Mode sombre
15-07-2024
Logo
Interpretation de coran-Exégèse détaillée-Sourate Al-‘A’râf (007) : Leçon(06-60)-Le Verset : (11)-L’histoire de la création et la raison de l’existence de l’homme.
   
 
 
Au Nom d’Allah, Le Tout Miséricordieux, Le Très Miséricordieux  
 

  Gloire à Allah, Maître de la Création. Paix et Salut sur notre guide Mohammed qui croit en la promesse d’Allah, le digne de confiance. Seigneur, nous ne savons que ce que Tu nous as enseigné ; Toi le Savant, le Sage. Seigneur, enseigne-nous ce qui nous sera utile ; fais en sorte que ce que Tu nous enseignes nous soit utile et augmente notre savoir. Fais en sorte que la vérité nous apparaisse comme telle et accorde nous les facilités pour la suivre, et fais en sorte que le mensonge nous apparaisse comme tel et accorde nous les facilités pour nous en éloigner. Fais en sorte que nous soyons de ceux qui savent écouter pour suivre le meilleur discours. Par Ta Miséricorde, compte-nous parmi Tes hommes bienfaisants.
  Chers frères, nous entamons aujourd’hui la sixième leçon de la série sur sourate Al-A’Arâf- verset 11, avec La Parole d’Allah, Gloire à Lui  : 

Le traitement du Coran du sujet de la création :

﴾ Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges : «Prosternez-vous devant Adam.» Ils se prosternèrent, à l’exception d’Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent.﴿

(Sourate Al-‘A’râf : 11)

1. Chaque sourate traite le sujet de la création sous un angle précis :

 Chers frères, ce verset et celui qui suit traitent le sujet de la création, et sourate Al-Baqara (La Vache) a déjà mentionné ce sujet, ainsi que sept autres emplacements dans le Noble Coran (La Vache, Al-A’râf, Le Pèlerinage, le Voyage Nocturne, La Caverne, Ta-Ha et Sâd). Mais chaque sourate a traité le sujet sous un angle précis. Certains pensent qu’il existe des répétitions dans le Coran, mais en vérité, et si on analyse les répétitions dans le Coran, on se rend compte que chaque récit dans chaque sourate traite le sujet d’un angle qui lui est propre. Ceci étant l’inimitabilité miraculeuse dans le Coran. En plus, il existe des sujets qui sont fondamentaux dans le crédo et le Coran de par sa rhétorique, les mentionne dans plusieurs emplacements pour qu’ils s’incrustent dans les esprits. Le père ne conseillerait pas à son fils d’être attentif et de faire des efforts une seule fois, il les lui répéterait chaque jour, à chaque occasion, après chaque événement et après chaque action : fais attention mon fils, fournis des efforts…

2. La répétition des récits dans le Coran a un intérêt rhétorique (éloquence) :

 Premièrement, la répétition dans le Coran a une interprétation rhétorique. Chaque récit décrit le sujet d’un angle différent, en d’autres termes, la répétition a un but rhétorique qui stipule la confirmation d’un sens fondamental.

Les sujets principaux et les sujets secondaires :

  Chacun d’entre vous chers frères sait que nous avons dans nos vies des sujets essentiels et d’autres secondaires. En d’autres termes, des sujets cruciaux comme la santé de l’individu, car un dysfonctionnement du cœur peut mettre fin à sa vie, et la santé est un sujet important, car elle peut avoir des répercussions sur la vie de l’individu, il y va de même de la foi, elle est un sujet important qui peut mettre fin à son bonheur.
 Les sujets cruciaux qui ont des répercussions sur l’avenir, et les sujets fondamentaux sont traités avec minutie par le Coran. C’est la raison pour laquelle, certains savants considèrent que des sujets dans nos vies relèvent du devoir, et notre bonheur dépend de la réalisation de ce devoir. Et on peut même dire que notre sécurité et notre bonheur dépendent de leur pratique, ils sont donc des obligations. Il y a aussi des sujets qui entrent sous la rubrique de l’illicite qui sont la cause de notre malheur et de notre ruine ici-bas et à l’au-delà. Donc entre les obligations et les interdits, il existe en leur milieu les permissions. Il s’agit d’un sujet neutre, tels que la manière dont tu t’assieds chez toi, par terre, sur une chaise, sur un meuble bien précis, les couleurs de tes vêtements… des millions de sujets de ce genre, qui n’ont aucun effet positif ou négatif sur ta foi.
 C’est pourquoi les messagers et les prophètes, ’Alaihim Assalam, ont mentionné de manière claire les sujets qui ont un effet positif ou négatif sur ta relation avec Allah, Exalté soit-Il, et les sujets dont ils n’ont fait aucune mention sont ceux qui n’ont aucun effet, ni positif, ni négatif sur ta foi.
 Ainsi, tout ce qui rapproche d’Allah, Exalté soit-Il, est mentionné par les messagers, et tout qui éloigne de Lui, ils l’ont également mentionné. Et tout ce qu’ils ont omis de mentionner cache une sagesse qui n’est pas moindre de celle des sujets mentionnés. C’est le sens de la parole d’Allah, Exalté soit-Il :

﴾ Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous. ﴿

(Sourate La Table Servie : 3)

 L’achèvement est quantifiable alors que l’accomplissement est qualitatif. Ce qui signifie que la manière dont le Noble Coran et la sunna purifiée ont traité les sujets, est accomplie en qualité, car cette religion est complète, elle n’a pas besoin d’ajouts ou de suppressions, car elle provient du Créateur, Celui dont L’Essence est Complète, Celui dont La Sagesse est Absolue, Celui dont La Miséricorde est Absolue, Celui dont La Science est Absolue et Celui dont La Justice est Absolue.
 Donc, la religion est complète, sans ajouts ni suppressions mais elle est considérée par certains athées comme un patrimoine traditionnel ; alors que la religion ne l’est pas, elle est une révélation, et une révélation divine exempte de toute erreur, une révélation de la part d’Allah, Exalté soit-Il, et le noble Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a montré les subtilités de cette révélation. Alors que la civilisation, la culture et le patrimoine traditionnel ne sont que des concepts terrestres. Il est donc rejeté de considérer la religion comme un patrimoine traditionnel, elle est une révélation divine et un message divin du ciel vers la terre que le faux ne peut lui parvenir ni d’entre ses mains, ni de derrière. Mais celui qui revendique le renouvellement de la religion doit savoir qu’elle ne se renouvelle pas, et qu’elle est irrévocable et inchangeable. Le message religieux peut se renouveler, celui de la da’wah (l’invitation à Allah) peut l’être également, et si nous insistons à renouveler la religion, ce renouvellement doit toucher tout ce qui s’est rattaché à la religion alors qu’il n’en fait pas partie.
 C’est la raison pour laquelle ils disent que l’origine dans toute chose est la permission, et rien ne devient illicite que par une preuve certaine et irréfutable, alors que la base dans les adorations et les croyances est l’interdiction, et rien n’est ajouté aux croyances et aux cultes que par une preuve certaine et irréfutable.

((Cette science est une religion, soyez vigilants de la part de qui vous acquérez votre religion.))

(Al-Hâkim d’après Anass, As-Sajazi d’après Abou Horayra)

((Ô fils de ‘Omar, ta religion puis ta religion, il s’agit de ta chair et de ton sang, prends garde de la part de qui tu la prends ; prends la religion de gens probes et non pas de ceux qui parlent.))

(D’après Ibn ‘Omar)

Une vérité connue de tous : Allah, Exalté soit-Il, est le Créateur :

  Chers frères, l’histoire de la création est mentionnée dans le Noble Coran, dans plusieurs sourates et dans plusieurs emplacements et elle est traitée sous différents angles mais ce qui nous concerne de cette histoire est que Allah, Exalté soit-Il, est le Créateur. Allah, Exalté soit-Il, dit :

﴾ Ô hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindriez-vous à la piété. ﴿

 (Sourate La Vache : 21)

L’Expert qui connait tout au sujet de toute Sa création est le Seul digne d’adoration :

 Qui est digne d’être adoré ? L’Expert. Allah, Exalté soit-Il, dit :

﴾ …Nul ne peut te donner des nouvelles comme Celui qui est parfaitement informé. ﴿

(Sourate Le Créateur : 14)

 L’homme fait preuve de raison quand il se dirige vers Allah, Exalté soit-Il, alors que quand il se dirige vers autre que Lui, il devient dépourvu de raison car on dit : le plus raisonnable d’entre vous est celui qui aime le plus Allah, Exalté soit-Il. 
 Mais dans ta vie de tous les jours, si tu achètes une machine très sophistiquée à un prix élevé, et d’une grande utilité, si jamais elle tombe en panne, tu ne te diriges pas vers celui qui tu aimes mais vers celui qui est expert pour la réparer et veiller à sa maintenance, celui qui connait les raisons de sa panne et comment la rendre plus rentable.
 Allah, Exalté soit-Il, s’adresse à nous et dit :

﴾ Nous vous avons créés,...﴿

(Sourate Al-‘A’râf : 11)

  Parmi les significations de cette phrase est qu’il est essentiel d’écouter la preuve divine, d’exécuter les ordres d’Allah, Exalté soit-Il, d’appliquer Ses préceptes, car il s’agit d’instructions provenant de L’Expert, du Créateur, du Seigneur, celles qui garantissent notre sécurité et notre bonheur.

﴾ … puis Nous vous avons donné une forme,...﴿

(Sourate Al-‘A’râf : 11)

  Certains disent que toutes les créatures ont été créées dans le monde invisible ; conformément à la parole d’Allah, Exalté soit-Il : 

﴾ Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d’éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l’homme s’en est chargé ; car il est très injuste [envers lui-même] et très ignorant.﴿   

  (Sourate Les Coalisés : 72)

  C’est le monde de l’invisible, des âmes sans images, et dans ce monde, une partie a accepté de porter la Amana (la responsabilité), et une autre partie a refusé de la porter, et parce que nous sommes des êtres humains, nous avons accepté d’endosser la Amana.

﴾ Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme,...﴿

(Sourate Al-‘A’râf : 11)

  Dans la vie ici-bas, c’est un monde d’images, l’homme, le cheval, le soleil, la lune, les plantes, chaque créature a son image.

﴾ Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme,...﴿

(Sourate Al-‘A’râf : 11)

  Dans le monde de l’invisible, les âmes existent sans forme et la vie ici-bas est le monde des images.

La responsabilité et l’homme :

  Chers frères, l’homme a accepté de porter la Amana (responsabilité). Mais qu’est-ce que la responsabilité  ? Selon les savants, et même de la plupart d’entre eux, il s’agit de l’âme qui est en toi, tu as la charge de son devenir, son sort est entre tes mains, tu es chargé de lui faire connaître son Créateur pour Lui obéir, de l’élever et de la purifier pour la mener au Paradis. Ce qui  confirme ce sens est la parole divine :

﴾ A réussi, certes, celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt...)

(Sourate Le Soleil : 9-10)

(A réussi)

  Le résultat est la réussite d’atteindre l’objectif. L’homme par nature aime réussir, et le gagnant est très heureux car il a atteint l’objectif.

Quand se réalise l’objectif de l’homme ? 

  De là, je peux dire, quand atteins-tu l’objectif ? C’est quand ton travail devient réel, et quand le devient-il ? Lorsque tu connais la raison de ton existence, une parole qui ne laisse aucune place à l’incertitude… Les gens sont dans l’égarement, certains croient qu’ils vivent pour manger, pour jouir de la vie, ou qu’ils mangent pour vivre, ou qu’ils vivent pour connaître Allah, Exalté soit-Il. Pose-toi cette question délicate et précise, une question philosophique : pourquoi es-tu venu en ce monde ? Si par exemple, tu te rends dans un autre pays et tu nous demandes, qu’est-ce que je fais ? On te dira que ta question est bizarre, pourquoi es-tu venu dans ce pays ? Si tu cherches le savoir, le chemin des universités et écoles est connu, si tu es venu pour faire du commerce, le chemin est tout tracé vers les usines et les sociétés, si tu es venu en touriste, le chemin est évident vers les hôtels et les sites touristiques. Ta présence dans un lieu n’est saine que si tu sais exactement pourquoi tu es dans ce lieu, c’est une signification secondaire.
 Quand tu sais que tu vis pour connaître Allah, Exalté soit-Il, pour suivre Sa voie, pour  t’approcher de Lui par les bonnes actions et que l’objectif est clair, alors tu as le choix parmi les millions de moyens pour arriver au but. Pour te donner un exemple :
 Tu es parti à Paris avec ton baccalauréat en poche, et une bourse pour obtenir un doctorat, c’est le but, toutes tes actions, tes détentes, tes activités et tes intérêts tournent autour de ce but. L’objectif pour bien étudier est de louer un appartement proche de l’université pour faire des économies de temps, d’argent et d’efforts, donc le choix du logement est en fonction de ton objectif. Tu achètes des magazines qui traitent de ta spécialité pour réaliser ton objectif. Tu fréquentes un étudiant qui parle la langue du pays pour qu’il t’apprenne à la parler, tu te nourris d’aliments qui t’aident à bien étudier, tu as besoin d’un revenu qui t’aide dans les dépenses, tu cherches alors un emploi à temps partiel pour que tu puisses aussi bien étudier… mes paroles sont très précises.
 Lorsque tu sais pourquoi tu existes dans ce monde : pour que tu connaisses Allah, Exalté soit-Il, pour que tu suives Son Ordre, pour que tu te rapproches de Lui, et pour que la préparation de ton être et de ton âme soit une transition et un prix à payer pour entrer au Paradis.

  Chers frères, je n’exagère pas quand je dis que ceux qui connaissent leurs objectifs dans la vie ne dépassent pas, selon les statistiques, les 3%. Des milliers de moyens pour atteindre l’objectif existent, alors que celui qui ne connait pas son but dans la vie est un imbécile, il ne fait que suivre (le troupeau) les gens, il est avec eux s’ils font de bonnes actions ou s’ils font des mauvaises actions. Il suit les dernières modes, les concepts courants, les paroles qui circulent, les médias, tout ce qui influence l’environnement, cet homme vit en marge de la vie.

La sagesse dans la création de l’homme est l’adoration :

  Quant au croyant, lorsqu’il fait appel à sa raison, étudie le Livre de son Seigneur, et connait le secret de son existence, il découvre qu’il est créé pour adorer Allah, Exalté soit-Il.

﴾ Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.﴿

(Sourate Celles qui Eparpillent : 56)

 Il découvre donc que l’adoration est le secret de son existence, et que l’homme s’élève au plus haut rang lorsqu’il est le serviteur d’Allah, Exalté soit-Il. Quand le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a atteint le Jujubier de la limite, Allah, Exalté soit-Il, dit :

﴾ Il révéla à Son serviteur ce qu’Il révéla.﴿

  (Sourate L’Etoile : 10)

  Et lorsqu’il reçut la révélation, qui est la responsabilité la plus éminente qu’une personne puisse atteindre, comme l’a mentionné le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam :

((Invoquez Allah, Exalté soit-Il, pour qu’Il m’accorde la Wassila, qui est le rang le plus élevé au Paradis que ne mérite qu’un des serviteurs d’Allah, Exalté soit-Il, et j’espère être ce serviteur.))

(Rapporté par Moslim d’après Abdullah Ibn ‘Amr Ibn Al’Aç)

  Ce rang est la servitude :

﴾ Et quand le serviteur d’Allah s’est mis debout pour L’invoquer, ils faillirent se ruer en masse sur lui.﴿    

(Sourate Les Djinns : 19)

 L’adoration est le secret et le but de notre existence. L’adoration est la soumission pure à Allah, Exalté soit-Il, elle est aussi un amour, une liberté, une obéissance, de bonnes œuvres et un sacrifice qui sont purs à l’intention d’Allah. L’adoration est donc la raison de notre existence et son but. Allah, Exalté soit-Il, dit :

﴾ Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent.﴿

(Sourate Celles qui Eparpillent : 56)

  C’est une adoration volontaire, doublée d’un amour venant du cœur, son origine étant une connaissance certaine qui conduit au bonheur éternel. Elle comporte un côté cognitif, un côté comportemental, et un côté esthétique. Tu connais Allah, Exalté soit-Il, tu Lui obéis et tu connais le bonheur en Sa proximité ici-bas et à l’au-delà. Ici-bas, tu es dans un paradis et celui qui n’y entre pas ne connaîtra pas le paradis de l’au-delà. Tu connais Allah, Exalté soit-Il, tu te soumets à Lui, tu es en sécurité et tu es heureux en Sa proximité dans ce monde et dans l’autre.

L’adoration dans son sens étroit et dans son sens large :

  Chers frères, ceci est l’adoration. Mais ceux qui comprennent l’adoration dans son sens le plus étroit croient qu’il s’agit uniquement de prière, de jeûne, de pèlerinage et d’aumône légale, alors que l’adoration est un principe de conduite entier qui englobe tous les aspects de ta vie, toutes les étapes de ta vie, toutes les situations de ta vie, tous tes intérêts, en commençant par le lit conjugal jusqu’aux relations internationales. Je peux même dire : le principe de conduite de l’adoration dans le Noble Coran et dans la Sunna englobe des centaines de milliers de sujets.
 Encore une fois, cette adoration s’intéresse aux plus petits problèmes du lit conjugal jusqu’aux plus complexes relations internationales entre les nations. Ceci est l’adoration, mais si elle ne concerne que la prière, le jeûne, le pèlerinage, alors que nos foyers, le gain de notre argent, sa dépense, nos échanges pécuniaires, nos relations avec les femmes, nos joies, nos malheurs et nos voyages sont pratiqués selon le monde occidental et leurs traditions, on s’éloigne de l’Islam qui est innocent de ces pratiques.
 Ainsi, quand nous avons mis en application uniquement les aspects superficiels de l’Islam, nous avons perdu sa valeur et nous avons perdu également les fruits et les promesses d’Allah, Exalté soit-Il, L’Unique et Le Souverain Juge.

﴾ Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme,...﴿

(Sourate Al-‘A’râf : 11)

﴾ Ô hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés ﴿

(Sourate La Vache : 21)

  Allah, Exalté soit-Il, nous a chargé de L’adorer, ou Il nous a chargé de porter la Amana (responsabilité).

﴾ Nous avions proposé aux cieux, à la terre et aux montagnes la responsabilité (de porter les charges de faire le bien et d’éviter le mal). Ils ont refusé de la porter et en ont eu peur, alors que l’homme s’en est chargé…﴿  

 (Sourate Les Coalisés : 72)

 Il nous a également chargé de porter la responsabilité, qui est l’âme humaine ;

﴾ A réussi, certes, celui qui la purifie. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt. … musulmanes... ﴿                

(Sourate Le Soleil : 9-10)

Les éléments pour porter la Amana :  

  Maintenant voyons les éléments inhérents à ce sujet. Allah, Exalté soit-Il, ne nous a chargés de porter la Amana qu’après nous avoir donné les dispositions nécessaires qui aident à la porter. Quelles sont-elles ?

