Au Nom d'Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

   Il arrive parfois qu’une clause en droit soit conforme à un article dans la législation islamique. Il conviendrait donc de savoir à ce niveau, si la personne qui a renoncé à entreprendre un certain acte rendu illicite à la fois par le droit ainsi que par la disposition religieuse, l’aura fait par crainte d’Allah (Exalté soit-Il) ou par crainte de la pénalité éventuelle qu’elle recevra ? On ne peut nous

prononcer là-dessus. Mais par une sagesse extrême, infinie et absolue, Allah (Exalté soit-Il) a établi dans Sa Législation des interdictions qui ne sont pas identiques aux lois positivistes et que j’appelle l’adoration de la sincérité ou de la loyauté. 

Il est installé dans sa chambre quand soudain apparaît sur le balcon d’en face une femme à demi vêtue, sur le coup, il détourne le regard. Qui fut avisé de ce détournement du regard ? Aucun être sur terre, Seul Allah en a pris connaissance. 
   A mesure que la foi s’accroît, la dévotion va augmentant ; le Messager d’Allah (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) dit : 

((Deux Rak’a accomplies par un dévot valent mieux que mille autres accomplies par quelqu’un qui consomme tour à tour des actes licites et d’autres illicites.))


Al-Djame’ as-Saghir d’après Anas

   Celui qui s’est conformé aux lois et aux règles en public, aura respecté les gens et les aura redoutés mais lorsqu’il se trouve seul…

(( Celui dont la piété ne l’empêche pas d’accomplir un acte de désobéissance en étant seul ne jouira pas de la récompense d’Allah pour l’ensemble de ses actes ))


(Musnad Chihab) d’après Anas ibn Malik

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers