Mode sombre
26-05-2024
Logo
Leçon (04-36) : Les composants de l’obligation : prélude.
   
 
 
Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux  
 

  Louange à Allah, Le Seigneur de l’Univers et que la prière et la paix soient sur notre maître Mohammad le véridique et le digne de confiance, Ô Seigneur, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné, Tu es Le Savant et Le Sage. Ô Seigneur, enseigne-nous ce qui nous sera utile, rends-nous utile ce que Tu nous as enseigné, et accrois notre science. Fais-en sorte que la vérité nous apparaisse comme telle et accorde-nous les facilités pour la suivre, et fais-en sorte que le mensonge nous apparaisse comme tel et accorde-nous les facilités pour nous en éloigner. Fais-en sorte que nous soyons de ceux qui savent écouter pour suivre le meilleur discours. Fais-nous entrer, par Ta Miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux. Ô Seigneur, Fais-nous sortir des ténèbres de l'ignorance et de l'illusion aux lumières de la connaissance et du savoir et des impuretés des désirs aux paradis du voisinage.

Introduction de rappel :

  Chers frères, après avoir soulevé dans la leçon précédente, le concept de l'adoration dans toutes ses particularités, nous entamons aujourd'hui la quatrième leçon sur la Doctrine et l’aspect miraculeux.

  Nous avons démontré que l'adoration est une obéissance volontaire mêlée d’un amour émanant du cœur, basé sur une connaissance évidente qui mène au bonheur éternel.

  A savoir que l’adoration escorte l'homme dans tous les aspects de sa vie, en tout temps et en tout lieu, dans ses déplacements et ses moments de répit. Nous avons montré qu'il y a une adoration rituelle qui implique la Salât, le jeûne et le pèlerinage, en même temps qu’une adoration comportementale, telle que l'honnêteté, la fidélité, et la chasteté.

  Ensuite, nous sommes passés à l'adoration de l'identité, car tous les individus au sein de la société ont leur propre adoration qui les distingue les uns des autres, le riche, le savant, le gouverneur et la femme ; de même il y a l'adoration de la circonstance, si tu as un hôte, un proche, un patient, un fils qui doit passer un examen.

  Nous avons enfin attiré l’attention sur l'adoration de l'époque qui nous exhorte à l'exploitation des richesses, à la réforme des terres, et à l’instauration des projets, dans le dessein de dispenser la nation musulmane de demander de l’aide aux parties mécréantes au cas où les adversaires de l’Islam chercheraient à l’appauvrir.

  En fin de compte, nous avons montré les types de l'adoration qui comprennent celle de l'époque, de la situation et de l'identité ; ces adorations sont une approche détaillée qui commence à partir des relations conjugales, et se termine par des relations internationales.

Les composants et les principes fondamentaux de l’obligation :

  Nous passons à présent à un nouveau sujet qui traite des composants de l’obligation. Au fait, lorsqu’Allah (Le Tout-Puissant) nous a chargés de l'adorer, Il nous a indiqué les composants à observer pour nous acquitter de cette charge ; mais quels sont-ils ? Comment devrons-nous l'adorer ?

  J'ai déjà précisé dans une rencontre précédente que nous avons pris connaissance d’Allah à travers l'univers, que nous l’adorons par les lois divines lesquelles constituent les premiers composants de la charge. Nous reprendrons ces composants en détail dans des cours prochains si Allah le veut bien, mais dans cette leçon nous allons passer en revue l’ensemble des composants alors que les détails seront expliqués dans des leçons à venir.

L'univers est le premier composant :

  La chose indiscutable sur Terre c'est cet univers. En effet, le soleil, la lune, la nuit, le jour, les montagnes, les océans, les lacs, les rivières, les poissons, les oiseaux, les plantes, les objets, les métaux, les semi-métaux, ainsi que les créatures sont des vérités générales inéluctables.
  Cet univers est le premier composant qui affirme l'Existence d’Allah, Son Unicité et Sa Perfection.
  Cet univers est un Coran silencieux.
  Cet univers peut être observé et interprété par chaque être humain, serait-il arabe ou non arabe.
  Cet univers ne peut former l’objet de discorde entre deux personnes, car tout un chacun est en mesure de bénéficier de cet univers.

  C'est pourquoi l'univers est un composant crucial parmi les autres composants de la foi, il prouve l’existence d’Allah, exalté soit-Il ;
  La sagesse qui existe dans cet univers indique l’existence du Sage.
  La miséricorde qui existe dans cet dans univers indique l’existence du Très-Miséricordieux.
  La gestion qui existe dans cet univers indique l’existence du Dirigeant.
  Les créatures qui existent dans cet univers indiquent l’existence du Créateur.
  La complaisance qui existe dans cet univers indique l’existence du Doux.
  La beauté qui existe dans cet univers indique l’existence du Beau.

  Cet univers est sans aucun doute, un témoignage des meilleurs attributs d'Allah et de Ses Plus Beaux Noms ; cet univers est une vérité convenue auquel tout le monde est soumis, c'est pourquoi même dans les époques de troubles doctrinaux, des épreuves et des égarements, l'univers reste le premier postulat.

  Comment un être quelque têtu soit-il, intransigeant ou orgueilleux, refuserait-il de se soumettre aux signes ensorcelants existants dans l’univers ? Comment rejetterait-il l’idée de se soumettre à la vérité de l'existence d'une galaxie loin de nous de 20 milliards d'années-lumière ? Comment réfuterait-il l’idée de la lumière qui traverse trois cent mille kilomètres par seconde, quelle distance traverse-t-elle donc en une minute ? En une heure ? En une journée ? Combien traverse-t-elle en un mois ? En un an ? En vingt milliards d'années, Allah (Le Tout-Puissant) dit :

(Il y a sur terre des preuves pour ceux qui croient avec certitude )

[Coran 51, Adh-Dhâriyât : Qui Éparpillent : 20]

L'eau :

  L’eau se caractérise par une propriété chimique spécifique à défaut de laquelle cette leçon n’aurait pas lieu, cette ville n’aurait pas existé, ni ce pays, par conséquent, l'homme ne se trouverait pas sur terre. L'eau comme tous les éléments, se dilate sous l’effet de la chaleur par contre elle se contracte sous l’action du froid, si on la refroidit elle se contracte, à savoir que le volume de l'eau se réduit à +4 º, à ce stade le phénomène change radicalement suivant un mécanisme étonnant : son volume augmente, ce qui aboutit à la diminution de sa densité, et ainsi elle flotte à la surface de l'eau, de cette manière l’eau des océans ne gèle pas, mais si l'eau continue à se contracter, sa densité s’accroîtra, et elle plongera au fond de la mer, par la suite les océans congèleront, la pluie s'arrêtera, les plantes, les animaux, ainsi que les êtres humains mourront, telle est la propriété distinctive de l'eau.

  Chers frères, je jure par Allah L'unique qui n'a pas d'associé, on peut passer toute notre vie à réfléchir sur la création des cieux et de la terre. Comment peut-on désobéir à ce Seigneur Majestueux ? Ne sommes-nous pas censés demander Son affection ? Ne devrions-nous pas aspirer à Son Paradis ? Ne sommes-nous pas appelés à craindre Son feu ? Ce qui revient à dire que l'univers est une vérité constante.

  Qui donc a dressé les montagnes ? Qui a aménagé les fontaines au sommet de ces montagnes ? A quoi sert une source d’eau au sommet d'une montagne, il est impératif qu'il y ait des canaux naturels dans une montagne plus haute que cette source et qui seraient destinés aux cerfs vivants dans les sommets des montagnes.

  L'Indonésie compte dix-sept mille îles, chaque île a une fontaine qui correspond proportionnellement à sa surface, à savoir que la quantité de pluie qui tombe sur l'île n'est pas suffisante pour nourrir cette fontaine, donc, cette fontaine se nourrit de l’eau qui vient d'une grande zone terrestre qui a des pluies très fortes. Qui a disposé ces canaux naturels ?

 Chers frères, je jure par Allah, si nous soumettons la création des cieux et de la terre à une profonde réflexion nous prendrons conscience de la grandeur d'Allah ; l'univers dans son intégralité traduit L’Existence d’Allah, témoigne de Son unicité, et de Sa perfection. Quand l'homme se perd dans des discussions fades, il se trouvera égaré dans les perturbations doctrinales, dans les égarements, dans des différends permanents, ce qui nous amène à confirmer que l'univers reste la première vérité incontestable.
  Celui qui a créé l'univers est un Grand Seigneur, absolument Parfait.
  Celui qui a créé les cieux et la terre est Le Même qui a révélé le Coran, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Non !... Je jure par les positions des étoiles (dans le firmament). * Et c’est vraiment un serment solennel, si vous saviez. * Et c’est certainement un Coran noble, … )

[Coran 56, Al-Wâqi’a : L'évènement : 75-76-77]

La méditation sur l'univers est un culte d’adoration :

  Pour cette raison, il n'y a pas de culte plus grand que celui de la méditation, la méditation est la voie vers Allah, voire la méditation des miracles cosmiques, des miracles structurels d'Allah, ainsi que des versets coraniques constitue la seule issue vers Allah, et la plupart de versets mecquois commencent par des signes cosmiques, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Par le soleil et par sa clarté ! * Et par la lune quand elle le suit ! * Et par le jour quand il l’éclaire ! * Et par la nuit quand elle l’enveloppe !)

[Coran 91, Ach-Chams : Le Soleil 1-2-3-4]

( Par l’Aube ! * Et par les dix nuits ! * Par le pair et l’impair ! * Et par la nuit quand elle s’écoule ! * N’est-ce pas là un serment, pour un doué d’intelligence ? )

[Coran 89, Al-Fadjr : L'Aube 1-2-3-4-5]

  De nombreux versets nous invitent par un ordre flagrant et criant à la réflexion ; Allah, exalté soit-Il, dit :

( Dis : « Regardez ce qui est dans les cieux et sur la terre ». )

[Coran 10, Yunus : Jonas 101]

( Que l’homme considère donc de quoi il a été créé. * Il a été créé d’une giclée d’eau )

[Coran 86, At-Târiq : L'Astre Nocturne 5-6]

( Que l’homme considère donc sa nourriture. )

[Coran 80, 'Abasa : Il S'est Renfrogné 24]

  De nombreux versets commencent par :

( N’ont-ils pas vu… )

  Chers frères, les miracles de l'univers cités dans le Noble Coran constituent notre méthode à suivre, et des sujets sur lesquels on doit réfléchir profondément. Par exemple, qui conserve cette eau pour vous dans les montagnes ? Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Et que vous n’êtes pas en mesure de conserver. )

[Coran 15, Al-Hidjr : 22]

  Les signes de l'univers seront l’objet d’une étude méticuleuse dans les leçons à suivre, mais dans cette leçon nous passons rapidement en revue les composants de l’obligation.

  L'univers est le premier composant incontestable de la charge et tous les habitants de la terre admirent la grandeur du Créateur de cet univers, pour cette raison Allah a mis cet univers au service de l'homme quand ce dernier a accepté de prendre en charge la responsabilité,

  Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d’éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l’homme s’en est chargé ; )

[Coran 33, Al-Ahzâb : Les Coalisés 72]

  Le jour où l'homme a accepté de prendre en charge la responsabilité, Allah lui a assujetti tout ce qui se trouve dans les cieux et sur terre, tout cela parce que tu es un être humain ; tu es la créature la plus vénérable, tu occupes le premier rang, et quand l'homme prend connaissance de sa propre personne il prend connaissance de son Seigneur ; parce que tu es un être humain, parce que tu es un homme ; tu es le maître créatures, tu es une créature respectable, cependant, cette première créature peut gagner un rang supérieur à celui des anges, ou être reléguée à un rang inférieur à celui de l'animal.
  Allah, exalté soit-Il, a créé l'ange et Il l’a doté d’un esprit en le démunissant de désirs.
  Il, exalté soit-Il, a créé l'animal avec des désirs mais l’a dépourvu de tout sens d’esprit… …et Il a créé l'homme avec les deux à la fois, si sa raison prend le dessus, il deviendra supérieur aux anges par le rang qu’il occupera, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Quant à ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, ce sont les meilleurs de toute la création. )

[Coran 98, Al-Bayyinah : La Preuve 7]

   La meilleure créature auprès d’Allah.

Penses-tu être un petit astre, alors que le vaste monde est impliqué en toi !

***

  Sais-tu que si tu établissais des liens avec ton Seigneur tu serais placé au-dessus des Anges ?!
  Chers frères, Allah (Exalté-Soit-Il) a Ses miracles cosmiques auxquels on doit réfléchir, et Il a Ses Miracles structurels, qui sont Ses Actions qu'on doit soumettre à notre perception ; le verset suivant souligne ce sens :

( Dis : « Parcourez la terre et regardez ce qu’il est advenu de ceux qui traitaient la vérité de mensonge.»)

[Coran 6, Al-An’âm : Les Bestiaux 11]

Il n'y a d'espoir que dans l'Islam :

  Ceux qui ont pris un parti adversaire au Messager d'Allah (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) et à ses compagnons, où sont-ils ? Dans le dépotoir de l'histoire. Ceux qui l’ont soutenu, où sont-ils ? Dans les rangs les plus hauts. Ceux qui ont voulu annuler l'Islam, où sont-ils ? Des milliers de tyrans ont voulu annuler l'Islam, mais, ils sont morts alors que l'Islam persiste. Un des savants étrangers a dit : "je ne crois pas que le monde islamique aujourd'hui puisse rattraper l'Occident, au moins dans l’avenir perceptible, à cause du grand gouffre qui les sépare, mais j’ai la ferme conviction que le monde entier s'inclinera aux pieds des musulmans, non pas parce qu'ils sont puissants, mais parce que le salut du monde est dans l'Islam. "

  Tous les systèmes positivistes sont dans la boue, seul l’Islam persiste avec ses valeurs et ses principes et de plus, il procure un refuge à tous les gens sans exception.

  Chers frères, l'univers prête à la méditation et les actions d'Allah nous invitent à l’observation. Imaginez les cas les plus sévères, Pharaon à titre d’exemple, est un tyran, puissant, fort et vindicatif, avec sa grande troupe munie d’armes meurtrières et sa grande haine, a poursuivi un groupe des partisans de Moïse qui s’étaient trouvés soudain au bord de la mer. Y a-t-il un espoir quelconque à ce niveau ? Absolument pas, aucun espoir, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Puis, quand les deux partis se virent, les compagnons de Moïse dirent : « Nous allons être rejoints. » * Il dit : « Jamais, car j’ai avec moi mon Seigneur qui va me guider ». )

[Coran 26, Ach-Chou’ara' : Les Poètes 61-62]

  Chers frères, je jure par Allah, il y a un mot dont je ne me lasserai guère de répéter, si Allah t’assiste, qui peut bien se dresser contre toi ? Qui peut dans cet univers te porter préjudice ? Et si Allah te délaisse qui peut bien te soutenir ? La question est difficile à concevoir, pour cela :

Etablissez des liens solides avec Allah, vous verrez qu’Allah vous soutiendra
Délaissez tout le monde et méfiez-vous de faire preuve de cupidité
S'Il vous donne, qui peut bien l'en empêcher, et qui peut bien vous donner s'il vous prive

( Et Allah dit : « Je suis avec vous, pourvu que vous accomplissiez la Salât, vous vous acquittiez de la Zakât, croyiez en Mes messagers…»)

[Coran 5, Al-Mâ’ida : La Table Servie 12]

  En donnant un coup de son bâton dans la mer, notre maître Moïse (Paix sur Lui) l'a transformée en un chemin solide. A qui ce récit est-il conçu ? A lui ou à nous ? A nous bien effectivement, le Coran a été révélé après l’époque de notre maître Moïse (Paix sur lui), ce message nous concerne, gardez-vous de désespérer, gardez-vous de vous incliner, gardez-vous de vous décourager, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants. )

[Coran 3, Al 'Imran : La Famille d'Imran 139]

La bonne attitude à prendre vis-à-vis des miracles cosmiques, structurels et des versets coraniques :

  Somme toute, Allah, exalté soit-Il, nous a présenté les miracles cosmiques pour les contempler, les miracles structurels pour les observer, et les versets du Coran pour y méditer ; ceci dit, en contemplant, observant et en méditant, nous prenons connaissance d’Allah, exalté soit-Il. Si tu te réconcilies avec Allah, tu obtiendras tout, et si tu obtiens la Satisfaction d’Allah tu entreras en possession de tout, si tu obtiens Sa satisfaction, tu obtiendras tout ; c'est pourquoi, je répète souvent ces propos émouvants : O Seigneur, que peut avoir perdu celui qui s’est réconcilié avec Toi ? Il n'a rien perdu et que peut avoir trouvé celui qui a rompu tout lien avec Toi ? Il n'a rien trouvé.

