Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux

   Louange à Allah Seigneur de l’univers, que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur notre maître Muhammad qui croit en la promesse d’Allah, le digne de confiance. Ô Allah, fais-nous sortir des ténèbres de l’ignorance et des illusions vers les lumières de la connaissance et de la science et des impuretés des passions vers le Paradis du voisinage.

Avec le nom d’Allah Al-Mawla (Le Patron, Le Protecteur, L’Allié) :


    Nous continuons avec un des Plus Beaux Noms d’Allah, Al-Mawla (Le Patron, Le Protecteur, L’Allié), qui désigne celui qui prend en charge Ses serviteurs croyants, prend soin d’eux, les éduque et les guérit.

(Allah est le Maître tutélaire de ceux qui ont foi en Lui.) 

(Coran 2, Al-Baqara (LA VACHE) : 257)

(… car Allah est le Protecteur des croyants, tandis que les infidèles n'ont personne pour les soutenir.)

(Coran 47, Mouhammad : 11)

 

   C’est pourquoi les savants ont fait la différence quant à la compagnie d’Allah à Ses serviteurs : celle particulière et celle générale :

(Il est toujours avec vous où que vous soyez)

(Coran 57, Al-Hadîd (LE FER) : 4)

   Il est avec vous et avec toute créature, avec le croyant comme avec le mécréant, par Sa science. Mais s’Il dit :

(Allah est avec les croyants)

(Coran 8, Al-'Anfâl (LE BUTIN) : 19)

Il est avec eux, en cette compagnie particulière, pour les soutenir, les faire triompher et les mener à la réussite. Si Allah te soutient, qui pourra te nuire ? S’il est contre toi, qui pourra te soutenir ? Ô Seigneur que peut perdre celui qui Te trouve et que peut trouver celui qui Te perd ?

La compagnie particulière exige le patronage seigneurial :

   Le hadith suivant démontre cette compagnie, le soin et la protection qui y ont lieu. Al-Boukhari a rapporté d’après Abou Houraïra que le Prophète (bénédiction et paix sur lui) dit en répétant ces paroles de son Seigneur : 

 ((J’ai effectivement déclaré la guerre à quiconque sera hostile à l'un de Mes alliés...))

Al-Boukhari


  Le terme guerre n’a été mentionné qu’à deux endroits, une dans le Coran et une autre dans le hadith. Le premier au sujet de l’usure : 

(Et si vous ne le faites pas, attendez-vous à une guerre de la part d’Allah et de Son Prophète.)

(Coran 2, Al-Baqara (LA VACHE) : 279)

   Allah n’a menacé de déclarer la guerre à aucun pécheur dans le coran à l’exception de celui qui pratique l’usure ; et une deuxième fois dans le hadith en disant :

 ((J’ai effectivement déclaré la guerre à quiconque sera hostile à l'un de Mes alliés...))

Al-Boukhari

   Ainsi, avant de te tenir en ennemi face à la vérité, as-tu réalisé qui est l’autre parti ?
    Dans notre vie quotidienne, avant de se montrer insolent à l’égard d’un représentant du gouvernement, la personne réfléchit avant d’agir parce qu’elle tient compte de l’autre parti. Que celui qui passe outre la religion d’Allah et de Sa législation, fait outrage à ce qui est sacré dans la vie des Musulmans, s’attende à une guerre qu’Allah, exalté soit-Il, lui déclarerai :

((Quiconque se montre hostile à l’égard d’un de Mes alliés qu’il se prépare à une guerre que Je lui déclarerai))


Al-Boukhar

La conception de l’allié d’Allah dans le Coran :

1-  L’allié d’Allah est celui qui a foi en Allah :

   Qui est l’allié d’Allah et quelle la conception de ce terme d’après le Coran ?