1. L’univers :

  Allah, Exalté soit-Il, t’a fait soumettre l’univers, la preuve :

﴾ Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui...﴿  

(Sourate L’Agenouillée : 13)

  Un assujettissement de connaissance et d’honneur. L’univers est assujetti à l’homme, et toi l’homme, que tu le saches ou non, tu es la créature la plus noble auprès d’Allah, Exalté soit-Il. Tu es la première créature dans la hiérarchie, car tu as accepté de porter la Amana.

﴾ Et Il vous a assujetti tout ce qui est dans les cieux et sur la terre, le tout venant de Lui...﴿                               

(Sourate L’Agenouillée : 13)

  Un assujettissement de connaissance et d’honneur. Celui de la connaissance exige que tu croies en Lui et celui de l’honneur exige que tu Le remercies. Car si tu crois en Lui et que tu Le remercies, tu aurais réalisé l’objectif de ton existence. Allah, Exalté soit-Il, dit :

﴾ Pourquoi Allah vous infligerait-Il un châtiment si vous êtes reconnaissants et croyants ?﴿                      

(Sourate Les Femmes : 147)

  Si vous croyez et vous remerciez, ou si vous remerciez et vous croyez, vous aurez réalisé la raison et le but de votre existence. Alors que la majorité des hommes, le noble verset les concerne  :

﴾ Dis : «Voulez-vous que Nous vous apprenions lesquels sont les plus grands perdants, en œuvres? Ceux dont l’effort, dans la vie présente, s’est égaré, alors qu’ils s’imaginent faire le bien.﴿

 (Sourate La Caverne : 103-105)

Quand l’homme devient-il heureux ? 

1. Le bonheur et la sécurité : deux requêtes essentielles pour toutes les créatures :

  Un autre sujet chers frères, parmi les éléments de ce sujet, quand l’homme trouve-t-il le bonheur ? Car le bonheur et la sécurité sont deux besoins essentiels à toutes les créatures et nous sommes six milliards sur terre. Je suis sûr que chacun d’eux souhaite avoir le bonheur et la sécurité.

2. La misère trouve son origine dans l’ignorance :

  Pourquoi la misère ? Elle trouve son origine dans l’ignorance, et la preuve en est la raison pour laquelle les gens sont jetés en Enfer, c’est bien l’ignorance :

﴾Et ils dirent : «Si nous avions écouté ou raisonné, nous ne serions pas parmi les gens de la Fournaise».﴿

(Sourate La Royauté : 10)

  Et l’ignorance est un des pires ennemis de l’homme. Qui sont nos ennemis ? Ne pensez surtout pas que nos ennemis sont ces ennemis traditionnels, ceux qui nous trahissent et qui sont tyranniques, arrogants, destructeurs, exterminateurs, pervers et exploiteurs, mais nous sommes nos propres ennemis.
 Je vous assure encore une fois que notre sort n’est pas entre leurs mains, mais entre les nôtres.

﴾Mais si vous revenez, Nous reviendrons,...﴿

(Sourate Le Butin : 19)

﴾… En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes.... ﴿

(Sourate Le Tonnerre : 11)

  Il est d’usage que les ennemis attaquent, saccagent, exploitent les ressources, divisent, dispersent… leur nature est ainsi, mais leur force provient de notre faiblesse, de notre ignorance et de notre division.

3. Le bonheur arrive avec la réalisation du but : 

  Chers frères, je vous donne un exemple simple : tu es un étudiant en dernière année universitaire et tu t’es spécialisé dans une très bonne branche. Tu dois passer un examen dans l’une des plus importantes matières de ta spécialité et ton examen est après deux jours. Tu as des amis que tu aimes énormément, ils t’ont emmené malgré toi avec eux sur la côte en réservant dans le meilleur hôtel, en mangeant la meilleure nourriture, et en  jouissant des meilleurs panoramas. Toutes les conditions pour être heureux sont réunies, des amis que tu aimes, un lieu agréable, un beau panorama, une bonne nourriture, pourquoi ressens-tu donc un serrement au cœur ? Parce ce que cette activité ne réalise pas ton but. Si tu étais resté dans une pièce triste, obscure, très humide, avec le livre du programme et si tu l’avais lu et bien assimilé, sentant que tu es prêt pour l’examen en cette matière, tu ressentirais un bonheur indescriptible, malgré le fait que tu étais dans une pièce triste, obscure, très humide, sans de belles vues avec des murs de briques nues mais en contrepartie, tu es heureux. Donc le bonheur provient de la réalisation du but. Il y a un autre exemple, si le commerçant a beaucoup de vente avec une grande affluence de clients, il peut passer 12 heures sans s’asseoir, ni manger, mais il nage dans le bonheur. Alors que si les ventes deviennent rares et que personne ne te dit : tu as une fortune, tu es assis sur une chaise confortable, tu as à ta disposition du thé, du café, des magazines, des journaux et des amis, mais tu ressens un serrement très fort, car ton magasin ne réalise pas ton objectif. S’il le faisait, cette boutique étroite dans un marché bondé avec des conditions difficiles, ni chauffage, ni air conditionné, ni confort, ni nourriture, te procurera du bonheur.
 C’est pourquoi nos actions dans la vie ne sont saines que si nous connaissons la raison de notre existence. De même, nous ne trouvons le bonheur que si nos mouvements sont conformes à notre objectif.

﴾ Ô hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés …)

(Sourate La Vache : 21)

  Mais quand Allah, Exalté soit-Il, nous a chargé de porter la Amana et de L’adorer, il s’agit de deux concepts qui s’inscrivent dans une même catégorie. Quand Il nous a chargés de porter la Amana ou quand Il nous a chargés de L’adorer, Il nous a dotés de moyens pour y arriver. Il nous a asservi l’univers, comme précisé avant, et nous a assujetti tout ce qui existe dans les cieux et la terre, un assujettissement de connaissance et d’honneur. Donc la méditation dans la création des cieux et de la terre est l’une des conditions de l’adoration.

2. La raison :

﴾ En vérité, dans la création des cieux et de la terre, et dans l’alternance de la nuit et du jour, il y a certes des signes pour les doués d’intelligence, qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant) : «Notre Seigneur ! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi ! Garde-nous du châtiment du Feu. ﴿      

(Sourate La Famille d’Imrân : 190-191)

  Le deuxième élément est que Allah, Exalté soit-Il, t’a doté d’une raison qui est une balance.

﴾ Et quant au ciel, Il l’a élevé bien haut. Et Il a établi la balance, ﴿

(Sourate Le Tout Miséricordieux : 7)

  Cette raison qui, si tu l’utilises bien, te donnera des résultats. De même, tu possèdes une maison dont la valeur est de 50 millions qui a été payé en devises. Tu as dans une poche un appareil pour vérifier l’authenticité de la monnaie et dans l’autre les numéros de série des monnaies falsifiées. Donc tu possèdes un appareil détecteur de fausse monnaie et la série des faux billets, et tu as été payé en devises en vendant ta maison. Mais tu n’as utilisé ni ton appareil détecteur ni la série des faux billets, et ce n’est qu’après que tu as découvert que l’argent que tu as reçu est falsifié, qui est donc le perdant ? Tu es le seul perdant et tu es le seul responsable  ; tu avais une raison dans ta poche gauche et une méthode coranique dans ta poche droite. Tu n’as utilisé ni l’une, ni l’autre, ce qui t’a rendu malheureux.
 Allah, Exalté soit-Il, t’a ordonné, fais ceci et ne fais pas ceci, si tu veux faire appel à ta raison, sache qu’elle est en accord avec ce qui a été transmis. Car la raison est une mesure qu’Allah, Exalté soit-Il, a mis en nous et la transmission est Sa parole. Ainsi tu possèdes une raison qui, si tu l’utilises en toute objectivité sans parti pris, sans manière à cacher les choses, sans prétextes et sans excuses, elle te guiderait vers Allah, Exalté soit-Il, car les versets qui parlent de raison, de méditation et de science avoisinent les 1000. Allah, Exalté soit-Il, t’a donné le Coran qui renferme le licite et l’illicite. C’est pourquoi, le malheur provient de l’ignorance de l’homme qui n’utilise pas la raison et la transmission ensemble. Et la raison et la transmission sont semblables, Louanges à Allah, Exalté soit-Il.

3. La nature primaire (L’instinct) :

  Allah, Exalté soit-Il, t’a doté d’une nature primaire. Même si tu n’utilises pas ta raison et si tu ne lis pas le Livre (Coran), Allah, Exalté soit-Il, t’a doté d’intuitions naturelles, une nature primaire qui détecte l’erreur instinctivement.

﴾ Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée ; et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété !﴿

(Sourate Le Soleil : 7-8)

((Le licite est évident et l’illicite est évident.))  

(Al-Bokhâri et Moslim)

((Le péché est ce que tu caches en ton cœur et que tu détestes que les gens connaissent.))

 (Al-Bokhâri, Moslim et At-Termidhi d’après An-Nawâss Ibn Sam’âne)

  Celui qui mélange le lait avec de l’eau, le fait-il devant le client ? Peut-il lui dire par exemple : attends que j’y ajoute de l’eau ? Impossible, car d’instinct tu sais que cette action n’est pas juste.

