Au Nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

 Louange à Allah, Seigneur de l’univers, que la paix et le salut soient sur le Prophète, sur les siens et tous ses compagnons.
 Ô Allah, apprends-nous ce qui nous est profitable, permets-nous de tirer avantage de nos connaissances, et de les approfondir, Ô Seigneur de l’univers.

A propos de la servitude :

 Allah, exalté soit-Il dit :

 

(Tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre se rendront auprès du Tout Miséricordieux, [sans exception], en serviteurs). (Il les a certes dénombrés et bien comptés). (Et au Jour de la Résurrection, chacun d’eux se rendra seul auprès de Lui.) (A ceux qui croient et font de bonnes œuvres, le Tout Miséricordieux accordera Son amour)

 

Coran 19, MARYAM (MARIE) : 93-96

 Quel est le sens de: Je suis le serviteur d'Allah? Quelles sont les exigences de cette servitude ?
 On a vu lors du cours traitant du monothéisme que le musulman ne se soumet à personne, ne fonde ses espoirs que sur Allah Exalté Soit-Il, l'homme n'est censé avoir qu'Allah comme Seigneur, et ne doit en aucune sorte témoigner de la servitude qu'à Allah Qui est Son Créateur; Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) nous a appris que le fait de reconnaître notre servilité, notre faiblesse et notre déroute pour Le Créateur est un des motifs qui soulagent nos peines, et dissipent nos soucis.
 Abdullah, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit que tout individu qui passe par un état affectif pénible ou est pris de tristesse, implore Allah, exalté soit-Il, en disant :

((Ô Seigneur ! Je suis ton serviteur, fils de ton serviteur, fils de Ta servante. Mon toupet est dans Ta main ; Ton jugement (en ce qui me concerne) est effectif ; ce que Tu as décrété pour moi est juste. Je T’implore par tous les noms qui sont les Tiens que Tu as optés pour Toi, que Tu as révélés à une de Tes créatures ou dévoilés dans Ton livre ou dont Tu as gardé secrets chez Toi dans la science de l’inconnu ; Fais que le Coran ranime mon cœur, illumine ma poitrine, dissipe mes soucis et fais disparaître ma tristesse et mon chagrin. ))

 Allah le dispensera à coup sûr de ses soucis, de sa tristesse et le soulagera)) Ô Messager d’Allah ! Sommes-nous tenus d’apprendre cette invocation ? Lui a-t-on demandé

((Quiconque l’a entendue est appelé à la retenir))

 Leur a-t-il répliqué.

 

 On arrive à saisir le sens du mot (Servilité) à travers les points suivants :
 Celui qui les découvre chez lui a déjà accompli les exigences de se servilité, par contre celui qui s'en trouve privé, devrait rattraper l'occasion car il n'y a plus de temps.
 Le serviteur n'a que l'accès de Son Seigneur, Sa Grâce et Ses Égards, Si Son Seigneur le néglige, il est perdu, personne ne l'abrite, ni ne le traite avec bienveillance ; il est extrêmement égaré, c'est comme s'il se disait : ô Allah, il ne m'est guère possible de me passer de Toi, même pas une semelle de seconde, je n'ai d'Autre que Toi pour me protéger ou pour me refugier, je suis Ton humble serviteur. Celui qui tient un tel langage, fait partie des serviteurs obéissants à Allah Le Miséricordieux Qui dit :

(Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s’adressent à eux, disent: «Paix»,) (qui passent les nuits prosternés et debout devant leur Seigneur) (qui disent : «Seigneur, écarte de nous le châtiment de l’Enfer». - car son châtiment est permanent).(Quels mauvais gîte et lieu de séjour!)(Qui, lorsqu’ils dépensent, ne sont ni prodigues ni avares mais se tiennent au juste milieu).(Qui n’invoquent pas d’autre dieu avec Allah et ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf à bon droit; qui ne commettent pas de fornication - car quiconque fait cela encourra une punition) (et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie ][sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre ; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux] ; [et quiconque se repent et accomplit une bonne œuvre c’est vers Allah qu’aboutira son retour.) (Ceux qui ne donnent pas de faux témoignages; et qui, lorsqu’ils passent auprès d’une frivolité, s’en écartent noblement ;] [qui lorsque les versets de leur Seigneur leur sont rappelés, ne deviennent ni sourds ni aveugles) (et qui disent : «Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux). (Ceux-là auront pour récompense un lieu élevé [du Paradis] à cause de leur endurance, et ils y seront accueillis avec le salut et la paix,) (pour y demeurer éternellement. Quel beau gîte et lieu de séjour !)

Coran 25, AL FURQĀNE (LE DISCERNEMENT) : 63-76

 La servilité implique l'engagement de se prosterner, de se soumettre et de se fier à Allah Exalté Soit-Il, de Lui obéir de bon gré, d'éviter Ses Prohibitions, de quémander Son Soutien éternellement, de se réfugier auprès de Lui, de compter sur Lui et de Le prendre pour Garant.
 De surplus, ce terme signifie: ô Allah mon bien et mon âme t'appartiennent, tout ce qui est en ma possession, tout ce dont tu m'as fait grâce, toutes les faveurs dont tu m'as entouré sont des privilèges de Ta Part pour Ton obéissant Serviteur.
 Parmi les indices de cette servitude, l'individu ne doit pas disposer de ce qu'Allah lui a prodigué sans Sa Permission. Le Prophète a dit :

 

((Mon toupet est dans Ta Main)).

 C'est Toi Qui disposes de moi à Ta guise, comment pourrait celui qui a l'âme, le front, et le cœur- qui est entre deux de Ses Doigts-, le décès, la vie, le bonheur, le malheur, la santé, les épreuves, comment pourrait ce serviteur dont Allah dispose totalement, se soustraire à Sa Volonté ? Sa propre personne est entre Ses Mains, exalté soit-Il.
 Dès que le serviteur reconnaît que son front et ceux de ses confrères sont entre Les Mains Divines, qui en dispose librement, il s'adonne complètement à Lui, ne craignant rien, n'implorant rien sauf Lui, ils ne sont guère considérés parmi les propriétaires mais parmi les serviteurs oppressés, donc celui qui se voit vivre cette scène, devient démuni et aspire à Son Créateur, de là son monothéisme, sa servilité et sa confiance en Son Créateur se redressent et se rectifient.
 Ô Allah, permets-nous de Te connaître à fond, pour mériter d'emprunter l'éthique de Ta Vénération et de ne pas la dépasser pour T’appartenir, Ô Le plus Généreux des généreux.

 

 

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers