu de leur faire professer et de transformer leur crainte en sécurité. Qu'ils M'adorent donc sans rien M'associer )

(An-Noûr (LA LUMIERE): 55)

 imageCe sont là des promesses d’Allah pour Qui l’anéantissement de l’univers est préférable à Son manque aux promesses faites aux croyants:

(…et que ce sont Nos troupes qui remporteraient la victoire. )

(As-Sâffât (LES RANGES): 173)

( Certes, Nous prêterons assistance à Nos prophètes et à ceux qui auront cru, aussi bien durant leur vie en ce monde qu'au jour où se lèveront les témoins )

(Ghâfir (LE PARDONNEUR): 51)

( Notre devoir de secourir les croyants. )

(Ar-Roûm (LES ROMAINS): 47)

( Si Allah vient à votre secours, nul ne pourra vous vaincre )

('Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN): 160)

( Mais Allah ne permettra jamais aux infidèles de l'emporter sur les croyants. )

(An-Nisâ' (LES FEMMES): 141)

 Parce qu’Allah leur a fait succéder à d’autres, Il dit:

( Vinrent à leur suite d'autres générations qui délaissèrent la prière et suivirent leurs passions, se vouant ainsi au malheur et à la perdition )

(Maryam (MARIE): 59)

 Effectivement, nous avons vu cette perdition.

La célébration de l’anniversaire du Prophète et l’étude de sa biographie:

( Tous les récits que Nous te rapportons sur les prophètes sont destinés à raffermir ton cœur.)

(Hoûd: 120)

 imageChers frères, ce verset du Coran couvrira toutes nos rencontres de ce mois, du mois prochain et de tous les mois de l’année. Nous devons nous réunir tous les jours de l’année pour parler de cet être supérieur, de son humilité, de sa miséricorde, de son équité, de son ascétisme et de sa gentillesse. La connaissance du Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) est une section importante de la religion et une part indissoluble, plutôt, une invitation à Allah qui dit:

( Dis aux impies: (Je n'ai qu'un seul conseil à vous donner: vous recueillir devant Dieu deux par deux ou un à un, et réfléchir. Et vous vous apercevrez alors que votre concitoyen n'est point un possédé.)

(Saba': 46)

 C’est ce que nous devons faire: nous réunir dans nos maisons et dans nos mosquées pour étudier la méthode du Prophète.

1- L’étude de la Sîrah du Prophète est une obligation individuelle:

 imageIl ne nous est pas du tout convenable de célébrer l’anniversaire du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) un seul jour par an. Nous devons le commémorer, étudier sa méthode et ses hadiths et lire sa biographie tous les jours de l’année. Savez-vous que cela est une obligation individuelle tout comme étudier sa vie pratique ? Si je vous demande pourquoi vous priez, vous me répondrez parce que c’est une obligation. Si je vous prouve que l’étude de la Sunna et de la biographie du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) sont une obligation individuelle qui incombe à tout un chacun, qu’allez-vous faire ? Vous devez vous presser de vous procurer un livre de hadith Sahih (authentique) et un autre de la biographie du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) ou bien les avoir en CD.

2- Tout ordre mentionné dans le Coran est une obligation exécutoire à moins d’une preuve contraire:

 Il s’agit d’une règle de base ; tout ordre cité dans le Coran implique une obligation ayant une force exécutoire à défaut d’une preuve évidente qui démontre le contraire ou qui l’annule:
 imageSi par exemple Allah dit:

( Croira qui voudra et niera qui voudra !)

(Al-Kahf (LA CAVERNE): 29)

 Comme il est impossible qu’Allah ordonne l’incroyance, les rhétoriciens expliquent qu’il s’agit d’un ordre qui exprime la menace.
 Par exemple lorsqu’Allah dit:

( Mangez et buvez jusqu'au moment où vous pourrez distinguer un fil blanc d'un fil noir )

(Al-Baqara (LA VACHE): 187)

 Cela est un ordre qui exprime la permission.