  Les biens qui composent la fortune d’un tel, sont innombrables, des maisons, et des véhicules, mais tout est lié au battement du cœur, si le cœur s'arrête, l'homme perdra tout, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Les perdants sont ceux qui, au Jour de la Résurrection auront causé la perte de leurs propres âmes et celles de leurs familles. )

[Coran 39, Az-Zumar : Les Groupes 15]

  Bref : Allah, exalté soit-Il, nous a présenté les miracles cosmiques pour les contempler, les miracles structurels pour les observer, et les versets du Coran pour les méditer. Nous soumettons le chemin de la connaissance d'Allah, à travers Ses signes cosmiques et structurels, et Ses versets coraniques à une longue et profonde réflexion, car le fondement de la religion serait de bien connaître Allah.
  Allah, exalté soit-Il, dit :

((Ô fils d’Adam, si tu cherches refuge auprès de Moi, tu Me trouveras, et lorsque tu Me trouves tu auras tout trouvé, mais si tu ne Me trouves pas tu auras tout perdu, tu dois apprendre à M’aimer plus que tout au monde)).

Les traditions

  L'univers est une vérité générale persistante ; mille trois cents versets dans le Coran soulèvent la question de l'univers, le sixième du Coran traite de l'univers, afin de nous amener à réfléchir sur la création des cieux et de la terre ; le verset originaire sur ce sujet :

( En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence, * qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant) : « Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du Feu. )

[Coran 3, Al 'Imran : La Famille d'Imran]

  L'univers est le premier composant, la première constante inéluctable à l'unanimité entre les peuples de la terre, et chaque personne sur terre peut reconnaître les signes divins dans l'univers, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, * qui a créé l’homme d’une adhérence. *Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble, * qui a enseigné par la plume [le calame], * a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas. )

[Coran 96, Al-'Alaq : L'Adhérence : 1à 5]

Le deuxième composant : la raison

  Allah (Exalté-Soit-Il) nous a privilégiés de la raison, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Et quant au ciel, Il l’a élevé bien haut. Et Il a établi la balance. )

[Coran 55, Ar-Rahmân 7]

  Pour mieux comprendre l'idée on cite en exemple le cas d’une personne qui ne possède dans cette vie qu'une maison, dont le prix est onéreux, cette personne a décidé de la vendre en dollars, et pour plus de précaution, elle a glissé dans l’une de ses poches un détecteur de faux billets, et dans l’autre une liste de chiffre d’ordre des faux billets, mais elle n'a utilisé ni le détecteur, ni la liste de chiffre d’ordre ; lorsque le marché fut conclu, elle découvre avoir été dupée.

  Cette personne a fait faillite, mais, à vrai dire, elle est la seule fautive dans cette histoire.

  Or, la liste de chiffre d’ordre des faux billets représente les lois divines, et le détecteur symbolise la raison. Par conséquent, le deuxième composant le plus important de la charge est la raison, et qui est l'objet de la charge.

Les principes de la raison : la causalité et la compatibilité :

  La raison est un système très compliqué basé sur trois principes : La causalité, la finalité, et la non-contradiction.
  Autrement dit, en tant qu’un être humain raisonnable, tu ne peux comprendre une question quelconque sans chercher à en connaître la cause, de même ta raison t’empêche de comprendre une question quelconque sans chercher à en connaître l’effet ; parallèlement, ta raison ne peut admettre une question contradictoire.
  Tu ne peux admettre par ta raison qu’une personne soit à la fois présente et absente, tout comme elle ne peut se trouver en même temps à Damas et à Alep, c'est impossible, la raison refuse de l’admettre.En revenant au système universel, nous dirons qu’il est fondé sur la causalité, au sens que tout ce qui se passe doit avoir une cause et une fin ce qui confirme la relation de cause à effet.Par ailleurs, l’univers n’implique pas de contradiction.
  Au demeurant, ta raison est disposée suivant les principes de causalité, de finalité, et de non-contradiction, donc : la raison est le deuxième composant de la charge.

Le rôle de la raison dans la connaissance d'Allah :

La mission de la raison :

  Mais quel rôle la raison joue-t-elle dans la connaissance d'Allah ? La raison a deux tâches, à savoir que la religion à l’origine se traduit par la communication de la Révélation récitée qui s’incarne dans le Coran Sacré et la Révélation non-récitée qui est la Sunna.
  Le fondement de la religion est la connaissance d'Allah, mais, la mission de la raison avant de communiquer un message quelconque, serait de s’assurer de l'authenticité de ce message ; dans un deuxième temps, il incombe à la raison de bien interpréter le message à communiquer. On rappelle que le fondement de la religion est la communication du message, mais la raison ne peut s’imposer comme arbitre de la communication.
  Cinquante ans auparavant, la raison ne pouvait admettre l’idée qu'un disque puisse contenir sept mille livres, dont chaque titre contient quarante parties, chaque partie comprend quatre cents pages, chaque page renferme quatre-vingts lignes, chaque ligne se compose de trente-cinq mots, chaque mot inclut cinq lettres qui ont chacune son accent.
  On parle d’un seul disque qui englobe sept mille titres.

  Ceci dit, la raison humaine se rattache à la réalité, alors que la Révélation est liée au Créateur, on en déduit que la Révélation est à l’origine, et que la raison a pour mission prioritaire de s'assurer de l'authenticité de la communication, et en second lieu, elle doit savoir interpréter l’objet de communication.

La raison se conforme aux lois de l'univers :

  Ce qui est magnifique dans ce sujet c’est de reconnaître que la raison est complètement adaptée aux lois de l'univers, mais à défaut de cette harmonie, la raison perdrait toute sa valeur.

  Dans l'univers toute chose est soumise à la relation de cause à effet, ainsi l’univers n’implique pas de contradiction, et ta raison aussi, ne comprend aucun fait sans en connaître les causes.

  Pour plus de rapprochement : tu es allé à Lattaquié, mais avant de te mettre en route, tu as éteint les lampes, et fermé la porte à clé en fixant la serrure, personne ne possède la clé de ta maison ; quand tu es rentré une semaine plus tard, tu as vu les lampes allumées, pourquoi as-tu pris peur ?

  Supposons qu’un dialogue stupide soit entamé entre le mari et la femme,
  - Les lampes sont allumées, lui dirait-il.
  - Tu n’as qu’à les éteindre, lui répondrait-elle.
  Le problème ne se rattache pas à : « qui va les éteindre », mais il s’agit de savoir qui est entré dans la maison pendant leur absence.
  Tu ne peux admettre que les lampes aient été allumées toutes seules. C’est à ce moment que la raison intervient car elle est le mobile de la charge ainsi que l'outil de la connaissance d'Allah, d’ailleurs, les principes de la raison se conforment aux principes de l'univers, Allah (Exalté-Soit-Il) dit à ce propos :

( Ne comprendront-ils donc pas ? )

[Coran 36, Yâ-Sîn : 68]

( Ne considèrent-ils donc pas ? )

[Coran 88 - Al-Ghâchiyah : L'Enveloppante 17]

( Ceux qui discutent sur les versets d’Allah se laissent détourner ? )

[Coran Ghâfir 40, Le Pardonneur 69]

( Qu’avez-vous donc à juger ainsi ? )

[Coran 37, Assaffât : Les Rangés 154]

  Au demeurant, la raison s’identifie à l’œil dans sa fonction, si l’œil ne souffre d’aucune anomalie de vision et qu’il n'y a pas de lumière dans la pièce où la personne en question se trouve, cet œil n'aura aucune valeur ; ainsi en est-il de la raison en l’absence de la Révélation, elle perd toute sa valeur ; à en déduire que l'œil et la lumière se complètent en s’associant, tout comme la raison et la révélation se complètent en s’associant. Ce qui prête à dire que la Révélation par rapport à la raison occupe la même place que la lumière par rapport à l'œil. En l’absence de la Révélation la raison n'aura aucune valeur, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Il a réfléchi. Et il a décidé. * Qu’il périsse ! Comme il a décidé ! * Encore une fois, qu’il périsse ; comme il a décidé ! * Ensuite, il a regardé. * Et il s’est renfrogné et a durci son visage. * Ensuite il a tourné le dos et s’est enflé d’orgueil * Puis il a dit : « Ceci (le Coran) n’est que magie apprise * ce n’est là que la parole d’un humain». * Je vais le brûler dans le Feu intense (Saqar). * Et qui te dira ce qu’est Saqar ? * Il ne laisse rien et n’épargne rien ; * Il brûle la peau et la noircit. * Ils sont dix-neuf à y veiller. )

[Coran 74, Al-Muddatthir : Le Revêtu d'un manteau 18 à 30]

  Somme toute, la raison a besoin d’une inspiration, et tout ce qui ne peut être perçu par la raison, Allah nous l'a enseigné : la raison représente le mobile de la charge et l'outil qui aide à connaître d'Allah ; la mission de la raison est de s'assurer de l'authenticité du message avant de le communiquer, et une fois le message communiqué, la raison est appelée à bien l’assimiler, de toute façon la raison ne peut se poser en arbitre de la communication…

Le troisième composant : la disposition naturelle :

  Tu es doté de la disposition naturelle, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Dirige tout ton être vers la religion exclusivement [pour Allah], telle est la nature qu’Allah a originellement donnée aux hommes. )

[Coran 30, Ar-Rûm : Les Romain 30]

La disposition naturelle est en harmonie avec la méthode d'Allah :

  Ta structure psychologique forme un ensemble harmonieux avec la méthode d'Allah, si tu appliques n'importe quel ordre qu'Allah t’a enjoint, ton âme trouvera son équilibre. Le cas est pareil à un véhicule des plus luxueux, conçu pour les routes pavées, si tu le conduis sur une route montueuse et non pavée, il sera endommagé et perdra toute utilité : il est conçu pour les routes pavées.
  Pareillement, tu es créé pour mettre en vigueur la méthode d’Allah, si tu appliques la méthode d'Allah, tu vivras un bonheur indescriptible. Allah t’ordonne d'être loyal, si tu fais preuve de loyauté, tu seras soulagé ; Allah t’ordonne d'être honnête, si tu te conformes, tu vivras en sérénité ; Allah t’ordonne d'être miséricordieux, si tu es miséricordieux avec ceux qui t’entourent tu seras libéré de tout ce qui peut t’oppresser et de tout ce qui te pèse. Allah, exalté soit-Il, dit :

( Dirige tout ton être vers la religion exclusivement [pour Allah], telle est la nature qu’Allah a originellement donnée aux hommes. )

[Coran 30, Ar-Rûm : Les Romain 30]

  Cette caractéristique psychologique se nomme la disposition naturelle, et l'islam est la religion de la disposition naturelle, toute chose qu'Allah nous ordonne de faire est un soulagement pour notre instinct, de plus, Allah (Le Tout-Puissant) a qualifié de mal la chose que ton âme refuse, et de bonne œuvre la chose que ton âme accepte ; la chose que tu refuses par ta disposition naturelle est un acte blâmable, la chose que tu connais par ton instinct est un acte vertueux, ces deux notions : le convenable et le blâmable affirment l'harmonie existante entre l'instinct et la légitimité, pour cela, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée ; * et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété ! )

[Coran 91, Ach-Chams : Le Soleil 7-8]

  Tu n'as pas besoin de quelqu'un qui attire ton attention, quand tu fais du bien, tu le connais tout seul, quand tu commets une erreur, tu t’en rends compte tout de suite, cela s’appelle l’instinct.

  Veuillez bien m’excuser pour l’exemple que je vais vous donner sur les animaux ; quand un chat vole un morceau de viande, il le mange loin de toi, mais quand tu le lui donnes, il le mange en ta présence, car il a instinctivement reconnu avoir commis un péché en ayant pris le morceau de viande de force ou en l’ayant volé, bien que ce ne soit pas cher.

  L'univers, la raison, et la disposition naturelle.

Le quatrième composant : Le désir :

L'importance du désir en tant qu'un composant de la charge :

  Allah (Exalté-Soit-Il) a déposé en nous les désirs, et une tendance innée des femmes, de l'argent, de la beauté, du confort, de la maison confortable, du véhicule luxueux ; l'homme aime la perfection, la beauté et les faveurs ; tout cela fait partie des désirs qu’Allah a déposés en nous afin de gagner des rangs supérieurs auprès de Lui, exalté soit-Il, des fois en faisant preuve de gratitude, à d’autres en manifestant de la patience, car les désirs sont comme un moteur : la raison est pareille au volant, la légitimité est semblable à la route. Ta vie est motivée par un ensemble de désirs, en l’absence desquels, il n’y aurait sur terre ni maison, ni pont, ni route, ni usine, ni école ni hôpital non plus ; si nous n'avons besoin ni de nourriture ni de boisson, ni de femme, nous deviendrons comme cette table, laisse-la un million d'années, elle restera inerte, elle ne se marie pas, ne mange pas, ne boit pas, or, il était possible que l'être humaine soit comme un corps inerte qui ne bouge pas et ne fait rien, mais Allah a déposé en toi des désirs, tu te promènes dans les marchés, tu cherches un travail, tu cherches à avoir un revenu qui te permet de te marier, puis une fois marié, tu iras à la quête d’un travail supplémentaire pour éduquer les enfants ; donc, quand Allah décrit les Prophètes en tant qu'être humain, Allah (Exalté-Soit-Il) dit…

( Qu’est-ce donc que ce Messager qui mange de la nourriture et circule dans les marchés ? )

[Coran 25, Al Furqâne : Le Discernement 7]

  … c’est parce qu’ils ont besoin de rester en vie, les humains ont besoin de manger, ils ont besoin du prix de la nourriture, ils ont besoin de se déplacer dans les marchés, d’ailleurs c’est bien le cas de tous les humains, ils ont besoin de chercher un emploi dans le but de s'acheter une maison, ou d’en louer une, de se marier, afin d’avoir une progéniture. Allah (Exalté-Soit-Il) dit à propos des désirs qu’Il a déposés en nous :

( On a enjolivé aux gens l’amour des choses qu’ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d’or et d’argent, chevaux marqués, bétail et champs ; tout cela est l’objet de jouissance pour la vie présente, )

[Coran 3, Al 'Imran : La Famille d'Imran 14]

Canal propre à tout désir :

  Veuillez bien réfléchir à ces propos : Allah, exalté soit-Il a aménagé à tout désir qu’Il a déposé en l'homme un canal propre à travers lequel il s’écoule, il n'y a pas de privation dans l’Islam, mais, tout désir qu'Allah dépose en l'homme a son propre conduit par lequel il passe ; Allah a déposé en toi l'amour de l'argent, en mettant à ta disposition les voies du gain licite ; parallèlement, il y a les voies du gain illicite. A savoir que le désir représente cent quatre-vingts degrés. Motivé par le désir, tu peux te déplacer dans les limites d’un angle rentrant de cent quatre-vingts degrés ; ces degrés sont répartis en deux parties égales de gain licite, et de gain illicite, le croyant limite ses activités pour gagner de l'argent dans les premiers quatre-vingt-dix degrés, alors que le non-croyant a sa propre voie pour réaliser son gain, il vole, triche, trompe, fraude, et viole. Le désir est pour ainsi dire, disponible dans les limites d’un angle rentrant de cent quatre-vingts degrés, le croyant s’active dans l’espace permis par Allah, exalté soit-Il, ce qui explique les Paroles d’Allah (Exalté-Soit-Il) :

( Ce qui demeure auprès d’Allah est meilleur pour vous )

[Coran 11, Hûd 86]

La femme :

  Tu as une épouse, tu as aussi des sœurs, tu passes des moments agréables en leur compagnie, une mère, des sœurs, des tantes paternelles, des tantes maternelles, une nièce du côté de ton frère, une nièce du côté de ta sœur, ce sont tes proches avec qui il ne t’est pas toléré de t’unir par égard des limites de la foi, tels sont les désirs.

L'argent :

  Il y a des opérations de commerce à gérer, un emploi, un don, un travail libre dans les domaines de l'agriculture, du commerce ou de l'industrie, mais, on ne doit ni voler, ni violer, ni tricher, ni monopoliser, en un mot on doit éviter toutes les voies illicites pour réaliser notre gain

Le rang prééminent sur terre :

Le troisième désir serait d’occuper un rang supérieur sur terre, d'être quelqu'un de grande renommée, d’être le point de mire de tout le monde. Apprends la science, l'apprentissage des sciences est bon, fais de bonnes œuvres pour être le centre d’intérêt.

  Un des savants d'un grand pays islamique est parti en Grande Bretagne pour se faire opérer. Il a reçu plus de cent mille appels téléphoniques et messages de toute part du monde islamique pour s'informer de son état de santé ; la radio de Londres a été surprise, c'est quelque chose d’anormale, elle a ménagé un interview avec lui et lui a demandé : « Quelle est donc cette haute place dont Allah t’a privilégié ? » Par quoi a-t-il répondu ? Sa réponse était des plus merveilleuses : « Parce que j’occupe un rang distinctif auprès d’Allah. » Vous aussi en tant que croyant, vous êtes privilégié auprès d’Allah.