 Ainsi, Allah, Exalté soit-Il, t’a assujetti un univers et t’a donné une raison et un instinct.

﴾ Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée ; … ﴿

  Quand elle pèche, elle le sait, et Il lui a inspiré quand elle devient pieuse qu’elle l’est devenue

﴾ … et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété ! ﴿

4. Le désir :

  Le désir dont Allah, Exalté soit-Il, t’a doté est le prix à payer pour entrer au Paradis. Allah, Exalté soit-Il, n’a mis ces désirs dans l’homme que pour l’élever avec eux deux fois, patientant et remerciant le Seigneur des cieux et de la terre. Ce penchant que l’homme a pour l’argent, pour les femmes, pour la grandeur sur terre…Il t’a doté de désirs et Allah, Exalté soit-Il, dit :

﴾ On a enjolivé aux gens l’amour des choses qu’ils désirent : femmes, enfants, trésors thésaurisés d’or et d’argent, chevaux marqués, bétail et champs ; tout cela est l’objet de jouissance pour la vie présente, alors que c’est près d’Allah qu’il y a bon retour.)

(Sourate La Famille d’Imrân : 14)

  Il t’a doté de désirs pour que tu t’élèves avec eux, et ils sont neutres. Et chaque désir qu’Allah a mis en toi, a un canal propre où il y circule, car il n’y aucune privation en Islam. Et chaque désir a un canal propre où il peut circuler.
 Les interdits ne sont pas des obstacles à ta liberté, mais des garanties à ta sécurité.  Et les interdits sont pareils à des pancartes où il est écrit : champs de mine, il est interdit de dépasser. Tu ne ressens aucune rancune contre celui qui l’a mise, bien au contraire, tu le remercies du fond de ton cœur, car il a garanti avec cette pancarte ta sécurité. Comme dans le cas de la pancarte mise devant une ligne de haute tension : « Ne pas approcher ; danger de mort », la pancarte est une miséricorde, elle comporte une science, une sagesse, une miséricorde, un guide pour les citoyens : ne pas approcher ; danger de mort. Pour cela, tu es doté de désirs pour que tu t’élèves à la fois, patientant et à la fois remerciant le Seigneur des cieux et de la terre.
 Allah, Exalté soit-Il, t’a assujetti un univers, un assujettissement de connaissance et d’honneur, la connaissance te mène à croire en Lui, et l’honneur te mène à Le remercier. Il t’a donné une raison pour que tu t’assures des transmissions que tu reçois et que tu les comprennes sans les rejeter par ta raison. La raison n’est pas juge de la transmission en tant que telle, mais elle s’assure de son authenticité avant qu’elle ne soit transmise, et de la comprendre quand elle est transmise. Tu es doté d’un instinct qui détecte pour toi l’erreur automatiquement.
 Dans les avions les plus sophistiqués, il n’y a plus de compteurs, mais des tableaux de bord qui s’illuminent lors d’une panne et qui indiquent son origine.
 Toi aussi, tu as un écran qui s’illumine et que tu ressens lorsque tu commets une erreur et lorsque tu es sur le droit chemin. Il est en accord total avec la méthode divine, que tu obéisses à l’ordre divin ou que tu répondes uniquement à l’appel de ton instinct, c’est pareil. Car la méthode divine est en accord avec ta nature primaire, et chaque ordre d’Allah, Exalté soit-Il, ton âme cherche à l’appliquer sans que tu n’en sois conscient, Il t’a doté d’un univers, d’une raison, d’un instinct et d’un désir.

5. La liberté de choisir :

  Allah, Exalté soit-Il, t’a donné la liberté de choisir :

﴾ Quiconque le veut, qu’il croie, quiconque le veut qu’il mécroie»... ﴿

(Sourate La Caverne : 29)

﴾ Nous l’avons guidé dans le chemin, - qu’il soit reconnaissant ou ingrat - ﴿

(Sourate L’Homme : 3)

﴾ A chacun une orientation vers laquelle il se tourne.﴿

(Sourate La Vache : 148)

  Si tu n’es pas libre, ton travail n’a pas de valeur et tu ne t’élèves pas vers Allah, Exalté soit-Il. Tu es libre par ce dont tu as été chargé, mais tu n’es pas libre de choisir ton sexe, ton père et ta mère, le lieu et la date de ta naissance,… et ceci est pour ton propre intérêt et ne représente que du bien pour toi, et tu ne peux pas créer meilleur que ce qu’Il t’a donné.

 Donc, Il t’a donné la liberté de choisir pour que ton travail soit précieux. Si Allah, Exalté soit-Il, avait obligé Ses serviteurs à Lui obéir, la rétribution serait invalidée, et s’Il les avait obligés à Lui désobéir, le châtiment serait invalidé. Et s’Il les avait délaissés, ça aurait été une déficience dans la puissance. L’ordre d’Allah, Exalté soit-Il, est suivi ou non par un choix et Ses interdictions sont des avertissements. Il les a chargés de choses faciles et non difficiles et Il a donné pour le peu, beaucoup. Tu es libre et tu as la liberté du choix. N’importe quel verset qui contient un semblant d’obligation, tu dois le rattacher au verset précis qui donne l’origine du choix :

﴾ Ceux qui ont associé diront : «Si Allah avait voulu, nous ne Lui aurions pas donné des associés, nos ancêtres non plus et nous n’aurions rien déclaré interdit.» Ainsi leurs prédécesseurs traitaient de menteurs (les messagers) jusqu’à ce qu’ils eurent goûté Notre rigueur. Dis : «Avez-vous quelque science à nous produire ? Vous ne suivez que la conjecture et ne faites que mentir». ﴿ 

(Sourate Les Bestiaux : 148)

 Ce verset est l’origine du fait que tu as le libre arbitre, et que ne parle d’obligation ou de ce dont on a été chargé qu’un polythéiste.
 Donc, Allah, Exalté soit-Il, t’a donné un univers, une raison, un instinct, un désir et la liberté de choisir.

La méthode divine :

  Et en plus de tout cela, Allah, Exalté soit-Il, t’a donné une méthode. Si les choses deviennent confuses pour toi, tu as une méthode, un Coran, une sunna, un livre de législations, un livre de sirah, un livre sur les lois de jurisprudence islamique qui t’expliquent ce tu dois faire et ce que tu ne dois pas faire. Les savants ont dit au sujet de cette méthode :
 Ce qui est bon est ce que la loi islamique a rendu bon, et ce qui est impur est ce que la loi islamique a rendu impur. Toute la loi islamique n’est que justice, miséricorde, sagesse, intérêt… et toute affaire qui sort de l’intérêt vers la corruption, de la justice vers la tyrannie, de la sagesse vers le désaccord, ne fait pas partie de la loi islamique, même si elle subit des centaines d’interprétations.
 Donc, Allah, Exalté soit-Il, nous a créés et parce qu’Il nous a créés, Il nous a ordonné de Lui obéir.

﴾ Ô hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés… ﴿                          

(Sourate La Vache : 21)

  Ibn Al-Qayyim cite dans son livre ‘Madâridj As-Sâlikine’ un récit qodssy qui dit :

((« Moi (Allah), les Djinns et les hommes sommes dans une situation extraordinaire. Je crée et on adore autre que Moi. Je subsiste aux besoins, et on remercie autre que Moi. Mes bienfaits, pour eux, descendent, et leur ingratitude à Mon égard monte vers Moi. Je suscite leur amour avec Mes biens alors que Je n'ai pas besoin d'eux, et ils suscitent Ma colère avec leurs péchés alors qu'ils ne peuvent se passer de Moi [...] Celui qui se dirige vers moi, Je vais à sa rencontre de loin et celui qui se détourne de Moi, je l’appelle de plus près. Ceux qui M'évoquent sont ceux à qui Je tiens compagnie, ceux auxquels je donne plus. Je ne fais pas désespérer ceux qui Me désobéissent de Ma miséricorde. Lorsqu'ils se repentent à Moi, Je deviens leur bien-aimé et lorsqu'ils refusent de le faire, je suis leur médecin. Je les accable de malheurs pour les purifier de leurs défauts. La bonne action chez Moi compte dix fois son dû et plus. La mauvaise action compte chez Moi son égale et Je pardonne et Je suis plus miséricordieux envers Mes serviteurs qu’une mère envers son enfant.))

(Al-Hâkim, Al-Bayhaqi d’après Abi Ad-Dardâ’)

  Chers frères, le noble verset dit :

  Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges : «Prosternez-vous devant Adam.

﴾ Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges : «Prosternez-vous devant Adam.﴿

(Sourate Al-A’A’râf : 11)

  C’est que la race humaine est la plus noble auprès d’Allah, Exalté soit-Il, l’ange a été créé sans désir, l’animal a du désir et il n’a pas de raison, tandis que l’homme les possède tous les deux.    Si sa raison s’élève au dessus de ses désirs, il surpassera les anges et si son désir s’élève au-dessus de sa raison, il sera inférieur à l’animal.

﴾ Les infidèles parmi les gens du Livre, ainsi que les Associateurs iront au feu de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires. Quant à ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, ce sont les meilleurs de toute la création.﴿                    

(Sourate La Preuve : 6-7)

  Ainsi donc :

﴾ Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges : «Prosternez-vous devant Adam.» Ils se prosternèrent, à l’exception d’Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent. ﴿

(Sourate Al-A’A’râf : 11)

Télécharger le texte

Langues Disponibles

Masquer l'image