 Allah, exalté soit-Il, dit:

( Mariez les célibataires qui vivent parmi vous )

(An-Noûr (LA LUMIERE): 32)

 Ici le verset exprime un ordre recommandé dans la mesure où une preuve évidente réversible ne s’impose.
 Ainsi, tout ordre cité dans le Coran est une obligation recommandée. Allah dit à cet égard:

( Prenez ce que le Prophète vous donne, et abstenez-vous de ce qu'il vous interdit. )

(Al-Hachr (L'EXODE): 7)

 Comment alors ne pas le prendre en modèle et ne rien connaître de sa biographie ?
 Comment appliquer cet ordre recommandé sans en connaître la teneur. Il faut donc chercher à savoir la portée générale de la Sunna (tradition) verbale du Messager d’Allah (bénédictions et paix d'Allah sur lui). Si Allah dit:

( Vous avez, dans le Prophète d’Allah, un si bel exemple pour celui qui espère en Allah et au Jugement dernier )

(Al-'Ahzâb (LES COALISES): 21)

 Comment sera-t-il un exemple pour vous si vous ignorez sa biographie, comment il s’est marié, se comportait avec ses épouses, ses enfants, son beau-fils, ses filles, ses voisins, ses Compagnons et ses amis, en temps de guerre et de paix, dans l’aisance et la pénurie ? Comment deviendra-t-il un exemple pour toi si tu ne connais pas sa biographie ?

Des exemples pratiques de la biographie du Prophète:

 Allah lui fit goûter la pauvreté.

La première scène:

 Une fois il était rentré chez lui en ayant faim ; 'Aïcha raconte la scène:
 ( Le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) demanda une fois en entrant:

((Qu’avez-vous (comme nourriture) ?)) Nous répondîmes: ( Rien. ) --- ((Je suis donc en état de jeûne (je continue mon jour et le compte un jour de jeûne). )) dit-il.

La deuxième scène:

 Un jour qu’il avait beaucoup de biens, un des chefs des tribus lui demanda:

( A qui appartient cette vallée de moutons. --- (( A toi)) lui répondit-il. ) --- ( Tu te moques de moi ? ) demanda l’homme. --- ((Non)) par Allah répondit le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui). --- ( J’atteste que tu es le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), dit l’homme, car tu donnes comme celui qui ne craint pas la pauvreté. ).

La troisième scène:

 Allah lui fit vivre l’oppression à al-Tâ’if où ils le démentirent, se moquèrent de lui et encouragèrent leurs garçons à lui jeter des pierres. Il fit cette prière et dit:

((Si Tu n’es pas en colère contre moi, je n’y attache aucune importance, ô Seigneur. Mais si cela signifie que Tu es en colère contre moi, Tu as droit aux reproches jusqu’à ce que Tu sois satisfait. Si cela n’a aucun rapport avec Ta colère ou Ton agrément, je n’y attache aucune importance mais Ta miséricorde est plus ample pour moi.))

La quatrième scène:

 imageLorsqu’Allah lui fit goûter la victoire à la Mecque, il aurait pu juste bouger le petit doigt pour anéantir ses ennemis qui lui ont fait la guerre durant vingt ans mais il dit:

(( Que pensez-vous que je ferai de vous ?)) --- ( Tu es un frère généreux et un neveu généreux. ) répondirent-ils. --- ((Partez, vous êtes libres. )) leur dit-il. C’est pourquoi Abou Soufiyâne s’exclama: ( Que tu es équitable ! Que tu es miséricordieux ! Que tu es clément ! )

 Il a ainsi goûté à l’oppression, au triomphe et à la pauvreté.

La cinquième scène:

 Il a goûté à la richesse, à la mort du fils et dit en tenant ce fils dans ses bras:

(( Les yeux versent les larmes, le cœur s’attriste mais nous ne pouvons dire que ce qui plaît au Seigneur. Cependant nous avons de la peine pour toi Ibrahîm. ))

 Il a goûté au divorce de ses filles, un évènement très difficile.