(En vérité, les alliés d’Allah ne connaîtront ni crainte ni peine, * ceux qui ont la foi et qui craignent le Seigneur…)


 

(Coran 10, Yoûnous - (JONAS) : 62-63)

  Tout croyant doit être l’allié d’Allah

2-  L’allié d’Allah est celui qui Le craint :

   La définition de l’allié d’Allah d’après le Coran :

(… ceux qui ont la foi et qui craignent le Seigneur…)

(Coran 10, Yoûnous - (JONAS) : 63)

   Si la religion est résumée en deux mots, le premier sera ‘croire en Allah’, et le deuxième sera ‘ ‘éviter de lui désobéir’.
   Aussi le résumé des messages de tous les prophètes comprend juste deux mots :

(Nous n'avons envoyé avant toi aucun prophète à qui il n'ait été révélé qu'il n'y a point d'autre divinité que Moi et que c'est Moi que vous devez adorer.)

(Coran 21, Al-'Anbiyâ' (LES PROPHETES) : 25)

    Les savants ont dit à cet effet : « La science ultime est l’unicité et l’œuvre ultime est la crainte d’Allah. » Si tu attestes l’Unicité d’Allah et tu prends soin de ne pas Lui désobéir, tu auras réalisé le but de ta vie et mis la main sur la vérité de la religion.
   Nous avons l’exemple de ce berger qu’Abd Allah Ibn ‘Omar a mis à l’épreuve et lui dit : « Vends-moi cette brebis et prends son prix. » Il lui répondit : « Elle ne m’appartient pas. » --- « Dis à son propriétaire qu’elle est morte ou que le loup l’a dévorée. » lui dit ‘Abd Allah. --- «Par Allah, répondit le berger, j’ai grand besoin de son prix, et si je dis à son propriétaire qu’elle est morte ou que le loup l’a mangée, il me croira sur parole, car je passe pour être honnête et sincère pour lui, mais où est Allah ? »
   Ce berger a mis la main sur l’essence de la religion.
    A  l’instant même où tu prends conscience de la présence d’Allah, tu mets ta main sur l’essence de la religion qui peut être résumée en un seul mot ‘l’intégrité morale’. Mais tant que tu ne te conformes pas à l’ordre d’Allah, tu ne récolteras aucun des fruits de la religion. Aussi le Messager d’Allah (bénédiction et paix sur lui) a  dit ce hadith Qudusy :

((J’ai effectivement déclaré la guerre à quiconque sera hostile à l'un de Mes alliés.))

   Heureux soit celui qui se tient du côté de la vérité et gare à celui qui se tient en adversaire. L’allié d’Allah est celui qui croit en Allah et évite de Lui désobéir, parce que la science ultime est l’unicité et l’œuvre ultime est la crainte d’Allah.
   Si tu crois en l’unicité d’Allah et tu l’adores, tu auras réalisé le but de ta vie. Allah, glorifié soit-Il, dit :

(Allah n'a que faire de vous châtier si vous Lui êtes reconnaissants et si vous avez foi en Lui, car Allah saura toujours gré à ceux qui Lui sont reconnaissants, et Sa science embrasse tout l'Univers.)

(Coran 4, An-Nisâ' (LES FEMMES) : 147) 

2-  La connaissance d’Allah doit être accompagnée par le rapprochement vers Lui et l’obéissance à Ses ordres :

   Connaître Allah sans essayer de se rapprocher de Lui ne signifie rien :

(Que celui qui espère donc rencontrer son Seigneur accomplisse de bonnes actions)

(Coran 18, Al-Kahf (LA CAVERNE) : 110)

    Allah, exalté soit-Il, dit :

(Dis-leur : « Je ne suis qu'un homme comme vous, à qui il a été révélé ...)

(Coran 41, Foussilat (LES VERSETS DETAILLES) : 6)

   C’est comme si Allah a voulu résumer le Coran en un seul mot :

(Dis-leur : « Je ne suis qu'un homme comme vous, à qui il a été révélé ...)

(Coran 41, Foussilat (LES VERSETS DETAILLES) : 6)

    Qu’est-ce qui lui a été révélé ?

(Dis : « Je ne suis qu'un être humain comme vous. Il m'a été révélé que votre Allah est Unique. Que celui qui espère donc rencontrer son Seigneur accomplisse de bonnes actions ...»)