  Donc, le fait d’occuper un haut rang sur terre peut être disponible en obéissant à Allah, en rendant service aux créatures, en diffusant le savoir, en faisant de bonnes œuvres ; parallèlement, il peut être disponible en portant préjudice aux autres, en gagnant illégalement de l'argent, qui donne lieu à une maison majestueuse, à un véhicule luxueux, à des relations sociales, à des festins, à des hôtels, à des voyages et au tourisme.

  Tu as un besoin fondamental de nourriture pour préserver ta vie, tu as un besoin fondamental de la femme pour garder ton genre, et tu as un besoin fondamental d'être quelqu'un d’important pour garder ton souvenir ; tous ces besoins sont réalisables soit en suivant la méthode d'Allah (Le Tout-Puissant), soit en s’en détournant. C'est pourquoi, tout désir qu'Allah a déposé en l'homme a un canal propre à travers lequel il s’écoule. Rassure--toi, l’Islam n’implique pas de privation, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans être guidé d’Allah ? )

[Coran 28, Al-Qasas : Le Récit 50]

  Celui qui assujettit ses désirs en fonction de la méthode d'Allah, ne fait pas de péché, se marie, et au jour du mariage, les véhicules klaxonnent, sans timidité, car c'est légitime, le mariage est légitimé par Allah, aucune honte, cette femme est son épouse.
  Parfois, il conclut un mariage avec une jeune fille, bien sûr il peut rester chez elle jusqu' à deux heures du matin, personne n’ose dire un mot, elle est son épouse.

  Tout désir qu'Allah dépose en l'homme a un canal propre à travers lequel il s’écoule.

  Donc : l'univers, la raison, l'instinct, et le désir.

Le cinquième composant : le libre arbitre :

  Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Quiconque le veut, qu’il croie, quiconque le veut qu’il mécroie. )

[Coran 18, Al-Kahf : La Caverne 29]

( Nous l’avons guidé dans le chemin, - qu’il soit reconnaissant ou ingrat. )

[Coran 76, Al-Insân : L'Homme 3]

( A chacun une orientation vers laquelle il se tourne. )

[Coran 2, Al-Baqara : La Vache 148]

( Ceux qui ont associé diront : « Si Allah avait voulu, nous ne Lui aurions pas donné des associés, nos ancêtres non plus et nous n’aurions rien déclaré interdit. » Ainsi leurs prédécesseurs traitaient de menteurs (les messagers) jusqu’à ce qu’ils eussent goûté Notre rigueur. Dis : « Avez-vous quelque science à nous produire ? Vous ne suivez que la conjecture et ne faites que mentir. )

[Coran 6, Al-An'am : Les Bestiaux 148]

En ce qui concerne la charge, l'homme dispose du libre arbitre :

  Tels sont les propos tenus par les polythéistes ; si Allah nous contraint à l'obéissance, la récompense n’aura pas lieu, si Allah nous oblige à pécher, le châtiment n’aura pas lieu, si Allah nous ignore, cela sera une preuve de Son Impuissance.

  En somme, Allah impose des ordres à ses serviteurs en leur donnant la liberté du choix, Il leur interdit pour les prémunir, Il les charge de ce qui leur est facile, non de ce qui dépasse leurs facultés, et Il multiplie les récompenses quelque minime que soit l’œuvre rendue par le croyant.

L'homme est libre de choisir ; au moment même où l'homme pense qu'il est contraint, il commet un péché.

  En vérité, l’homme est contraint en dehors de la charge, il est contraint d'être mâle ou femelle ; est ce que quelqu'un t’a jamais demandé : Qu'est-ce que tu aimerais, être : mâle ou femelle ?   Coche dans ce carré ! Tu n'as pas un choix dans ce domaine et tu es contraint.

  Est-ce que quelqu'un t’a jamais demandé : Qui aimerais-tu avoir pour mère et père ? Nous ne pouvons choisir nos mères et pères.

  Est-ce que quelqu'un t’a jamais demandé : Où veux-tu naitre, à Chicago, ou à Damas. Le lieu de ta naissance, l'heure de ta naissance, l'époque de ta naissance, ton genre mâle ou femelle, ta mère et ton père, cela fait partie de la destinée réglée d’avance par Allah, mais les oulémas ont convenus que tout ce qui est prédestiné est dans ton intérêt, tu n’es pas capable de faire mieux que ce qu'Allah t’a donné, et le Jour du Jugement, quand Il te révèlera le secret d'être mâle ou femelle, d’avoir tel père et telle mère, d’être né dans tel pays, en un tel lieu, à telle époque, le secret de tes capacités, de ton apparence, et ta beauté, etc.…, tu devrais fondre d’amour vis-à-vis d'Allah, car Il a choisi ce qu’il y a de mieux pour toi et dans ton propre intérêt. Tu es contraint au niveau de ces questions, alors qu’en ce qui concerne la charge, tu as libre choix, si Allah te dit : Accomplis la Salât, vas-tu refuser ? Allah (Exalté-Soit-Il) te dit :

( Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques. )

[Coran 9, At-Tawba : Le Désaveu ou Le Repentir 119]

  Tu fréquentes la mosquée, mais il y a aussi une discothèque, un cyber net, des sites pornographiques, Allah te commande de tenir compagnie aux loyaux. En ce qui concerne la charge, tu as le choix, Allah (Exalté-Soit-Il) dit :

( Quiconque le veut, qu’il croie, quiconque le veut qu’il mécroie. )

[Coran 18, Al-Kahf : La Caverne 29]

  Au moment où tu t’imagines avoir perdu toute possibilité de choix, tu annules la récompense, le châtiment, la charge, le dépôt, le paradis et l'enfer, et la vie devient une scène ridicule.

  Peux-tu croire qu'un concours ait été aménagé pour recruter un employé, auquel trois mille personnes se sont présentés, des comités ont été nommés, l'examen a été fait, l'examen de la langue étrangère, et l'examen de la culture générale ont été préparés, il y a des certificats et des notes, penses-tu que le gagnant soit connu avant le concours ?

  Cela est impensable, c'est pourquoi, au moment où tu imagines que tu n’as pas le choix dans tous les détails de ta vie, tu annules la religion, le paradis, l'enfer, la récompense, le châtiment ainsi que la charge, tu annules tout.

  C’est pourquoi, lorsqu’un ivrogne a comparu devant le calife ‘Umar, celui-là a donné l’ordre de le soumettre à la punition appropriée pour avoir transgressé la limite d’Allah. « Ô Prince des croyants, s’est plaint l’homme, c’est Allah qui me l’a prédestiné ».

  Les gens communs disent : « un nombre de bols déterminé dans des places limitées, c’est Allah qui l’a éprouvé. » Non, Allah n'est pas responsable, il avait la liberté du choix, le calife ‘Umar a repris : « Infligez-lui deux fois la punition, la première pour avoir transgressé les ordres d’Allah, en consommant l'alcool, et la deuxième pour avoir forgé des propos mensongers contre Allah. »   Puis il a repris en s’adressant à l’homme : « Malheur à toi, la destinée d'Allah ne t’a pas ravi l’embarras du choix pour t’imposer une contrainte, ne me dis pas : C'est ce qu’Allah m’a prescrit, dis plutôt : j'ai fait une erreur, Allah m'a recommandé de faire le bien, et j'ai fait un péché. »
  La liberté du choix, est l'un des composants de l’obligation, le désir est l'un des composants de l’obligation, l'instinct est l'un des composants de l’obligation, la raison est l'un des composants de l’obligation, et l'univers est l'un des composants de l’obligation.

Le sixième composant : la loi divine :

  Il reste à parler de la loi divine. Dans chaque magasin au niveau de toutes les contrées, il y a des unités de poids pour mesurer le poids des marchandises : poids de deux kilos, d’un demi-kilo, d’un quart-once, d’une demi- once. Si un homme fait fondre le plomb de l’unité de mesure à l’aide du feu, le poids perd cent grammes. Mais, comment découvre-t-on le tricheur, nous avons dans la municipalité un poids standard, un poids norme, le poids est la balance, le poids est le contrôleur, la loi divine est le contrôleur, le bien et le mal sont des valeurs que seule la loi divine est en mesure d’évaluer. Si ta raison te guide à une affaire que la loi divine nie, mais que tu estimes être licite, cela indique que tu souffres d’un grand déséquilibre, ta balance doit se conformer à la balance de la loi divine, ce qui est illicite est illicite, la mixité est interdite, la fornication est un acte illicite, un acte inacceptable, (mais à l’époque de déchaînement des instincts, cet acte est acceptable, étant répandue dans le monde), mais cela ne change en rien les normes de l'évaluation auprès d'Allah (Exalté-Soit-Il).

  Donc : La loi divine aussi est un des composants de la charge, la méthode et la loi divine sont des composants fondamentaux de l’obligation, c'est pourquoi, la raison peut s'égarer mais la loi divine est là pour contrôler.

  Supposons que je te donne un problème à résoudre, et que je te donne la bonne réponse à l’avance, si tu obtiens une réponse identique, cela veut dire que ton travail est impeccable, mais si ta réponse est différente, sache alors que tu es dans le tort.

  Quand tu imagines qu'un certain péché est accepté dans la religion, qu’auras-tu fait ? Il est nécessaire de tirer ce point au clair, nous sommes dans une nouvelle ère, celle de la science, de la femme qui forme la moitié de la société. Lorsque tu imagines que quelque chose est juste mais qui est contradictoire avec la loi divine, tu commets un péché, oui, la femme est la moitié de la société, elle est tenue en grande estime, il n'y a aucune religion, aucune méthode qui a donné à la femme ses droits, et qui l'a honorée autant que l'Islam.
  Quand le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a conquis Makkah, toutes les familles l'ont invité à loger chez elles, mais, il a dit : montez une tente près la tombe de Khadija (qu’Allah soit satisfait d’elle), et il a planté la bannière de la victoire devant sa tombe, pour enseigner au monde entier que cette femme bien que décédée, est son partenaire dans la victoire, Allah (Exalté-Soit-Il) :

( Et concertez-vous [à ce sujet] de façon convenable. )

[Coran 65, At-Talâq : Le Divorce 6]

Le contrôleur en cas d'égarement de la raison et l’embrouillement de l'instinct :

  Mais la corruption est inacceptable, la dégradation des mœurs est inacceptable, l’exhibition des charmes est inacceptable, le tête-à-tête illicite (khaloua) entre un homme et une femme est inacceptable.

  Ce qui revient à dire que la loi divine est la norme, le bien est ce qui est conforme à la loi divine, la raison peut s'égarer, et l'instinct peut s’embrouiller, mais quel est le contrôleur ? C'est la loi divine ou la chari’a, elle est le poids standard de la municipalité, et lorsque nous soupçonnons d'un tel ou tel poids, nous le prendrons à la municipalité, et nous le mesurons avec le poids standard. Telle est la loi divine, Allah (Exalté-Soit-Il) nous a favorisés d’une grâce supplémentaire : il s’agit du temps qui représente le pot de notre œuvre, et tu es un ensemble de jours, chaque jour qui passe, t’arrache une partie de toi.

  Dans la leçon à venir, Insha’Allah(si Allah le veut bien), nous reprendrons en détail chacun de de ces composants.

Télécharger le texte

Langues Disponibles

Masquer l'image