La sixième scène:

 Il a goûté à l’incrimination injuste de sa femme chaste et pure qui a été accusée en ce qui est le plus cher à une femme. Il a patienté jusqu’à ce qu’Allah l’eusse innocentée. Lorsque le père de 'Aïcha dit à sa fille: ( Lève-toi et remercie le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), elle répondit: ( Non, par Allah, je ne remercie qu’Allah. ) et le Prophète sourit et dit:

((Tu as su remercié Allah à juste titre, Celui à qui revient le mérite de t’avoir disculpée de cette diffamation))

La septième scène:

 imageIl y avait à Médine une femme qui nettoyait la mosquée, un emploi considéré le plus bas dans la société bien que pour Allah cela soit le plus honorable des métiers ; le fait de s’occuper de l’entretien de la Maison d’Allah.  Telle était l’occupation d’Ibrahîm (Abraham) qu’Allah a mentionné en disant:

( Nous confiâmes à Abraham et à Ismaël le soin de préserver la pureté de Notre temple à l'intention de ceux qui viendront y accomplir des circuits rituels, faire une retraite ou s'incliner et se recueillir. )

(Al-Baqara (LA VACHE): 125)

 Avec cela, lorsque cette femme mourut, les Compagnons du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) pensèrent qu’elle ne valait pas la peine de le déranger pour elle. Ne la voyant pas comme d’habitude, il demanda de ses nouvelles et ils lui répondirent qu’elle était morte. Il se fâcha et dit:

((Si vous m’en aviez informé ?))

 Abou Houraïra nous le raconte ainsi:
 ( Un homme noir, ou une femme noire, nettoyait la mosquée. Le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) demanda de ses nouvelles et ils lui répondirent qu’elle était morte.

((Pourquoi ne m’en avez-vous pas informé, guidez-moi vers sa tombe)),

 Dit-il, et il y accomplit la Salât mortuaire. )

 

(Al-Boukhari, Mouslim)

 

 Par un geste exceptionnel, il alla vers sa tombe et lui fit la Salât mortuaire alors qu’elle était déjà enterrée. Tel est l’islam.

La huitième scène:

 Une scène qui dénote l’islam: Un bédouin entre chez le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) alors qu’il était entouré de ses compagnons et demande: ( Qui d’entre vous est Muhammad ? ) Qu’est-ce que cela prête-t-il à suggérer ?

La neuvième scène:

 imageEgalement une autre scène: Le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) était avec ses Compagnons en voyage et ils voulurent apprêter une brebis. L’un d’eux dit: ( Moi je l’égorge. ) Le deuxième dit: ( Moi, je la dépouille. ) Le Troisième dit: ( Moi, je la cuisine. ) Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) leur répondit:

(( Et moi je ramasse les fagots nécessaires pour la cuisson. )) --- ((Nous pouvons le faire à ta place dirent-ils. Je sais que vous pouvez le faire à ma place mais Allah n’aime pas qu’un être se distingue de ses compagnons)) leur dit-il.

La dixième scène:

 Durant la bataille de Badr, les Compagnons étaient au nombre de 114 hommes avec peu de montures et avaient le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) comme commandant et leader de la nation, le Messager d’Allah et le Prophète de la communauté. Il leur recommanda d’utiliser une monture pour trois personnes et ajouta qu’il allait en partager une avec Abou Loubâba et ‘Ali. Il monta et, lorsque son tour vint de marcher, ses Compagnons le prièrent de demeurer sur la monture mais il leur dit:

((Vous n’êtes pas plus capable de marcher que moi et je ne suis pas moins désireux que vous de la rétribution d’Allah.))

 Allah dit:

( Vous avez, dans le Prophète d’Allah, un si bel exemple pour celui qui espère en Allah et au Jugement dernier et invoque Allah fréquemment)

(Al-'Ahzâb (LES COALISES): 21)

La onzième scène:

 Avant de mourir, il prêcha les Musulmans et dit: (( Si j’ai pris de l’argent à quelqu’un voici mon argent qu’il en prenne, si j’ai fouetté le dos de quelqu’un, voici mon dos qu’il s’en venge, si j’ai insulté quelqu’un qu’il me le rende sans craindre la dispute car elle n’est pas dans mes habitudes ni n’est de ma nature)). C’est ainsi qu’était le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui).