(Coran 18, Al-Kahf (LA CAVERNE) : 110)

    Si tu souffres d’une maladie de peau qui ne peut être guérie que par le soleil, alors que tu te trouves enfermé dans une chambre obscure, tu peux te mettre à faire les louanges du soleil et à dire autant que tu veux ‘Le soleil est éclatant, qu’ils sont forts les rayons du soleil !’  sans que tes paroles n’aient aucun effet.

N’aies pas une foi satanique :


   La foi non accompagnée d’action est parfois nommée une foi de type satanique car Allah, glorifié soit-Il, révéla que Satan dit :

(Par Ta Puissance, dit Satan, je les égarerai tous)

(Coran 38, Sâd : 82)

   Satan a dit « Seigneur » il a donc foi en Allah. Il reconnaît qu’il est le Seigneur et le Tout Puissant. Mais il a dit :

(Tu m'as tiré du feu, alors que Tu l'as créé d'argile !)

(Coran 7, Al-'A`râf : 12)

  Il a reconnu qu’Allah est le Créateur et il a eu foi en Lui, il dit :

(Accorde-moi un délai, demanda Satan, jusqu'au jour où les hommes seront ressuscités.)

(Coran 7, Al-'A`râf : 12)

    Aussi la répétition des termes de la foi détachée de toute action ne vaut absolument rien :

(Que celui qui espère donc rencontrer son Seigneur accomplisse de bonnes actions et Lui voue son adoration sans jamais rien Lui associer !)

(Coran 18, Al-Kahf (LA CAVERNE) : 110)

Les degrés de la proximité d’Allah pour parvenir à celui de protégé :

1-Aucun de Mes serviteurs ne peut gagner le rang des privilégiés auprès de Moi qu’en accomplissant ce que Je lui ai imposé :

   Nous avons indiqué auparavant que celui qui se tient aux ordres d’Allah est sauvé tandis que celui qui fait des œuvres bienfaisantes est heureux et il y a une grande différence entre le salut et le bonheur, bien que chaque être humain souhaite les deux. Le hadith Qudusy tire cette notion au clair :

((Aucun de Mes serviteurs ne peut gagner le rang des privilégiés auprès de Moi qu’en accomplissant ce que Je lui ai imposé.))

(Al-Boukhari, d’après Abou Houraïra)

  L’accomplissement des obligations est prérequis, il passe avant toute chose, c’est le meilleur moyen pour se rapprocher d’Allah.

((Aucun de Mes serviteurs ne peut gagner le rang des privilégiés auprès de Moi qu’en accomplissant ce que Je lui ai imposé.))

(Al-Boukhari, d’après Abou Houraïra)

   Que signifie ces paroles que nous répétons sans cesse ‘c’est une obligation’ ? Cela signifie que ton bonheur en dépend. 
   Par exemple nous disons que l’aspiration de l’air est obligatoire parce que la vie de l’être en dépend, il en est de même pour l’absorption de l’eau. 
   La nourriture est également obligatoire parce que la vie de l’être humain en dépend tout comme l’eau et l’air.
   Quant à l’illicéité, elle prive l’être du bonheur et du salut. Mais lorsque tu comprendras que les recommandations de la religion sont la garantie de ton salut et non une entrave à ta liberté, tu seras savant. Si tu vois une pancarte sur laquelle est écrit ‘Défense de trépasser, champ de mines’, tu ne penses pas que celui qui a posé cette pancarte a voulu entraver ta liberté. Au contraire tu penses qu’il a cherché à te sauver. Aussi à l’instant où tu comprends que les recommandations de la religion sont la garantie de ton salut et de ton bonheur tu deviens savant, tandis qu’en pensant le contraire tu es loin de comprendre la religion.

2-  Mon serviteur continue à se rapprocher de Moi avec les œuvres surérogatoires : 

((Mon serviteur continue à se rapprocher de Moi avec les œuvres surérogatoires.))

   Le premier niveau du rapprochement d’Allah est obtenu par l’accomplissement des obligations desquelles dépendent ton salut et ton bonheur.
   Nous avons dans la religion des choses absolues et d’autres relatives. L’abandon des actes illicites est absolu, pas de disparité ni de préférence. C’est comme le verbe ‘mourir’ un des verbes qui ne permettent pas la disparité. On ne peut dire qu’untel est mort plus qu’untel. La mort est un seul état et quiconque ne meurt pas par l’épée meurt par autre chose. Les causes diffèrent mais la mort est la même. Cependant, il y a des verbes qui permettent la disparité comme le fait de dire ‘Je suis plus riche que toi’. La richesse est proportionnelle, elle peut s’accroître ou diminuer. La droiture, elle, ne peut admettre la disparité, elle est absolue. Nous devons absolument abandonner ce que le Prophète (bénédiction et paix sur lui) nous a interdit.
   Par exemple la citerne de carburant liquide a une qualité positive et une autre négative. Elle est hermétique. Tu y mets mille litres, tu la fermes bien et tu t’absentes cent ans, tu la trouves dans le même état dans lequel tu l’as abandonnée. Si la citerne n’était pas hermétique tu trouverais que la quantité a diminué car le manque d’étanchéité est proportionnel. La quantité peut diminuer après un mois, une semaine, une année ou une heure. Somme toute, la perméabilité est relative tandis que l’étanchéité est absolue.       La droiture est de même absolue, elle ne permet pas de négligence et c’est pourquoi les croyants ont reçu les mêmes ordres que les messagers. 
   Par exemple dans un hôpital, le moindre des infirmiers doit stériliser l’aiguille de l’injection tout comme le plus grand des médecins. Bien que le degré scientifique soit inégal entre eux, les deux réalisent que l’injection doit être stérilisée. L’infirmier doit la stériliser selon des règles précises et déterminées. La droiture est de même déterminée tandis que les œuvres bienfaisantes ne le sont pas. Comme nous l’avons dit, la citerne de carburant doit être hermétique mais la quantité qu’elle contient peut ne pas être précise.         On peut y mettre cent litres ou deux cents litres ou même cinq cents.
    De même le premier moyen pour se rapprocher d’Allah est déterminé, tandis que les obligations sont volontaires.

((Mon serviteur continue à se rapprocher de Moi avec les œuvres surérogatoires.))

 

Entre le serviteur de la gratitude et le serviteur de la contrainte :


   La marque du pluriel du terme arabe ‘Abd’ a deux formes : serviteurs et esclaves, et la différence est grande entre les deux. On distingue les esclaves de la contrainte et les serviteurs de la gratitude. Allah, glorifié soit-Il, dit :

(Tu n'auras aucune prise sur Mes serviteurs)

(Coran 15, Al-Hijr : 42)

   Celui-ci est le serviteur de la gratitude. Or, tous les humains sont les serviteurs d’Allah dans le sens qu’ils vivent dans la contrainte. Son salut dépend de la liquidité de son sang.  Une seule goutte qui se coagule dans une des veines de son cerveau le paralyse. L’être humain vit dans une sorte de coercition à cause de la menace d’un caillot de sang qui peut le toucher, d’une cirrhose du foie, d’une urémie (insuffisance rénale) ou une tumeur cancéreuse. Tout être est un esclave d’Allah dans ce sens qu’il est à la merci d‘Allah, ce serviteur est celui de la contrainte. Allah dit :

(… car ton Seigneur ne commet point d'injustice envers les hommes.)

 

Coran 41, Fussilat (Les Versets qui éparpillent) : 46


  Quant à l’être qui connait Allah, avance vers Lui, se soumet à Sa méthode, cet être fait partie des serviteurs d’Allah :

(Tu n'auras aucune prise sur Mes serviteurs)

(Coran 15, Al-Hijr : 42)

(Informe Mes serviteurs que Je suis le Clément, le Miséricordieux)

(Coran 15, Al-Hijr : 49)  

   La langue est très précise et la différence entre serviteur et esclave est très apparente. Aussi : 

Le rapprochement d’Allah est très facile :

((Mon serviteur continue à se rapprocher de Moi avec les œuvres surérogatoires.))

   C’est un grand honneur pour nous qu'Allah, glorifié soit-Il, nous attache à Son Essence éminente avec ce lien :

((Mon serviteur continue à se rapprocher de Moi avec les œuvres surérogatoires.))

   Cela signifie que le lien avec Allah est clair, Il aime celui qui se rapproche de Lui. Parfois l’être a affaire à des gens difficiles à humeur versatile qui n’ont pas de comportement régulier et cela est très difficile. Tandis que le lien avec le Seigneur de l’univers est très facile. Il aime les véridiques, ceux qui se fient à Lui et les repentants.        Plusieurs versets le prouvent :

(Allah aime ceux qui mettent en Lui leur confiance !)

(Coran 3, Al-`Imrân (LA FAMILLE D'IMRAN) : 159)

(Allah aime ceux qui se repentent et ceux qui se purifient.)

(Al-Baqara (LA VACHE) : 222)

(Allah aime les gens bons et judicieux.)

(Al-Baqara (LA VACHE) : 195)

(Allah aime ceux qui se repentent)

(Al-Baqara (LA VACHE) : 222)

   Ainsi les transactions avec Allah sont très faciles

((Mon serviteur continue à se rapprocher de Moi avec les œuvres surérogatoires.))

   Il y a une Salât surérogatoire, un jeûne surérogatoire, une aumône surérogatoire et une Salât effectuée pendant la nuit de même :

((Mon serviteur continue à se rapprocher de Moi avec les œuvres surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime))

   Il y a un point très délicat à remarquer :
   Si le serviteur avance vers Allah d’un pas, Allah se rapproche de lui d’enjambées. Dès que tu penses à te rapprocher d’Allah tu trouves que ton cœur s’emplit de bonheur, de tranquillité, de satisfaction. La réponse d’Allah est très rapide. Il attend ton retour vers Lui et nous avons eu parmi les transmissions que : 

((Si ceux qui tournent le dos savent Mon attente, Ma hâte à les voir quitter leurs péchés, ils se désarticuleront d’amour pour Moi et ils mourront d’envie de venir vers Moi, telle est Ma Volonté à leurs égards, que dire alors de Ma Volonté vis-à-vis de ceux qui sont déjà venus ?))

 

Les Traditions


   Lorsque tu regagnes le chemin qui te mène vers Allah, tu ne peux réaliser qu’Allah est plus heureux du repentir de Son serviteur que l’égaré lui-même qui retourne vers Lui, que le stérile qui a un enfant, que l’assoiffé qui perçoit une source.

   Le Prophète (bénédiction et paix sur lui) a représenté une scène merveilleuse d’un bédouin qui est monté sur sa chamelle et dit :

((Allah est plus heureux du repentir de Son serviteur qu’un homme campé dans une terre déserte et dangereuse qui retrouve sa monture après l’avoir perdue. Elle portait sa nourriture et sa boisson et, lorsqu’il s’est endormi et s’est éveillé, il l’a cherchée et ne l’a pas trouvée. Lorsque la faim et la soif commencèrent à le tirailler fortement, il retourna à l’endroit où il était et posa sa tête sur son coude en attendant la mort. A son réveil, il vit devant lui sa monture avec sa nourriture et sa boisson. Il prit la muselière de la bête en main et, de joie, il dit ‘Ô Allah, Tu es mon serviteur et je suis Ton Seigneur. Il a commis une erreur tellement sa joie était grande … ))

(Mouslim)

 ((Allah est plus heureux du repentir de Son serviteur que ce bédouin du retour de sa chamelle))

(Al-Boukhari et Moslim)

   C’est pourquoi, lorsque tu retournes à Allah, Il est heureux de ton retour. Lorsque le serviteur retourne à Allah, une voix se fait entendre dans les cieux et sur terre : 
  « Félicitez untel, il s’est réconcilié avec son Seigneur. »

((Mon serviteur continue à se rapprocher de Moi avec les œuvres surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime))

   Si Allah t’aime, tu ne dois te préoccuper de rien d’autre, car si Allah est avec toi, qui est-ce qui peut être contre toi. En t’aimant, Allah jette de l’amour pour toi dans les cœurs des créatures et l’exprime ainsi :

(Et J'ai répandu sur toi une affection de Ma part, afin que tu sois élevé sous Ma garde.)

(Coran 20, Tâ-Hâ : 39)

   Si Allah t’aime, tes ennemis seront à ton service et s’Il te délaisse, même tes bien-aimés te traiteront mal.

((Mon serviteur continue à se rapprocher de Moi avec les œuvres surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime))

Comment l’Alliance d’Allah se manifeste-t-elle aux croyants :

   Que signifie ‘Allah est L’Allié des croyants ?

1- Si Je l’aime, Je serai son ouïe par laquelle il perçoit les sons:

((Si Je l’aime, Je serai son ouïe))

   Nous voilà arrivés au Nom d’Allah « al-Waly » (Le Patron, Le Protecteur, L’Allié). L’être humain ordinaire entend des milliers de sujets durant sa vie, alors que l’ouïe du croyant est ajustée à la méthode d’Allah.
   Il est quasiment impossible que notre vie à tous puisse contenir tout le mal parce qu’il est divers. C’est comme en géométrie : il n’y a qu’une ligne droite qui peut aller d’un point à l’autre. En essayant d’en dessiner un autre il se pose sur le premier. C’est pourquoi le bien ne se diversifie pas, et la preuve se trouve dans les paroles d’Allah, glorifié soit-Il :

(Telle est Ma Voie dans toute sa rectitude. Suivez-la ! Ne suivez pas les pistes tortueuses qui ne feront que vous éloigner de la Voie du Seigneur !)

(Coran 6, Al-'An`âm (LES BESTIAUX) : 153)

   Entre deux points des millions de lignes fausses ou courbes peuvent passer mais il n’y a qu’une seule ligne droite. C’est pourquoi on dit : 
   « Le combat entre deux vérités ne peut avoir lieu parce que la vérité ne peut se diversifier alors que le combat entre le bien et le mal ne peut durer, parce qu’Allah soutient la vérité, quant au combat entre deux faux, il ne prend jamais fin. L’écart est grand entre un combat qui en principe ne peut se livrer, un autre qui ne peut durer longtemps et un troisième qui ne prend jamais fin »
   Allah, exalté soit-Il, dit :

(Il les fait émerger des ténèbres)


(Coran 2, Al-Baqarah (LA VACHE) : 257)


  Les ténèbres sont au pluriel

(… vers la lumière)

(Coran 2, Al-Baqarah (LA VACHE) : 257)

   … alors que la lumière est au singulier :

(Telle est Ma Voie dans toute sa rectitude)


(Coran 6, Al-'An`âm (LES BESTIAUX) : 153)

   Somme toute chers frères, Nos vies à tous ne suffiront pas à contenir le mal qui existe, il est divers. Tu peux passer dix ou vingt ans à observer un groupe d’égarés organisé sur des bases qui déifient des personnes, diminuent les dépenses et adoptent des textes positivistes avec une tendance agressive que notre vie ne suffirait pas à contenir.          Mais la vérité est unifiée et il est facile de la contenir durant une vie normale. Tout ce qui contredit la vérité est mal et c’est pourquoi la voie est libre pour la contenir.

((Si Je l’aime, Je deviens son ouïe))

  L’être humain écoute des milliers de discours, les passe au tamis et conçoit la vérité. Il remarque ce qui contredit le Coran ou le hadith authentique ou la méthode d’Allah. Il se dit : « Cette idée contredit le Livre d’Allah qui est la source et est inaccessible à l’erreur et au faux.

((Si Je l’aime, Je deviens son ouïe))

  Il y a des mots dénués de tout sens, des mots qui contredisent le Coran. Allah, glorifié soit-Il, dit :

(…au jour où ni richesses ni enfants ne seront d'aucune utilité, * sauf pour celui qui viendra à Allah avec un cœur sain !)

(Coran 26, Ach-Chou`arâ' (LES POETES) : 89)

   Qu’est-ce qu’un cœur sain ? C’est celui qui dompte les désirs qui peuvent mécontenter Allah et ne croit en rien qui peut contredire la révélation d’Allah. Ce sont là les traits du cœur sain. L’ouïe est ajustée à la méthode d’Allah. L’être qui rejette un million de mots, les écrase de son pied lorsqu’ils contredisent la méthode d’Allah, il a une raison, une balance équilibrée et une mesure juste.

2- Et sa vue par laquelle il discerne les formes :

   Il dit :

((Et sa vue par laquelle il discerne les formes))

   Lorsque l’être voit une construction qui fait perdre la tête mais appartient à un commerçant de drogues qui a amassé sa fortune de façon illicite, il ne respecte pas le propriétaire de cette construction et le méprise parce que sa balance est juste. Ce croyant est discipliné, son ouïe est sous contrôle, sa vue est sous contrôle, pour lui les choses ont une image et une vérité. Il peut respecter un homme de condition modeste et mépriser un autre qui a construit sa gloire sur la ruine des autres, sur leurs vies, leur sécurité, leur peur. Le croyant évalue les choses à la lumière qu’Allah a mise dans son cœur, avec une balance précise et un système de principes merveilleux.
 

3- Sa main avec laquelle il sévit :

((Si Je l’aime, Je deviens son ouïe par laquelle il perçoit les sons, sa vue à travers laquelle il discerne les formes et sa main avec laquelle il sévit))

    Il ne fait aucun geste en dehors de la méthode d’Allah. S’il donne c’est pour obtenir la satisfaction d’Allah, s’il s’abstient de donner c’est pour obtenir la satisfaction d’Allah, s’il est satisfait c’est pour obtenir la satisfaction d’Allah et s’il est mécontent c’est pour faire valoir la cause d’Allah, s’il renoue les liens il le fait par amour pour Allah, et s’il le rompt des relations c’est pour plaire à Allah.

4- Son pied avec lequel il marche :

((Son pied avec lequel il marche))

Son pied ne le conduit que vers une œuvre bienfaisante, que pour promouvoir le bien, prévenir le vice, visiter les maisons d’Allah ou concilier deux personnes. Tous ses mouvements sont réalisés pour la grâce d’Allah.

5- S’il me sollicite, Je l’exaucerai  :

((S’il me sollicite, Je l’exaucerai))

  Son invocation est exaucée.

(Allah est le Maître tutélaire de ceux qui ont foi en Lui.)

Coran 2, al-Baqarah (La Vache) : 257

  C’est là la signification du terme Waly (Le Protecteur)

6- S’il demande Ma protection Je la lui procurerai :

((S’il demande Ma protection Je la lui procurerai))

   Lorsque l’être a recours à Allah, Allah lui répond tout de suite et son invocation est exaucée.

((Je n'hésite jamais autant à faire quelque chose que lorsque je reprends l'âme du croyant qui déteste la mort et que Je n'aime pas contrarier))

   J’ai lu la biographie de soixante-dix des Compagnons vénérables du Prophète (bénédiction et paix sur lui) et il n’y en a pas un qui n’était au comble du bonheur à l’heure de sa mort. Allah, glorifié soit-Il, dit :

(L'homme s'entendit appeler : « Entre au Paradis !», pendant que lui s'exclamait : « Ah, si mon peuple pouvait savoir)

(Coran 36, Yâ-Sîn : 26)

   Que signifie qu’Allah est le Patron, Le Protecteur et L’Allié du croyant ? Cela signifie que le croyant est sous Sa protection et sous Sa garde. Il l’aide, prend soin de lui, le protège et le soigne. C’est un des noms d’Allah les plus proches du croyant.

Louange à Allah, Le Seigneur de l’univers