La douzième scène:

 Une fois, après qu’il ait reçu la Révélation, la mère des croyants Khadîdja lui dit de prendre un peu repos, il lui répondit:

((Il n’y a plus de temps pour le repos, Khadîdja. ))

La treizième scène:

 imageIl ne supportait pas de voir une bête chargée au-dessus de sa force, il avait de la compassion pour toutes les créatures. Une fois qu’il accomplissait la Salât d’al-Fadjr, il entendit un enfant appeler sa mère en pleurant. Il raccourcit la prière en récitant sourate al-Ikhlâs (Le Monothéisme pur). Il le fit par compassion pour l’enfant et dit qu’Allah n’avait pas de miséricorde pour celui qui n’en éprouvait pas pour les autres.

C’est ainsi qu’était le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui):

 imageL’évocation de la biographie du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) fait resplendir nos esprits et embaume notre assemblée. Nous devons le prendre en exemple: Dire Assalamou alaykoum (que la paix soit sur vous) en rentrant chez soi, ne pas hausser la voix en parlant, saluer la famille, être modeste avec ses membres et passer du temps avec ses enfants. Lorsque le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) accomplissait la Salât, al-Hassan et al- Hussein lui montaient sur le dos en foi de quoi, il allongeait sa prosternation pour ne pas les gêner dans leur jeux. Il disait:

((Soyez généreux envers les femmes, le généreux est celui qui l’est envers elles et le malhonnête est celui qui l’est envers elles. Elles triomphent du généreux et sont vaincues par le malhonnête, et moi je préfère être un généreux défait plutôt qu’un malhonnête triomphant. ))

 Il dit un jour à une femme:

 

((Sache, ô toi femme et fais savoir aux autres femmes qu‘être une bonne épouse égale la lutte pour la cause d’Allah. La femme qui passe son temps à s’occuper de sa maison et de ses enfants sera avec moi au Paradis. ))

 imageMes frères, lisez la biographie du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) et prenez sa chasteté en modèle.
 ( Nous étions un peuple ignorant, nous adorions les idoles, mangions les bêtes mortes, accomplissions des turpitudes, rompions les liens de parenté, étions de mauvais voisins et le fort d’entre nous dévorait le faible Jusqu’à ce qu’Allah nous ait envoyé un messager d’entre nous dont nous connaissions l’ascendance, la véracité, l’honnêteté et la chasteté ).
 Il était véridique dans ses paroles, honnête dans ses transactions et chaste dans les situations où les passions sont en effervescence, des traits qui sont les piliers des principes moraux. C’est ainsi qu’était le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui).
 Un de ses compagnons fut arrêté durant son émigration et prêta serment à ses détenteurs qu’il ne combattra jamais contre eux pour qu’ils le relâchent. Ils le laissèrent et le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) fut très heureux de ce qu’il fit. Deux ans plus tard, les Musulmans apprêtèrent une expédition et, ayant oublié son serment, l’homme voulut partir avec les combattants mais le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) lui dit:

((Arrête, ne leur as-tu pas fait serment ? ))

 imageC’est là notre prophète honorable, serait-il possible que nous fêtions sa date de naissance une fois par an ? Il faut lire sa biographie et ses hadiths chaque jour. Il n’est pas convenable que nous lui consacrions un seul jour, notre vie doit être entièrement une expression d’amour pour lui, et une identification à sa méthode:

 

( Dis-leur: ( Si vous aimez Allah réellement, suivez-moi et Allah vous aimera et vous pardonnera vos péchés.)

('Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN): 31)

 Lui emboîter le pas est la seule preuve d’amour pour le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) qu’Allah accepte de celui qui le proclame.

( Allah - ainsi que Son messager - est plus en droit qu'ils Le satisfassent )

(At-Tawba (LE DESAVEU ou LE REPENTIR): 31)

 Le verbe de ce verset est au singulier et les savants disent que la satisfaction du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) est l’essence même de la satisfaction d’Allah.

( Un Prophète, issu de vous-mêmes, est venu vers vous ! Il compatit à ce que vous endurez et il est plein de sollicitude pour vous, car il est toute bonté et toute compassion pour les croyants ! )

(At-Tawba (LE DESAVEU ou LE REPENTIR): 128)

 Par Allah, j’approuve beaucoup les célébrations, j’assiste à beaucoup d’entre elles et je fais des discours mais je souhaite que nous ne nous satisfassions pas de l’éloge du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) parce que l’essentiel est de le suivre, non de se contenter à faire son éloge. Si un fils ignorant a un père savant et que ce fils se mette toute sa vie à faire les louanges de son père, il restera ignorant et son père restera savant. Nous ne parviendrons à aucun bien si nous ne mettons pas à exécution la méthode du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) et sa sunna.
 Faites vos comptes avant que l'on vous en demande et pesez vos œuvres avant qu’elles ne le soient pour vous. Sachez que l’Ange de la mort nous a dépassés pour aller vers d’autres et qu’il dépassera d’autres pour parvenir à nous. Nous devons prendre nos précautions. Le sage est celui qui agit pour après la mort et le malavisé est celui qui se livre à ses passions et se contente de s’adresser à Allah en faisant des vœux. Louange à Allah Seigneur de l’univers.

***

Le deuxième sermon:

 Louange à Allah Seigneur de l’univers. J’atteste qu’il n’y a d’autre divinité à part Allah L’Allié des vertueux et j’atteste que Muhammad, aux moralités majestueuses, est Son serviteur et Son messager. Ô Allah, bénis Mohammad, accorde-lui la paix et le salut ainsi qu’à sa famille et à tous ses Compagnons.

L’important est de suivre le Prophète et non rechercher sa bénédiction:

 imageIl y a un évènement approprié que j’aimerais vous mentionner: Une fois que j’accomplissais une ‘Oumra, dont Allah m’a fait grâce, j’ai eu envie d’accomplir la Salât là où le faisait le Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) devant le petit Mihrâb (niche) qui se trouve dans sa mosquée et non le grand. Je me rappelle que j’ai attendu mon tour une heure ou deux pour accomplir deux Rak‘a (unité de prière). Allah m’a pourvu la grâce de me faire pleurer et de prier avec dévotion. Mais au terme des deux Rak‘a, je fus hanté par une pensée qui m’a troublé. J’ai pensé que si un grand savant titulaire de trois doctorats, auteur de cent livres, assis derrière un bureau luxueux avait un serviteur qui ne sait ni lire ni écrire et qui s’installe à sa place en son absence, est-ce que ce dernier sera plus estimé par les gens ? Pas d’une semelle.
 Je ne suis pas contre la recherche de la bénédiction, bien au contraire, je l’apprécie mais je trouve que cela ne suffit pas. Elle ne te suffira pas seule, si tu ne suis pas les pas du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) et même si tu possèdes un de ses cheveux. Si le serviteur que j’ai mentionné avait pris le diplôme de l’école primaire et continué ses études jusqu’au bachot, il aurait suivi les pas de son maître. Je me sens très heureux lorsque je me trouve à Médine près du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) mais on ne doit être vraiment heureux qu’en le suivant, en traitant son épouse comme il le faisait, en élevant ses enfants comme il le faisait, en prenant en considération le liauthor et l’illiauthor. La recherche de la bénédiction ne sert à rien si le volume du Coran est placé dans la voiture tout en suivant de ses yeux tout ce qui se passe dans la rue.
 Une personne peut mettre dans son magasin un tableau ou se trouve cette inscription:

( En vérité, Nous t'avons accordé une victoire éclatante )

(Al-Fat-h (LA VICTOIRE ECLATANTE): 1)

 Si elle falsifie les marchandises et prononce de faux serments, ceci ne sera que du folklore inadmissible. Abou Houraïra rapporta que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) dit:

(( Allah ne s’attarde pas sur vos aspects ni vos biens mais Il observe vos cœurs et vos œuvres.))

(Mouslim)

 imageLa mosquée a deux missions: vous en prenez des instructions et vous obtenez une rétribution en assistant à un discours ou à une leçon religieuse ou en y accomplissant la Salât. Quant à l’exercice de votre religion, cela se passe dans votre maison, dans votre magasin, dans vos propos, dans vos regards, dans vos oreilles. Vous dîtes des médisances, vous jetez des regards illiauthors et vous écoutez des chansons subversives, ensuite vous célébrez l’anniversaire du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) !
 Célébrer cette fête est une belle chose, je bénis ce genre de fête et j’ai des preuves qu’elle est obligatoire. Mais je ne peux la considérer en tant que culte parce que cela sera une Bid‘a (innovation). Moi je lui donnerai plutôt le nom d’invitation à Allah, de connaissance du Messager d’Allah (bénédictions et paix d'Allah sur lui). Mais que vous pensiez à le suivre tout en vendant des produits illiauthors pour ensuite vous justifier que ( cela est nécessaire, Allah nous pardonnera, bénédictions et paix sur notre bien-aimé le Prophète’ ) ; cet amalgame ne mène à rien. Avant de demander la bénédiction pour lui, arrête de promouvoir les produits illiauthors et ne sois pas illusionniste.
image Je reçois des questions variées, entre autres: ( Faîtes des invocations à Allah pour que je porte le voile. ) Le port du voile est une décision que la jeune fille prend elle-même. La question est pareille à ceux qui viennent demander le succès pour leurs fils.
 Un roi a demandé à un grand savant: ( Invoque Allah pour moi. ) Il lui répondit: ( Ne fais pas des injustices et tu n’auras pas besoin de mon invocation, tu n’as qu’à suivre la voie droite. )
 J’insiste à ce que vous suiviez les pas du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) et que vous le preniez comme modèle au lieu d’organiser de grandes cérémonies en commémoration de son anniversaire. Par Allah, l’histoire de sa vie capte les esprits, change entièrement l’atmosphère, nous emplit de confiance en cette religion, de bonheur et d’optimisme. Allah dit:

( Tous les récits que Nous te rapportons sur les prophètes sont destinés à raffermir ton cœur. )

(Hoûd: 120)

 La bravoure sera de le suivre, de le prendre comme modèle, de faire en sorte que votre maison, votre magasin et votre travail suivent les règles musulmanes.
 Un homme qui met au point les moteurs en panne m’a raconté : ( avant de me réconcilier avec Allah, c’est à peine que je soudais un fil détaché d’un moteur contre cinq mille Livres que je prenais au propriétaire après lui fait une mise en scène du travail que j’ai réalisé,. Mais après avoir renoué avec Allah, je ne demande pas plus que vingt-cinq Lires pour un travail pareil ).
 Telle est l’attitude du véritable musulman. Il s’en tient au liauthor.
 Le dévot n’est guère celui qui survole l’espace ni celui qui foule la surface de l’eau ; c’est plutôt celui qui respecte les limites du liauthor et s’écarte de l’illiauthor.
 Faire preuve de dévotion signifie qu’Allah te voit là où il t’a ordonné, et qu’Il te recherche en vain là où il te l’a prohibé.
 Chers frères, Allah, exalté soit-Il, dit:

( En vérité, les alliés d’Allah ne connaîtront ni crainte ni peine, * ceux qui ont la foi et qui craignent le Seigneur )

(Yoûnous - (JONAS): 62-63)

 Le Coran définit le dévot comme étant un croyant qui applique les recommandations d’Allah avec zèle.

Un souhait et un commentaire:

 imageMes frères, je souhaiterais que vous assistiez à un cercle d’études qui aura pour sujet un hadith honorable, que vous achetiez un recueil de hadiths où un CD avec des hadiths authentiques, que vous assistiez à une leçon qui soulève la biographie du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui) ou que vous en achetiez le livre ou le CD puis que vous les mettiez en vigueur dans votre vie quotidienne. C’est cela qui est digne du Messager d’Allah.
 En guise de commentaire: Nous célébrons la fête des mères, je ne m’y oppose pas et, de par la nature de notre culture islamique, de nos liens familiaux, de la compassion qui inonde le cœur de la mère, de la bienséance qui anime le cœur de son enfant, si cet enfant ne rend pas visite à sa mère tous les jours et ne se soumet pas à ses désirs, il ne fera pas preuve de piété filiale. En un mot la fête des mères est célébrée dans le monde islamique 365 jours par an. Alors que dans le monde occidental la situation est sinistre, des années passent sans que le fils ne songe à visiter sa mère.
 J’ai un ami médecin qui vit à Londres au sixième étage et qui a devant lui une maison. Malgré le froid qui règne dans cette ville, les gens ont senti une mauvaise odeur et, en forçant la porte de cette maison d’en face, ils virent que son propriétaire était mort depuis six mois. Malheureusement, il avait quatre enfants qui vivaient dans la même ville. Aucun des fils n’avait pensé à voir son père durant les six mois, même pas une fois.
 Ceux-là ont besoin de célébrer la fête des mères, quant à nous, nous ressentons un besoin urgent de rendre visite à nos mères tous les jours, notre mode de vie est assez différent de celui du monde occidental ; notre mode de vie est une révélation du ciel et se nomme la bienfaisance envers les parents.
 Actuellement nous importons leurs fêtes occidentales.
 Je ne suis pas contre la fête des mères mais je vois qu’il faut la célébrer 365 jours par an comme nous devons le faire pour l’anniversaire du Prophète (bénédictions et paix d'Allah sur lui). Ce sont là nos fêtes comme le dit Allah, glorifié soit-Il:

( Ton Seigneur t'ordonne de n'adorer que Lui, de traiter avec bonté ton père et ta mère. )

(Al-'Isrâ' (LE VOYAGE NOCTURNE): 23)

 Ainsi, Allah place la bienfaisance envers les parents au niveau de Son adoration.

L’invocation:

 Ô Allah, guide-nous parmi ceux que Tu as guidés, préserve-nous parmi ceux que Tu as préservés, prend-nous comme alliés parmi ceux que Tu as pris comme alliés, bénis ce que Tu nous as accordé, protège-nous du mal que Tu as décrété, car c’est Toi qui décide et nul ne décide pour Toi. Certes, ne sera pas humilié celui que Tu as pris comme protégé et ne sera pas honoré celui que Tu as pris comme ennemi, béni et exalté sois-Tu. Louange à Toi pour ce que Tu as décrété. Nous demandons pardon auprès de Toi, Ô Allah, pour tous nos péchés, et nous nous repentons.image O Seigneur, guide-nous vers les bonnes actions, nul autre n’y guide que Toi. O Seigneur, guide-nous vers les bonnes moralités nul autre n’y guide que Toi. O Seigneur, réforme nous notre foi qui est l’immunité de nos affaires et réforme nous ce bas monde dans lequel nous avons notre subsistance et réforme notre vie future où nous retournerons vers toi fais que notre vie soit un surplus de bien et notre mort un repos de tout mal. Notre Seigneur, Maître des mondes, O Allah, Fais que nous suffise ton liauthor pour nous dispenser de l'illiauthor, et Ton obéissance pour nous dispenser de Ta désobéissance et enrichis nous par une grâce qui ne provient pas d'un autre que Toi. Ô Allah, par Ta grâce et Ta miséricorde, fais que la parole véridique et celle de la religion soit la plus élevée, fais vaincre l’Islam et les Musulmans où qu’ils soient de par le monde. O Allah, assiste leurs souverains à faire ce que Tu apprécies et ce qui te rend satisfait. Tu fais ce que tu veux, Tu es Omnipotent et digne de répondre à nos sollicitations. Ô Allah vient à notre secours et ne nous rends pas ingrats, ne nous fais pas souffrir de la famine, ne nous traite pas comme Tu le fais pour les pécheurs, ô Seigneur de l’univers. Ô Allah vient à notre secours et ne nous rends pas ingrats, ô Allah vient à notre secours et ne nous rends pas ingrats, ô Allah vient à notre secours et ne nous rends pas ingrats. Ô Allah, par Ta grâce et Ta miséricorde, fais que la parole véridique et celle de la religion soit la plus élevée, fais vaincre l’Islam et les Musulmans, humilie le polythéisme et les polythéistes, anéantis Tes ennemis, les ennemis de la religion et que leur anéantissement vient d’eux, fais que le mal se retourne vers eux, ô Seigneur de l’univers. Fais triompher Tes serviteurs croyants partout au monde Tu en es capable et à la hauteur de nous exaucer.

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers